Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Golf en France

Une nouvelle offre TV émerge pour visionner des tournois de golf en France

Discovery Channel a acquis à partir de 2019, et pour 12 ans, les droits de diffusions du PGA Tour à l’international, ce qui comprend bien entendu le marché français. Leur nouvelle offre digitale est déjà accessible en France, via une application GOLF.TV

Discovery Channel a acquis à partir de 2019, et pour 12 ans, les droits de diffusions du PGA Tour à l’international, ce qui comprend bien entendu le marché français. Leur nouvelle offre digitale est déjà accessible en France, via une application GOLF.TV (accessible par PC et mobile), et pour un abonnement de moins de dix euros par mois, pour visionner la plupart des tournois de golf masculin. Discovery Channel n’aurait pas l’intention de se limiter aux droits du tour américain, et pourrait développer à la fois, l’offre la plus internationale, et la plus complète dans le domaine de l’audiovisuel sur le golf, avec d’autres circuits masculins et féminins. A ce titre, elle a déjà acquis les droits du tour européen. Comment un géant des médias veut devenir un géant du golf à la télévision ? Peut-être une bonne nouvelle pour le développement du golf dans le monde ?

Découvrez nos formules d'abonnements

Discovery met la main et pour longtemps sur le PGA Tour

2 milliards de dollars, c’est la somme plus que conséquente que le géant américain a décidé de mettre sur la table pour acquérir les droits de diffusion hors des Etats-Unis, et pour le seul circuit PGA Tour.

Le groupe parie clairement sur le golf, et pour longtemps. L’accord devrait durer un minimum de 12 ans, pratiquement du jamais vu en matière d’acquisitions de droits télévisés.

C’est l’agence Bloomberg qui a été la première à rapporter l’information, d’ailleurs assez peu relayée en France par la presse golfique. Il faut chercher sur le site des Echos un article faisant référence à l’événement, en date du 4 juin dernier.

GOLF.TV est en fait la continuité d’une précédente application développée par le PGA Tour.

L’application LIVE PGA Tour qui n’était pas disponible en France permettait déjà de suivre un grand nombre de tournois du PGA Tour, via une application, et selon un modèle très comparable à Netflix où vous choisissez quand et comment vous regardez du golf.

Une façon de consommer du contenu audiovisuel qui semble s’imposer à en juger par le succès phénoménal de NETFLIX.

GOLF.TV, l’émanation de Discovery Channel est en fait cette application LIVE PGA Tour rachetée et transformée.

Le Golf ne fait que suivre la tendance du Pay Per View de spécialiste qui se développe à vitesse grand V dans la plupart des sports.

A titre de comparaison, la Formule 1 vient de se doter d’une application permettant de suivre les Grand Prix (F1 TV Acces), avec de très nombreux points de vue, y compris comme si vous étiez à la place du pilote.

Il semblerait bien que l’avenir du sport à la télévision passe exclusivement par des géants et des spécialistes, au détriment de multi-spécialistes ou généralistes nationaux, difficilement capables de s’aligner sur de tels investissements au niveau mondial.

Dans un premier temps, cette nouvelle offre GOLF.TV, à ne pas confondre avec JeudeGolf.tv, qui n’est pas du tout sur un positionnement axé sur les tournois professionnels, mais sur les golfeurs amateurs, devrait proposer 140 tournois par an, dont 40 tournois du PGA Tour.

Il y a encore un petit astérisque à bien prendre en compte, les championnats du monde et les majeurs ne sont pas encore diffusés par ce biais.

Cependant, pour les Majeurs, ces derniers s’organisent de plus en plus pour proposer la diffusion intégrale de leurs tournois sur leur propre site Internet comme Masters.com ou TheOpen.com

Les américains contrôlent la diffusion de leur circuit

Aux USA, la diffusion est déjà assurée par CBS, NBC et Golf Channel.

Avec Discovery et dès cette année, le circuit américain sera donc principalement diffusé par des opérateurs de l’Oncle Sam, connus pour leur très grand professionnalisme, quand il s’agit de couvrir ce type de tournois.

Sur la question des droits TV, Leila Marchand, journaliste des Echos, révèle que Discovery a mis au point une stratégie offensive pour acquérir des droits sportifs, et surtout en dehors de son marché intérieur.

En 2015, Discovery avait déjà pris le contrôle d’Eurosport ou misé 1 milliard de dollars pour diffuser les JO en Europe.

En 2019 et 2020, Discovery va payer 50 millions de dollars par an, puis passer à 100 millions de dollars en 2021, pour encore augmenter jusqu’en 2030, et sans doute après.

S’agissant du golf, les droits sont évolutifs.

En 2019 et 2020, Discovery va payer 50 millions de dollars par an, puis passer à 100 millions de dollars en 2021, pour encore augmenter jusqu’en 2030, et sans doute après.

Le retour de Tiger Woods a de nouveau permis une augmentation des audiences des tournois du PGA Tour aux Etats-Unis.

