Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Insolites sur le golf

Il faut être bien dans sa peau pour bien jouer au golf

Tiger Woods en couple avec Lindsey Vonn

On peut améliorer sa technique, sa condition physique, son expérience, mais au golf, si on est préoccupé par des ennuis professionnels ou privés, on ne peut tout simplement pas ambitionner de jouer son jeu de golf à son meilleur niveau, alors qu'à l'inverse, on peut avoir l'impression de tout réussir sans réellement savoir pourquoi...

Ce qui est valable pour un golfeur amateur l’est aussi pour les meilleurs golfeurs professionnels !

L’exemple de Tiger Woods est tout à fait significatif pour illustrer le bien-être de l’homme dans sa vie privé, qui peut ensuite se retrouver en performances sur le parcours du golfeur professionnel, et bien sûr, l’inverse est aussi vraie.

Un autre exemple peut être cité pour justement illustrer la descente aux enfers d’un ancien numéro un mondial de golf, et vainqueur du British Open 2001 – David Duval – qui quelques mois après avoir remporté son 1er majeur était contraint de divorcer, et de chambouler toute sa vie personnelle avec pour conséquences, de ne plus pouvoir mettre un drive sur le fairway, et enchainer des pars.

Ce cas est assez exceptionnel, car 10 ans après, Duval n’a toujours pas retrouvé des sensations de jeu lui permettant de renouer avec le niveau qui fut le sien au début des années 2000.

Dans le cas de Tiger Woods, la révélation de ses frasques sexuelles en 2009 allait entrainer la chute du premier sportif milliardaire de l’histoire, et un divorce en avril 2010 avec sa compagne Elin Nordegren, qui avait été à ses côtés de 2001 à 2010, soit en pleine apogée du golfeur star.

De 2010 à 2013, on ne peut pas dire que le tigre ait particulièrement brillé sur les parcours de golf, enchainant les contre-performances, et perdant même son statut de numéro un mondial.

Incapable de remporter le moindre majeur, il changera de coach, de caddie, d’entourage, mais rien ne semblera réellement le remettre sur les rails.

Pourtant, petit à petit, alors que les critiques pleuvaient de la part des glorieux anciens (Greg Norman, Jesper Parnevik…), Woods a refait surface, et comme par enchantement, il est redevenu en 2013, le golfeur créatif, instinctif et dominateur qu’il avait su être au début des années 2000.

Sans partager l’intimité du champion, on ne pouvait qu’imaginer que ce n’était qu’un retour à la normale pour un sportif, forçat de travail dont le talent était indiscutable, et qu’il suffisait qu’il reprenne confiance en lui pour revenir à son niveau.

Mais en fait, les choses sont à la fois plus simple et plus complexe à appréhender que simplement la technique du swing, les sensations au putting, et les aléas de l’adversité que symbolise un Rory McIlroy.

En réalité, Tiger Woods est tout simplement à nouveau heureux !

En officialisant le 18 mars 2013 sa relation avec la championne américaine de ski, Lindsay Vonn, ce dernier a tout simplement dévoilé au monde, la raison de son retour en forme sur le parcours : sa chère et tendre compagne.

Tiger Woods de nouveau heureux en amour

Encore une démonstration qu’un homme seul est moins fort qu’un homme accompagné par la tendresse de sa femme. Derrière chaque grand homme se cache une femme !

Si l’amour et le bien-être est une aide précieuse au golf, l’inverse produit justement des effets négatifs sur le plaisir de jouer.

Et c’est là une grande différence entre le golfeur professionnel et le golfeur amateur : Oui, le professionnel peut être impacté par des éléments extérieurs à son golf, mais le golfeur amateur l’est en permanence.

Le golfeur amateur  a une vie en dehors du golf, et cette vie à une influence directe sur la façon dont il va jouer sur le parcours.

En sortant tard d’une réunion de travail, l’amateur de golf peut arriver juste cinq minutes avant son heure de départ sur le parcours, et ne pas avoir le temps de s’échauffer…

Il n’est pas nécessaire de chercher systématiquement des grandes ruptures amoureuses pour illustrer le fait que quand on joue au golf en amateur, il est très difficile de s’enfermer dans une bulle, et être insensible à tout évènement plus ou moins anodin.

Le golfeur est avant tout un être humain, et le golf est un sport individuel basé sur la concentration, et la capacité à se focaliser sur un objectif extrêmement précis à atteindre.

Pour y parvenir avec la plus grande régularité (au moins 18 fois par parcours), il faut pouvoir mettre en œuvre toutes ses compétences techniques, physiques, et mentales en même temps, et sans actions parasites de l’extérieur.

C’est ce qui fait le charme et la difficulté de ce sport, car c’est en fait très difficile à reproduire.

Le but de ce sujet était d’illustrer à travers les exemples de David Duval et Tiger Woods, le fait que pour amateur de golf, il faut savoir être indulgent avec soi-même, surtout, quand on ne joue pas aussi bien qu’on le voudrait au golf, car l’explication n’est pas nécessairement technique ou physique, mais tout simplement, à rechercher du côté des contraintes subies liées à sa vie en dehors des greens.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2558
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.