Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Voyages golf

Golf, musique, et gastronomie à la Nouvelle-Orléans

Nouvelle-Orléans Fotolia

On arrive à la Nouvelle-Orléans par l'aéroport international Louis Armstrong, cela donne déjà le ton pour la musique. Le quartier français de la ville, tout en couleur, semble avoir également influencé une cuisine faite de parfums et de saveurs du Sud. Et pour le golf, ce sont cinq parcours autour de la Nouvelle-Orléans qui ont tous accueillis le PGA Tour, et nous attendent.

Découvrez nos formules d'abonnements

Pendant la dernière semaine de fin avril et le début du mois de mai, la Louisiane accueille le Championnat PGA Zurich Classic qui a vu la victoire en play-off de Jonas Blixt et Cameron Smith, mais également le New Orleans Jazz & Heritage Festival, pour 10 jours de fête, de musique, de gastronomie, et bien entendu, de golf...

La Nouvelle-Orléans est située le long du Mississippi, près du golfe du Mexique. Surnommée « Big Easy », la ville est connue pour sa vie nocturne, sa scène musicale et sa cuisine.

La ville présente de nombreuses possibilités de découvertes, entre la riche histoire du quartier français, le carrefour des artistes de Jackson Square, la majestueuse cathédrale Saint-Louis et la toujours animée rue Bourbon.

La Nouvelle-Orléans a un centre ville relativement petit, entouré par les terres marécageuses du sud de la Louisiane. On peut s’en éloigner en une heure ou deux de voiture, et rejoindre les marais pour voir la faune locale, y compris les alligators sur les parcours de golf…

Du 28 avril au 7 mai, le New Orleans Jazz & Heritage Festival accueille des spectateurs venus du monde entier, pour voir sur scène des artistes de renommée mondiale et certains favoris locaux.

Si vous aimez jazz, rock, hip-hop, pop, funk, indie, blues ou zydeco, c’est un festival incontournable. Et si vous appréciez la musique gospel, vous pouvez également entendre certains des meilleurs chœurs de l'église et de l'école de la ville.

New Orleans Jazz & Heritage Festival

Le Bayou et le lac Pontchartrain permettent d’explorer les plans d'eau autour de la ville, tout comme un voyage en bateau à vapeur le long du fleuve Mississippi.

Côté gastronomie, la Nouvelle-Orléans nous comble avec des saveurs autant exceptionnelles qu’inattendues. Même si nous sommes en territoire américain, on apprécie que la France, l’Europe, l’Afrique, ont ici fortement influencé la cuisine.

Dès le petit-déjeuner, les beignets chez Café Du Monde, pour le déjeuner, une muffuletta à l'épicerie centrale, et pour le dîner, les crevettes grillées chez M. B's. Sans oublier les gumbo, Po boy, et jambalaya, ainsi que les écrevisses cuites à la vapeur et les crevettes à l’étouffée.

Mais comme nous sommes là pour jouer au golf...

Le temps de déguster une douzaine d'huîtres grillées, accompagnées d’une sauce de beurre d’ail et saupoudrées de parmesan, et le moment est venu de rejoindre le parcours du TPC Louisiana, après avoir traversé le Mississipi.

TPC Louisiana

Le TPC Louisiana accueille le Zurich Classic depuis 2005, à l’exception de 2006 au lendemain de l'ouragan Katrina. Cette année-là, de nombreux professionnels du PGA TOUR ont généreusement fait don de leurs gains pour venir en aide aux secours, suite à l'ouragan Katrina.

Photo TPC Louisiana

Ouvert au public, le parcours de TPC Louisiana a été conçu par l'architecte Pete Dye en collaboration avec des joueurs du PGA TOUR, Steve Elkington, et Kelly Gibson originaire de la Nouvelle-Orléans.

Le parcours de TPC Louisiana s'étend sur une immense surface de zones humides le long du delta du fleuve Mississippi. Ce parcours de golf de championnat répond aux conditions les plus élevées de préservation de l'habitat naturel, il est souvent comparé à une réserve naturelle privée.

Le parcours comporte plus de 100 bunkers ainsi que cinq étangs, qui entrent en jeu. Il y a cinq possibilités de tees de départ au TPC Louisiana, allant de 4683 mètres pour les dames à 6766 mètres pour les pros.

Le trou de signature est le 18, un par-5. L'eau est en jeu sur tout le côté droit du trou, ce qui rend l’approche finale difficile pour tous les niveaux de golfeurs.

Depuis qu’il accueille le Zurich Classic, le parcours du TPC Louisiana ne cesse d’être amélioré. Si le parcours est isolé dans une région naturelle et préservée, les installations sont vraiment de grand confort, y compris un bon restaurant pour le déjeuner et un vestiaire confortable, au cas où vous auriez besoin de prendre une douche avant de rentrer à la Nouvelle-Orléans.

Photo TPC Louisiana

Au retour, on apprécie d’aller dîner au N'awlins-Galatoire, une institution locale depuis 1905. Essayez d'avoir une table au rez-de-chaussée où toute la ville semble se rencontrer, se connaître, et se saluer.

Commencez par une rémoulade aux crevettes, poursuivez avec la truite meunière Amandine, et pour terminer, pour le dessert, un pudding au pain avec de la sauce au praliné et aux bananes.

English Turn

English Turn se trouve au sud de la Nouvelle-Orléans de l'autre côté du Mississippi. C'est un club privé qui propose des départs au public, sur réservation. Une des caractéristique du parcours et la petitesse de ses greens, dont certains sont en île, et qui imposent des approches d’une grande précision.

