Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Golf en France

GP Schweppes PGA 2015: Espana et Ricordeau vainqueurs

pga-mdoc-vainqueurs-2015.jpg

On attendait Jean-Baptiste Gonnet, Xavier Poncelet ou Gregory Bourdy, pourtant le scénario du dernier tour du Schweppes a donné un tout autre vainqueur... Edouard Espana qui a réalisé la journée parfaite pour coiffer tout le monde au poteau. Pour les ladies, Marion Ricordeau signe une nouvelle grande performance pour conserver son titre acquis en 2014.

Au terme d’une journée digne d’un scénario d'Alfred Hitchcock, Edouard Espana s’adjuge la 79e édition du Grand Prix Schweppes PGA France.

A un coup du vainqueur, on retrouve Xavier Poncelet qui termine seul sur la deuxième marche du podium.

De son coté, Marion Ricordeau remporte le trophée chez les dames, et conserve son titre acquis l’année dernière. 

Edouard Espana et Xavier Poncelet ont offert aux spectateurs présents au Golf du Médoc Resort un spectacle hors norme.

A l’issue d’un dernier tour sous haute tension, c’est Edouard Espana qui finira par prendre le meilleur sur Poncelet et Gonnet, grâce à une carte exceptionnelle de 65 (-6).

Le joueur formé au Golf Bordelais, parti avec sept coups de retard, a connu une journée quasiment parfaite ponctuée de six birdies et vierge de tout bogey.

 

Le pensionnaire de l’European Tour décroche sa première victoire de la saison qui fait écho à son succès au Masters 13 remporté en 2013 sur le parcours de Pont-Royal.

326ème golfeur à l'official World Golf Ranking, pour sa première saison sur l'European Tour, il a déjà réussi à passer trois cuts sur sept tournois joués, dont une 35ème position à l'Omega Dubai Desert Classic.

Ce succès en terre bordelaise confirme sa progression constante vers le plus haut niveau depuis deux ans. 

Quelques semaines après s'être blessé aux lombaires pendant une séance de musculation. Espana a parfaitement récupéré pour être au point cette semaine.

En mars, il déclarait suite à son indisponibilité « La blessure fait partie de la vie du sportif, à moi maintenant de bien récupérer pour revenir le plus vite possible à la compétition.»

Et quel retour pour celui qui a préparé sa saison avec Ben Hebert, Greg Bourdy et Olivier Leglise au golf de Samanah !

schweppes2.jpg

Xavier Poncelet aura quant à lui été l’un des acteurs majeurs de ce Grand Prix Schweppes PGA France 2015.

A 25 ans, il aura mené de la tête et des épaules les débats durant une grande partie de la semaine.

Malgré tous ses efforts, le joueur qui s’entraîne tout au long de l’année au Golf du Médoc Resort manquait de peu son putt pour birdie au trou numéro 18 et laissait échapper un play-off pour le trophée qui semblait pourtant lui tendre les bras.

Cette deuxième place laisse augurer une saison prometteuse pour celui qui compte déjà une victoire en 2015 l’Open d’Arcachon.

Au chapitre des déceptions, comment ne pas penser Jean-Baptiste Gonnet parti en tête ce matin, qui aura mené deux tours, et finalement lâché prise sur le dernier par la faute d'un 74 qui ne lui a pas permis de fermer la porte au retour incroyable d'Espana, véritable héros de la journée avec son 65. 

Une fois le dernier tour terminé , le cannois reconnait une certaine frustration « Un dernier jour assez frustrant avec une carte de +3 qui ne reflète pas vraiment le niveau de jeu, mais c'est le golf,il faut l'accepter.»

Pour JB Gonnet, la troisième place au Médoc est un bel encouragement pour son retour au plus haut niveau, et devrait lui servir de repère pour la suite de la saison.

Gregory Bourdy n'aura pas non plus renouveler sa performance de la veille, contraint par un score de 73 de se contenter de la sixième place ex-aequo avec Raphael Jacquelin.

Le duel avec Gonnet aura eu lieu mais pas pour la première place !

Chez les Dames, Marion Ricordeau s’impose avec brio au terme d’une solide dernière journée.

La jeune proette a démontré toute l’ampleur de son talent au cours de cette semaine médocaine, et démontré qu'elle était très à l'aise sur ce parcours.

Son ultime carte sous le par 70 (-1) lui permets de conserver son titre.

Une victoire sans appel puisque Jade Schaeffer reléguée à quatre coups au terme de la semaine n'a jamais semblé en mesure de pouvoir lui contester la victoire.

Comme l'an passé, Marion se hisse très haut dans la hiérarchie du tournoi. Au général, elle pointe à la quatorzième place devant des garçons comme Julien Quesne, Benoit TeIlleria ou Lionel Weber.

On regrettera simplement pour elle, la forme de son trophée qui ressemble plus à un cure dent géant.

schweppes3.jpg

Après une nouvelle belle semaine de golf au Médoc, tout le monde se donne rendez-vous l'année prochaine pour cette belle fête du golf français.

Crédit photo : Alexandre D'Incau, notre envoyé spécial au Médoc

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2615
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.