Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Insolites sur le golf

Golfeurs amateurs: Savez-vous ce qu’est un bon coup de golf?

Qu'est-ce qu'un bon coup de golf pour un amateur ?

Le golf est un loisir qui est supposé être amusant. Pourtant, trop souvent, certains d’entre nous ont tendance à l’oublier, et parfois vivent de véritables cauchemars golfiques, alors que cela devrait être tout l’inverse...

Le pire ennemi du golfeur amateur n’est pas le mauvais matériel de golf, le jeu lent de ses partenaires, ou bien encore un swing défaillant, mais bien la tendance parfois inappropriée, se fixer des objectifs irréalistes.

Il suffit pourtant de regarder jouer les golfeurs professionnels sur les tournois, pour constater ce qui est réellement possible de faire sur le parcours, pour des joueurs qui jouent toute la journée, toute la semaine, tous les mois, et en fait tout le temps, par rapport au commun des mortels des joueurs du golf du dimanche !

Vous avez peut-être déjà joué une partie de golf avec un partenaire d’un index compris entre 0 et 15, qui après avoir joué un coup vers le green, se fustige pour avoir tapé une balle qui a atterrit à seulement 10 mètres de l’objectif !

Saviez-vous qu’en 2013, le golfeur professionnel sur le PGA Tour qui réalise les meilleures approches moyennes sur le green affiche en réalité une moyenne de 9,86 mètres !

Il s’agit de l’américain Ken Duke, qui affiche la meilleure statistique pour la proximité au trou, après 33 tours disputés, et 519 tentatives de prises de greens.

Il devance un joueur un peu plus connu : Jim Furyk qui ne fait donc pas mieux avec une moyenne de 9,93 mètres.

Au bout du classement, le dernier joueur pour la précision aux approches est l’argentin Andres Romero en 180ème position avec une précision de 12,49 mètres, soit un écart de seulement 3,5 mètres avec les meilleurs.

On peut admettre que cet écart est en réalité très faible entre les 180 meilleurs golfeurs du circuit professionnel nord-américain, mais on peut aussi admettre que la moyenne des amateurs de golf qui jouent entre 0 et 15 ont sans doute des statistiques autrement plus élevées.

Autant dire que votre partenaire qui se fustige, et parfois plus parce qu’il n’a pas collé la balle juste à côté du drapeau ne doit surement pas connaitre cette statistique.

Alors si les pros jouent en moyenne entre 9,5 et 14 mètres autour du drapeau, il ne faut pas rêver et penser pouvoir coller toutes ses approches à 3 mètres du mât, depuis n’importe quelle position, quand on joue sa partie amicale du dimanche !

Précisons qu’il s’agit d’une statistique qui prend en compte tous les coups joués vers le green, en ayant bien sûr la possibilité de l’atteindre, ce qui exclut les drives sur les par-5, mais inclut aussi bien les coups de fers à 180 mètres, comme les approches en bords de greens !

Si on veut pousser le vice, intéressons-nous à la statistique des coups joués uniquement entre 115 et 130 mètres sur le PGA Tour !

Dans ce cas de figure, la statistique tombe 5 mètres de moyenne pour les meilleurs joueurs !

Sur le PGA Tour, l’actuel leader de cette catégorie statistique n’est autre que le suédois Henrik Stenson, qui sur 35 tours disputés et 63 tentatives, a posé ses balles 5m18 du trou en moyenne !

Rappelons que ces statistiques sont prises en compte depuis le fairway, et excluent les coups joués depuis le rough !

Pour la même distance depuis le rough (à savoir entre 115 et 130 mètres), la moyenne de précision des approches chute 6,40 mètres pour le meilleur joueur dans ce registre, à savoir l’espagnol Sergio Garcia.

Soit une baisse de précision de l’ordre de 23% entre un coup joué depuis le fairway et un coup joué depuis le rough.

Ces statistiques nous apprennent au moins une chose : ne soyons pas trop intransigeant envers notre propre jeu de golf !

Jouer au golf en amateur : Se fixer des objectifs réalistes !

A la différence des professionnels qui s’entrainent huit heures par jour et qui n’arrivent pas à jouer en moyenne à moins de 5 mètres, quand ils ont des approches de 130 mètres à jouer, comment pourrions-nous rivaliser en jouant seulement une fois par semaine ?

En fait, c’est souvent notre lecture de notre jeu qui est faussée !

A trop vouloir atteindre l’objectif, et sans véritablement se soucier de ce que peuvent accomplir les professionnels, on ne se rend plus compte de ce qu’il est possible de faire réellement sur un parcours de golf.

Ce n’est pas parce qu’un parcours comporter 18 trous que l’on va réaliser un green en régulation à chaque trou.

L’échec ou le coup de golf raté fait partie du jeu !

Ce qui peut en revanche améliorer votre carte de score, c’est votre perception de cet aspect du jeu !

Ne pas trop se focaliser sur les coups parfaits, mais en revanche, s’intéresser aux coups manqués, et se préparer à devoir les affronter avec sérénité constitue une meilleure préparation à la réalité d’une partie de golf.

Savoir définir ce qu’est un bon coup de golf, et faire la différence avec un fantasme

A 130 mètres, si vous posez votre balle à 5 mètres du trou, vous avez réalisé un coup digne d’un joueur professionnel !

Si votre balle ne se pose qu’à 10 mètres, vous êtes juste un golfeur normal, ce qui n’est déjà pas si mal !

Connaitre ses distances sur le parcours de golf

Combien de golfeurs amateurs sont-ils capable de dire à quelle distance ils envoient leurs balles avec chaque clubs de golf ?

En réalité, trop peu, et pourtant, il s’agit d’un élément clé du jeu de golf.

La question n’est pas de taper un drive une fois de temps en temps à 220 mètres, mais plus de savoir à quelle distance moyenne, on tape le plus souvent son driver, et non pas la moyenne de  ses drives !

Effectivement, ce qui est important, ce n’est pas précisément votre moyenne par club, mais la moyenne la plus fréquente !

Une moyenne comprend des coups surjoués et des coups ratés, or sur le parcours, on doit se fier à une distance moyenne dans des conditions de jeu normales, ce qui exclut les coups improbables à la hausse comme à la baisse !

En fonction de cette connaissance, on peut mettre au point la bonne stratégie sur le parcours, et améliorez sensiblement sa carte de score, tout en continuant à prendre du plaisir.

A l’extrême, il est de plus en plus fréquent que les joueurs de golf professionnel s’entrainent avec des outils de mesure au practice tel que le trackman ou le logiciel flightscope, car justement, ils veulent mesurer leurs coups avec précision, pour prendre les bonnes décisions sur le parcours.

Sans le faire systématiquement, on vous recommande de mesurer une fois par an vos distances moyennes par clubs (en excluant les trop bons et trop mauvais coups) pour pouvoir faire à votre tour les bons choix en situations.

Au début de cet article, on évoquait la notion d’objectifs irréalistes, et le manque de plaisir qui en découle quand on n’atteint pas ces objectifs.

Après la lecture de ce sujet, il faut donc retenir deux notions :

  • Ce qui est possible de faire pour un amateur par rapport à un professionnel.
  • Connaitre son jeu et ses distances pour prendre les bonnes décisions.

En ayant conscience de ces deux paramètres, on peut réellement progresser, relativiser ses performances, et retrouver du plaisir.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2979
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.