Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Golf féminin

Golfeuses...Osez la préparation mentale !

Les golfeuses amateurs osent-elles aborder la préparation mentale pour le golf ?

Alors que 20 à 30% des golfeurs sont en fait des golfeuses, il est très rare d'évoquer les questions d'entraînements spécifiques pour les femmes, et notamment la préparation mentale. C'est pourquoi nous avons demandé à Emmanuelle Simtaine, de vous proposer des conseils spécifiquement pensés pour les golfeuses !

Encore récemment, un grand champion de golf admettait que pour bien jouer au golf, il fallait additionner les compétences de la manière suivante : 10% pour le matériel, 10% pour la condition physique, 20% pour la technique, et...60% de bonne attitude mentale !

Avant de commencer, quelques mots sur les stages proposés par Emmanuelle : 

Les stages sont ouverts à tous, et peuvent être organisés à la carte concernant les dates et lieux.

Cependant, j’ai une préférence pour le site du golf du Luminé en Espagne, à Salou, une heure au sud de Barcelone.

Ce site présente de nombreux avantages dont la météo, et les trois parcours différents sur lesquels évoluer.

Ces stages peuvent se décliner sous différentes formules comme par exemple :

  • Stages de femmes avec des problématiques spécifiques comme la confiance, le droit de penser à soi, l’utilisation de l’intuition féminine.
  • Stages d’hommes ou comment lâcher prise sur le côté rationnel.
  • Stages mixtes ou la complémentarité homme/femme peut favoriser le lâcher prise et la confiance de chacun et permettre un partage de couple aussi.
  • Stages entreprise. L’idée ici étant de travailler la performance en entreprise à travers le golf, sorte de passerelle entre les deux.

Mesdames, Osez la préparation mentale ! 

Il est déjà beau de voir les femmes prendre le temps de jouer au golf, mais pour ce qui est de la préparation mentale, c’est une autre question. Les hommes vont plus facilement au bout de la démarche sportive. 

Visuel du golf de Luminé

Quels sont les freins ? 

Premièrement, l’égalité des sexes, l’émancipation de la femme, tout cela est bien joli, mais faudrait-il encore que selon moi, les femmes s’autorisent tout cela !

D’une manière générale, les femmes restent plus dévouées aux autres qu’à elles-mêmes, et ne s’octroient pas toujours le droit à cette égalité, le droit de poser leurs obligations et de prendre du temps pour elles.

Il faut dire que le golf est un sport qui demande beaucoup de temps contrairement à d’autres sports.

Toujours en mouvement, en train de faire quelque chose, les femmes ne savent pas s’arrêter : maison, travail, conjoint, enfants, parents, amis, elles ont tendance à s’oublier, sans s’en rendre compte !

De plus, elles organisent le quotidien aussi avec beaucoup de discipline, parfois ce qui peut engendrer une certaine rigidité, des tensions, et un manque de lâcher prise, par peur que tout leur échappe, et de se sentir dans l’insécurité.

Cette rigidité, et ce manque de lâcher prise ne sont pas compatibles avec une bonne pratique du golf.

La rigidité tend les muscles empêchant la fluidité, le rythme, le tempo du swing de golf, et ne favorise pas une bonne posture.

Les tensions, le stress vous font prendre une posture dite abattue, épaules rentrées, tête baissée, dos voûté, contraction des épaules, rigidité du bassin, autant de positions incompatibles avec un bon swing.

Le début de la solution...

N’oublions pas que les femmes sont des « princesses » à tous âgesAlors, imaginez que vous deviez porter une couronne sur votre tête.

Pour qu’elle tienne, vous devez relever la tête, tenir votre dos en contractant vos abdominaux, ce qui vous aidera déjà au niveau de la posture.

Utilisez cette image et sentez-vous « princière ». 

Dans le même temps, vous travaillez votre mental puisque le fait de se redresser, de relever la tête traite de la fierté.

De plus les « princesses » vont au bal et dansent. Elles bougent avec grâce et légèreté.

Un conseil : faites la « princesse » et laisser s’exprimer votre corps pour un swing tout en fluidité. 

Autorisez-vous à être vous-même...