Ce n’est pas pour le moment confirmé ou une information à notre disposition en France.

L’élément majeur de cette nouvelle offre est son prix inférieur à dix euros, sans autre abonnement à compléter pour accéder directement au golf, et qui va reposer économiquement sur une base d’abonnés très large en Europe.

A propos d’Europe, en fin d’année 2018, Discovery a annoncé avoir mis la main sur les droits de l’European Tour, ce qui n’a rien d’une surprise.

Alex Kaplan, président de Discovery Golf avait déjà déclaré en juin dernier que le PGA Tour n’était qu’un début.

Discovery met aussi la main sur l’European Tour

Le nouvel accord concernant le circuit européen inclut les deux prochaines Ryder Cup, une prise majeure pour le groupe audiovisuel quand on connait l’impact de l’événement dans le monde.

GOLF.TV sera donc le diffuseur du PGA Tour, de l’European Tour, et des deux prochaines Ryder Cup, en attendant le golf féminin.

Précisons que Discovery a aussi obtenu la possibilité de diffuser les tournois en Asie.

Cependant, quelques pays dont la France ne sont pas encore inclus dans le deal de départ.

Cela pourrait intervenir à terme, et selon l’état des droits déjà commercialisés par ailleurs, ce qui comprend aussi la Ryder Cup.

Discovery a annoncé ne pas se contenter de diffuser, mais veut appuyer l’European Tour dans ses opérations digitales, aussi bien sur son site principal, mais aussi sur des sites locaux, confirmant la volonté du circuit européen de s’organiser en juge et partie, organisateur et diffuseur, ce qui pose question sur l’indépendance journalistique du futur ensemble.

L’objectif clairement affiché par Kaplan est « Nous voulons devenir la seule et véritable maison du golf. »

Il ajoute « Nous savons que nous devons penser différemment, et aller plus loin que tout ce qui a été fait jusqu’à présent. Nous voulons créer une relation plus profonde avec le circuit européen pour aider à développer ses outils digitaux. Nous voulons vraiment créer un véritable écosystème autour du golf. Nous avons l’expérience et la compétence pour surpasser ce qui a été fait jusqu’à présent. »

Le très impopulaire en France, Keith Pelley pouvait enfin se frotter les mains, et tenter de justifier son salaire très conséquent.

Avec ce nouvel accord, il permet au tour européen de faire un grand bond en avant, et alors que pour l’instant, il semblait plutôt faire un grand pas en arrière.

Nous verrons bien dans le futur, si le circuit européen arrive enfin à exister face au PGA Tour, où si Discovery ne poussera pas à la création d’un circuit unique mondial.

Le nouvel accord précise que les droits du tour européen pourront être proposés en sous-licence.

On imagine mal un autre diffuseur payé très cher pour se retrouver en concurrence directe avec un mastodonte avec des prix d’abonnements très compétitifs.

Ceci étant, Discovery a déjà cédé les droits du circuit européen à Movistar en Espagne, la télévision payante de Telefonica.

Movistar conserve ainsi la possibilité de diffuser pour trois ans l’intégralité du PGA Tour, le circuit européen, et les majeurs. A ce jour, c’est le seul accord signé par Discovery avec un acteur européen.

L’application GOLFTV disponible pour Apple est traduite en Français. Ce week-end, vous pouvez suivre la majeure partie du Player’s Championship disputé à Sawgrass.

Comme pour le modèle de NetFlix ou de JeudeGolf.tv, vous êtes votre propre patron pour décider quand et comment regarder vos programmes favoris.

GOLF.TV vous permet aussi d’accéder à des contenus exclusifs sur les tournois.

Le seul bémol pour l’instant, et bien que l’application soit traduite en français, tous les commentaires sont en anglais. L’application a connu par ailleurs quelques ratés, notamment à son démarrage.

Il est précisé que les WGC sont accessibles via l’application, mais toutefois, il y a un MAIS qu’il convient de préciser : Pas de direct, seulement des vidéos après le déroulement du tournoi.

Cette offre devra sans doute être amenée à évoluer pour être le principal diffuseur de tournois de golf à la télévision en France.

Comme JeudeGolf.tv, vous pouvez « caster » les vidéos de votre mobile ou de votre PC sur un écran de télévision équipé d’un ChromeCast.

PS : En tant que journaliste de golf indépendant, je me devais de couvrir ce sujet jusqu’à présent peu relayé en France. Cette offre est un événement pour les amateurs du PGA Tour en France. Pour rédiger cet article, je me suis abonné à l’offre. C’est plutôt bien fait, avec le bémol de ne pas être commenté en Français. Cela dit, on comprend facilement l’action.  

En tant que fondateur de JeudeGolf.tv, j’ai évalué le conflit d’intérêt, et considéré que cette offre n’était en rien concurrente, pour écrire mon article de manière indépendante vis-à-vis de GOLF.TV, et comme je le fais toujours.

Crédit photo : David Rosenblum/Icon Sportswire

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1043
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.