Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Golf en France

GP Schweppes PGA France 2015 : Gonnet sonne la charge

Jean-Baptiste Gonnet sonne la charge Crédit photo Jérémie Burlen

Jean-Baptiste Gonnet aura été le grand acteur de ce deuxième tour du Grand Prix Schweppes PGA France 2015. Sous un soleil estival, le cannois prend seul les commandes du classement à l’issue d’une journée qui a vu Xavier Poncelet marquer le pas et rétrograder à la deuxième place. 

Les conditions météorologiques exceptionnelles, sur le Golf du Médoc Resort, ont offert un spectacle extraordinaire aux spectateurs présents aujourd’hui pour suivre le deuxième tour du Grand Prix Schweppes PGA France. 

Il faut tout de suite signaler la qualité de la préparation du parcours. De l'avis des habitués, le Golf du Médoc est toujours très bien préparé pour cet événement, mais cette année, on peut vraiment constater que la préparation des greens et des fairways est encore monté d'un cran.

A noter aussi, le placement des drapeaux, particulièrement difficiles, comme par exemple sur le 17, un par 3 assez long qui encouragent à une grosse prise de risque.

Au vue des conditions météorologiques chaudes pour la saison, on peut penser que les greens vont continuer à sécher, et qu'ils vont être de plus en plus roulants à mesure que le tournoi va avancer.

Au terme d’une journée vierge de tout bogey et ponctuée par sept birdies, Jean-Baptiste Gonnet s’est emparé de la première place avec une carte de 64 (-7) et pointe à -11 au classement général. 

Après deux dernières saisons difficiles, l’ancien pensionnaire de l’European Tour semble de retour à son meilleur niveau. 

Devant un très beau champ de joueurs où ne manque que Victor Dubuisson, actuellement au Masters, Alexander Levy et Romain Wattel, Gonnet a parfaitement déjoué les pièges du parcours pour se positionner comme un sérieux prétendant pour la victoire.

Dommage que sur les deux premiers tours, le public n'ait pas été totalement au rendez-vous. On peut penser que pour le dernier tour, samedi, les vacanciers ou les salariés qui travaillent en semaine seront plus disponible pour venir assister à ce très beau spectacle.

D'autant que la formule qui associe garçons et filles a le mérite d'illustrer à quel point justement les dames tapent vraiment fort, et n'ont pas forcément beaucoup de choses à envier aux garçons.

De son coté, Xavier Poncelet a connu un deuxième tour plus contrasté. En effet, le Touring Pro du Golf du Médoc Resort a concédé un quadruple bogey dès son quatrième trou.

Malgré cette erreur, il a su relever la tête pour terminer la journée avec une carte de 69 (-2) qui lui permet d’occuper seul la deuxième marche du podium.

Le local de l’étape aura sans doute à cœur de briller sur ses terres et de soulever son second trophée en 2015. 

Edouard Espana a également marqué de son empreinte cette deuxième journée de tournoi.

Le jeune joueur originaire de Bordeaux qui évolue cette année sur l’European Tour a signé une carte de la journée 67 (-4). 

On peut légitimement penser qu'Espana est dans une logique progression constante, et il ne serait pas impossible de le retrouver plus haut classé dans les années à venir sur les tournois européens, passé cette période d'apprentissage.

Chez les dames, Marion Ricordeau est seul en tête grâce à une carte 67 (-4). La jeune proette originaire de Picardie qui évolue sur le Ladies European Tour semble bien partie pour conserver son tire. 

L'an passé, elle avait délivré une véritable démonstration, se hissant largement au niveau des meilleurs garçons. Visiblement, le parcours du Médoc lui convient parfaitement.

A noter que 45 joueurs ont franchi le cut fixé à +2 (144), ainsi que 6 femmes.

Ont donc quitté la compétition des joueurs comme Gregory Havret qui n'a pas pu rattraper son premier tour. Auteur d'une deuxième carte de 69, il manque le cut d'un coup. Son 76 du premier jour était trop difficile à effacer.

Christian Cevaer, jeune retraité de l'European Tour aura réalisé deux jolis tours en 73 mais lui aussi ne sera pas présent sur le week-end à deux coups du cut.

Notre consultant, Jean-Nicolas Billot en +5 sur deux tours doit lui aussi renoncer au week-end.

Ce vendredi, pour les leaders, la lutte promet d'être intense entre Gonnet, en grande forme, surtout depuis que le Cannois a entrepris de parfaire sa condition physique avec l'équipe BeAthletik à Antibes, peut-être d'ailleurs un facteur qui contribue à ce qu'il soit devant aujourd'hui, aura fort à faire encore contre Julien Quesne, Raphael Jacquelin et Benjamin Hebert, tous trois de sérieux prétendants, et encore en mesure de revenir sur Gonnet.

Ce sera plus difficile pour Gregory Bourdy, vainqueur en 2013, qui est dans le par, mais déjà à onze coups du leader.

Pour finir, un clin d'oeil particulier Jean-François Lucquin de retour à la compétition, et qui pointe à une très belle 14ème place en -2 dans ce championnat réservé aux meilleurs pros de golf français.

Crédit photo : Jérémie Burlen

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1969
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.