Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Golf en France

Grand Prix Schweppes PGA 2014: Gary Stal sans complexe!

Le deuxième tour du PGA Schweppes repart sur des bases très élevées

Alors que nous pensions qu’il serait difficile d’aller chercher Raphael Jacquelin, tout en haut du leaderboard du tournoi français, Gary Stal, déjà capable de jouer très bas en Espagne la semaine passée, a profité de la journée de mercredi pour sortir un 65 tout en autorité. Qu'en est-il du second tour ? Verdict des premiers trous joués sur le parcours des Châteaux.

Avec un superbe 31 sur les neuf trous du retour au Golf du Médoc, le jeune Gary Stal a réalisé la meilleure prestation du mercredi, ne concédant qu’un seul petit bogey au 8, un par-3 du parcours des Châteaux.

Un deuxième tour qui repart sur les mêmes bases

Ce matin, les golfeurs et golfeuses sont repartis pour disputer le deuxième tour avec un enjeu qui se précise : passer le cut, et faire partie des 51/52 qualifiés et ex-aequo qui pourront poursuivre l’aventure sur les 143 engagés.

Après déjà six trous disputés, et bien qu’il soit encore très tôt pour faire le moindre pronostic, nous pouvons simplement vous signaler que le leader, Gary Stal, est de nouveau dans de très bonnes dispositions puisque en trois trous, il est déjà -2 en partant des neuf trous du retour.

Un départ de partie tonitruant, puisqu’il a signé ses deux birdies sur ses deux premiers trous de la journée.

A ce rythme, il devrait encore pouvoir se situer tout en haut du leaderboard ce soir, et même se positionner comme un sérieux candidat à la victoire, samedi.

Malgré cet excellent départ, le niveau de jeu étant très relevé, Stal est loin d’être le seul prétendant au titre de champion.Gary Stal, un très bon espoir du golf français

Julien Quesne qui avait réalisé la veille une partie dans le bon rythme en jouant 67 (soit -4) en troisième position, est reparti le couteau entre les dents sur les six premiers trous de la matinée, réalisant un quasi sans-faute avec quatre birdies, et deux pars.

Tant et si bien que ce début de deuxième tour devrait se résumer à un mano à mano entre Stal et Quesne.

Dans les autres parties, Jean-Christophe Vigneron et Nicolas Peyrichou sont les deux seuls autres joueurs à avoir réalisé un aussi bon démarrage -3, en ayant pas encore atteint la mi-parcours.

Score qui leur permet pour l’instant de passer le cut sans difficulté, mais pas de rattraper nos deux échappés.

Avec un départ moins spectaculaire, mais dans la constance du premier tour, nous retrouvons un groupe de trois golfeurs qui semblent pour l’instant encore en mesure de tenir la cadence des deux leaders dont le tonitruant Mike Lorenzo-Vera, à -2 en six trous sans aucun bogey, ce qui lui permet d’être à -5 total, soit à quatre coups de Gary Stal, tout comme le jeune Clément Berardo, membre de l’Alps Tour, très en vue sur ce début de tournoi bordelais, et enfin, Lionel Weber qui joue en Asie, est aussi à -5 avec un birdie au 14.

Au moment où nous écrivons ces premières lignes au sujet de ce deuxième tour du Grand Prix Schweppes PGA 2014, Marion Ricordeau vient de frapper un grand coup en bouclant les neuf trous de l’aller en 32, ce qui lui permet de prendre automatiquement et seule la troisième place provisoire en -6.

Avec trois birdies pour aucun bogey, la française se classe première fille en attendant l’entrée en piste de Jade Schaeffer à 13h30.

A l’opposé du haut du leaderboard, il semblerait que les choses soient déjà bien compromises pour Christian Cevaer, jeune retraité du tour, et Jean-François Remesy, le double vainqueur de l’Open de France, sans doute plus décontractés, sont respectivement en +11 et +7, alors que le cut provisoire est fixé autour de +1.

Ce deuxième tour étant en cours, il peut se passer encore beaucoup de choses, surtout que Raphael Jacquelin, Gregory Havret, ou Edouard Dubois, parmi les leaders de la veille n’ont pas encore démarré leurs tours, et ont encore deux heures devant eux avant d’approcher le tee du trou numéro un.

Un mot sur le tenant du titre, Gregory Bourdy !

Ce dernier fait partie des joueurs sur le parcours depuis ce matin, et se trouve actuellement dans le par après neuf trous, avec deux birdies pour deux bogeys.

En vingtième position avec un score total de -2 sur 27 trous, il n’est pas en danger pour le cut, mais 7 coups de retards sur le leader commence à sérieusement remettre en cause la défense de son titre.

Habituellement très à l’aise sur ce parcours, il va lui falloir sortir un bon retour pour réduire l’écart avec Gary Stal, et Julien Quesne, pour se positionner idéalement pour le Moving day de demain.

Plus d’informations sur le tournoi dans les prochaines heures, avec le bilan de ce deuxième tour…

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2351
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Passionné de technique (plus de 15 année d'expériences dans l'aéronautique), il a reçu des formations en Clubmaking, Clufitting et Biomécanique en France, et en Angleterre. Sur ce site, il nous parle de matériel de golf et de fitting.


Sur le site, Alexandre intervient sur les questions liées autour du matériel de golf, et du fitting.


Retrouvez le sur www.proclubmaker.com

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.