Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Insolites sur le golf

Golfeurs et vainqueurs de père en fils sur le PGA Tour

Stadler : Champion de golf de père en fils

Dans bien des métiers, il arrive souvent que les enfants prennent la suite des parents…Notaires, commerçants, policiers, militaires, médecins,  et parfois aussi golfeurs, à l’image de l’américain Kevin Stadler, fils de Craig, vainqueur du Masters 1982. Retour sur un phénomène pas si rare au golf, après la victoire du fils au Waste Management Open.

En remportant ce dimanche, son premier tournoi sur le PGA Tour, Kevin Stadler s’est ouvert les portes du Masters d’Augusta en avril prochain, de quoi marcher dans les pas de son père, et se faire enfin un prénom.

L’histoire de la famille Stadler est une histoire de passion pour le golf

En 1982, deux mois après sa victoire au Masters d’Augusta, Craig Stadler, alors engagé sur l’US Open de golf à Pebble Beach, s’entraînait au practice avec son fils de deux ans, non loin de lui.

Le papa prétend que son jeune fils qui était en train de jouer avec des clubs et des balles de golf s’est mis à hurler quand son père a voulu qu’ils quittent le golf pour rentrer à l’hôtel.

Craig Stadler a admis avoir été très surpris par la réaction de son fils, qui montrait déj une très grande dévotion au jeu du père.

Sachant qu’à cet âge, il est très rare qu’un petit bambin soit capable de se concentrer pendant des heures sur une seule activité.

Depuis, le jeune Kevin a fait son chemin sur le PGA Tour.

D’ailleurs, après avoir été fils de joueur du PGA tour, habitué aux tournois et à voyager, pas étonnant que le jeune homme considère normal de faire le plus beau métier du monde, puisque c’était celui de son père…

Kevin Stadler partage avec lui, la qualité de sa frappe de balle, mais pas le tempérament bouillonnant.

Ce dimanche, il est devenu le neuvième fils de pro sur le PGA Tour à s’imposer sur le grand circuit nord-américain.

Pour son 239ème départ sur un tournoi professionnel, Kevin Stadler a remporté ce dimanche son premier tournoi au Waste Management Open de Phoenix, succédant ainsi Phil Mickelson, et décrochant du même coup, son billet pour participer au Masters, ce qu’il fera pour la première fois, non plus en tant que fils de joueur, mais bien en tant que joueur professionnel.

Kevin Stadler en passe de remporter le Waste Management Open de Phoenix

Il serait amusant que pour la journée du mercredi consacrée aux familles à Augusta, et qui précède le tournoi, Kevin choisisse comme cadet son père pour le concours de Par-3, avant qu’ils ne se retrouvent l’un et autre sur le parcours du jeudi au dimanche, mais cette fois, en tant que concurrents pour le 38ème et dernier Masters que compte disputer Craig Stadler.

Pro depuis 2002, c’est réellement depuis 2009 que Kevin Stadler (33 ans) a réussi à se maintenir sur le PGA Tour avec régularité.

Et depuis cette date, son père repoussait l’hypothèse de prendre sa retraite, et de ne plus jouer sur le Masters, attendant que son fils parvienne à s’y qualifier pour le jouer au moins une fois ensemble, père et fils.

Difficile de trouver une plus belle histoire d’amour d’un fils pour son père, et pour son métier !

Les précédents sur le PGA Tour des golfeurs qui gagnent de père en fils

Le duo Craig/Kevin Stadler n’est donc pas le premier doublé père-fils sur le PGA Tour. 

Avant eux, ils sont huit autres familles à avoir gagné sur le circuit masculin, alors que par contre, il n’existe pas encore d’exemple de tandem mère-fille à avoir gagné sur le LPGA Tour ! 

Dans l’histoire du golf, les premiers exemples ont été les écossais Tom Morris Senior et Tom Morris Junior, puis Willie Park et Willie Park Junior, une autre famille de golfeurs écossais à avoir remporté The Open au 19ème siècle. 

Ces premiers exemples datent d’une époque où le PGA Tour n’existait pas encore. 

Par la suite, l’histoire retient les noms des familles Kirkwood, Burke, Heafner, Boros et Geiberger, qui ont tous gagné en tant que père et fils sur le tour. 

Plus récemment, et avant les Stadler, c’est le duo américain Jay Haas et Bill Haas qui a fait forte impression. 

Le père, Jay, a remporté sept victoires sur le PGA Tour, participé à trois Ryder Cup pour l’équipe américaine des années 80 à 2000. 

Son fils, Bill, qui a seulement 31 ans, et encore de longues années sur le tour devant lui, a déj dépassé le père avec six victoires, et surtout remporté la Fedex Cup en 2011. 

A noter, certaines de ses familles de golfeurs ont même le privilège d’avoir inscrits leurs noms sur le palmarès des mêmes tournois, comme par exemple, les Haas qui ont tous deux remporté le Bob Hope Classic en 1998 et 2010. 

Une autre famille célèbre a failli faire partie de cette short-liste : les Nicklaus.

Si on ne présente plus le père, Jack Nicklaus, son fils Gary a failli remporter un tournoi en 2000 au BellSouth Classic, seulement battu par Phil Mickelson en play-off. 

Le golf : un sport que l’on peut réellement partager avec les membres de sa famille

L’une des plus belles valeurs du golf est de justement pouvoir être pratiqué à tous les âges !

Craig Stadler, un ancien vainqueur de Masters (1982)

De 7 à 77 ans, garçon ou fille, sportif ou non, tout est possible au golf, et justement de jouer avec son père, son fils, sa mère, sa sœur, un voisin, des amis, etc.

L’histoire de la famille Stadler rappelle que tous les week-ends sur tous les parcours de France et de Navarre, des centaines de golfeurs jouent en famille.

Parfois, il peut y avoir des engueulades,  comme Kevin et Craig l’admettent, mais le plus souvent, c’est une formidable occasion de passer du temps ensemble, et de resserrer encore les liens familiaux, ce qu’admettent aussi bien volontiers, les deux héros américains.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2242
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.