Contrairement aux hommes, à qui l’on demande de ne pas manifester leurs peurs...les femmes, elles, peuvent s’autoriser à montrer leurs faiblesses.

C’est l’image de la femme fragile ; alors que, non, les femmes ont une force, et une détermination incroyable, qui sont des atouts dans la pratique du golf.

Bien souvent, c’est la peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas avoir un niveau suffisant, d’avoir moins l’esprit de compétition que les hommes, de frapper moins fort, et moins loin, de ne pas avoir le temps, la peur d’être jugée, qui prend le dessus.

Toutes ces croyances limitantes, ces dévalorisations, voir ce petit complexe d’infériorité, assez féminin, vous freinent dans vos progrès au golf.

Tous ces sentiments renforçant le manque de confiance, qui insidieusement, vient mettre le désordre dans votre jeu, votre geste, votre lucidité de stratégie sur le parcours.

Ce n’est pas si surprenant que le golf réclame une certaine sérénité, une certaine détente.

La tête embrumée par toutes ces croyances limitantes, croyez-vous vraiment pouvoir être performante, et prendre du plaisir dans la pratique de ce sport exigeant ? 

Sensible et intuitive ?

Les femmes font souvent preuve d’une grande sensibilité, et d’une bonne dose d’intuition qu’elles n’utilisent pas toujours dans la pratique d’un sport.

golfeuse-lacher-prise.jpg

Le golf demande une grande part de créativité, d’intuition, et notamment au putting, ou la stratégie sur le parcours.

Il faut savoir s’écouter, ressentir les éléments en présence, météo, le grain des greens, la vitesse de roule, etc….

Et bien Mesdames, servez-vous de cette intuition, de cette sensibilité particulière que vous avez pour jouer au golf, laissez votre corps exécuter les ordres que vous donnez à votre cerveau.

Lorsque vous laissez vos intuitions parler, vous êtes en état de lâcher prise, et donc de détente.

  • Votre cerveau n’est plus en ébullition inutile sur la rationalité, et peut entendre l’ordre.
  • Vos muscles se détendent également, votre respiration s’apaise, vos gestes sont efficaces. 

Le but de la préparation mentale est certes d’être plus performante, de développer une plus grande combativité, mais aussi de prendre de plus en plus de plaisir dans une confiance, et une sérénité grandissante de vous-même, et donc de votre jeu.

Ma méthode

En dehors du travail sur les mécanismes de pensées, j’utilise l’EFT (emotional freedom technique) comme technique pour libérer les blocages émotionnels empêchant le changement d’état.

Stages de golf Emmanuelle Simtaine

Cette technique est une sorte d’acupuncture sans aiguille, de petits tapotements sur des points précis.

Le but est de dégager les mauvaises croyances inconscientes ou obsédantes.

Ce travail sur les mécanismes de peurs, de stress, de manque de confiance, sur les pensées erronées que vous avez de vous-mêmes, va vous libérez émotionnellement, physiquement et techniquement puisque tout est lié.

En effet, votre esprit dégagé de ces pensées parasites inconscientes, le plus souvent, permet à votre corps de se détendre.

Chacun de vos muscles détendus, vous bougez avec aisance, fluidité.

Le travail technique peut se mettre en place plus rapidement et avec plus de facilité.

Vous limitez aussi les courbatures, les contractures, les tensions musculaires en tous genres. 

En résumé, Mesdames, autorisez-vous à vous préparer mentalement. Prenez le temps, vous n’en retirerez que progrès, et plaisir du jeu.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 3106
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur


Je suis préparatrice mentale et praticienne EFT (Emotional Freedom Technic), technique manuelle proche de l’acupuncture mais sans aiguille, permettant de libérer les stress, tensions et douleurs physiques, peurs, croyances limitantes, etc …


J’associe ces deux techniques pour accompagner les golfeurs professionnels ou amateurs à atteindre leur plénitude dans le jeu.


Récemment, j’ai travaillé avec Virginie Lagoutte (3 victoires sur le LET) sur les 2 dernières saisons, et depuis cet été, je travaille avec David Antonelli, pro sur l’EPD Tour et l’Alpstour.


Je collabore également avec plusieurs jeunes amateurs de haut niveau (Lisa Estorges double vice-championne de France et Mathieu Giavazzi …).

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.