Étant au-dessous du niveau de la mer, les parcours de la région sont souvent un peu humides, mais le drainage de ce parcours étant bien réussi, on peut jouer les pieds au sec, hormis les jours suivant de très forte pluie.

Photo English Turn

Dans l’ensemble, les trous ne sont pas très long, mais nécessitent une bonne précision. Aussi dans bien des cas, les mises en jeu vous feront privilégier un long fer ou un hybride, et vous inciteront à garder le driver dans le sac.

English Turn à Westbank a accueilli le PGA Tour de 1989 à 2004 et de nouveau en 2006, ce parcours semi-privé dessiné par Jack Nicklaus est surtout célèbre pour son 18e trou souvent classé comme le trou le plus difficile du PGA Tour, de part ses bunkers et l'eau qui bordent tout le côté gauche.

Mais de toute façon, il y a de l’eau en jeu sur tous les trous à English Turn…

Lakewood Golf Club

Lakewood Golf Club a accueilli le PGA Tour de 1963 à 1988. Le parcours a été réorganisé en 2009 par Ron Garl. Tout le parcours a été refait, mais toutefois, Ron Garl a laissé certains des trous comme ils étaient à l’origine.

Photo Lakewood Golf Club

Si dans l’ensemble le parcours est long (6400 mètres), il n’est pas très difficile, et donc accessible à tous ceux qui ne souhaitent pas être trop punis par des obstacles d’eau ou des bunkers, pendant leur séjour à la Nouvelle-Orléans.

Les greens eux, sont par contre extrêmement rapides et compliqués, un véritable casse tête pour les bons putters…

Photo Lakewood Golf Club

Le nouveau 18ème trou intègre des bunkers en forme de flammes en sable rouge, c’est un hommage aux pompiers de la Nouvelle-Orléans. C'est le seul de son genre dans le monde du golf.

Bayou Oaks, City Park

Le parcours de Bayou Oaks vient d’être à nouveau inauguré en avril 2017, il combine ce qui subsiste des quatre anciens parcours d’avant l'ouragan Katrina.

Photo Bayou Oaks, City Park

City Park avait été inauguré en 1902 et avait évolué avec le temps en une installation de quatre parcours : Nord, Sud, Est et Ouest. Aujourd'hui, seul le parcours du Nord demeure, il a été reconstruit après l'ouragan Katrina.

L'aménagement du parcours de dix-huit trous comprend des portions des anciens parcours de l'Est et de l'Ouest, et conserve de nombreux chênes historiques, ainsi que des lagunes qui sont caractéristiques du parc.

Photo Bayou Oaks, City Park

Conçu pour accueillir les golfeurs de tous niveaux, par l'architecte de golf de renom Rees Jones, le tracé de ce par 72, peut suivant les tees de départ se jouer de 4600 mètres à 6720 mètres.

Audubon Park Golf Course

Audubon Park dans le Garden District est probablement le seul parcours du pays accessible par le tramway. La conception date de 1898 et on y retrouve encore les énormes chênes centenaires recouverts de mousse.

L'architecte Denis Griffiths a réaménagé le parcours en 2002, en le transformant en un par 62 de 3860 mètres. Si la longueur n’est pas la difficulté, il a beaucoup de lagunes et de bunkers pour épicer votre partie de golf.

Il s’agit bien d’un parcours de golf en ville, sans doute le plus beau à notre connaissance. Certains trous sont bordés par des immeubles victoriens, coloniaux, artistiques et artisanaux, datant du début du siècle.

Photo Audubon Park Golf Course

Le 13, un par-3 de 135 mètres, est particulièrement évocateur de l'esprit de la ville, avec en toile de fond l'église Holy Names of Jesus, et les bâtiments des universités de Tulane et Loyola.

Certains trous sont difficiles, et l'eau entre en jeu sur plusieurs trous. C’est cependant un parcours parfait pour un débutant ou pour un joueur ayant des difficultés avec les coups longs et les grandes distances.

Audubon est également un parcours parfait si vous ne séjournez que peu de temps à la Nouvelle-Orléans, et ne désirez pas perdre de temps en trajets pour aller jouer au golf.

Un parcours court dans le parc historique d'Audubon, avec dans l’ensemble un bon rythme de jeu, et qui mettra en avant votre jeu de fers.

Le Club house récemment rénové est un endroit magnifique pour déguster un cocktail, et savourer un déjeuner (ou un brunch) après un parcours.

D'autres parcours de golf sont également à découvrir dans la région, comme Belle Terre Country Club de Pete Dye, et les Links du Stonebridge Golf Club, un 27 trous avec des trous nommés d'après les légendes du jazz de la Nouvelle-Orléans, Louis Armstrong, Pete Fountain et Al Hirt.

Décidément, en Louisiane, la musique et la gastronomie sont indissociables du golf…

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1114
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Golfeur depuis les années 90, j'ai eu la chance de faire un grand nombre de voyages golfiques en France, en Europe, ainsi qu'aux Caraïbes, pour jouer sur plus d'une centaine de parcours. J'ai partagé les parties de très bons golfeurs amateurs, et de pros. Au cours de mon expérience, j'ai été proche des professionnels du secteur, enseignants, dirigeants de golf, organisateurs de Pro-Am, architectes de golf, et sponsors.


Professionnel du monde de la communication, j'ai obtenu un premier prix pour la réalisation de sites internet de parcours de golf.
Aujourd'hui, je mets à profit mon expérience golfique sur le site jeudegolf.org en apportant ma vision sur l'évolution du golf sur près de trois décennies.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.