Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Interviews

Golf de Chassieu : Entretien avec la directrice Virginie Cypcarz

Golf de Chassieu : Entretien avec la directrice Virginie Cypcarz

Le golf de Chassieu est non seulement le club le plus près du centre-ville de Lyon, mais aussi le club qui génère le plus de nouveaux golfeurs chaque année dans la région. Véritable structure dédiée aux débutants, nous sommes allés à la rencontre de sa directrice, Virgine Cypcarz, pour connaître les secrets de cette fabrique de golfeurs.

Dans le milieu du golf, beaucoup parlent de développement, et de la démocratisation nécessaire du golf.

Mais très souvent, cela reste des discussions philosophiques sans véritables actions de fonds auprès des non-golfeurs pour les inciter à découvrir notre sport.

De la théorie à la pratique, le Golf Blue Green de Chassieu peut se vanter de sortir 300 nouveaux golfeurs par an, un chiffre qui n’a pas d’égal dans la région, et qui place ce club dans le top français des golfs qui créent le plus de golfeurs.

Chiffre qui prend encore plus d'importance dans un contexte de repli du nombre des licences au niveau national.

Nous sommes allés demander à la directrice de ce golf situé à dix minutes du centre-ville de la deuxième plus grande ville de France, le secret de sa recette.

Bonjour Madame Cypcarz, pouvez-vous nous retracer votre parcours, et nous expliquer comment vous êtes venue au métier du golf, et à la direction du Golf Club de Chassieu ?

J’ai commencé à jouer au golf à 11 ans avec l’UNSS. J’ai joué dans cette structure pendant quatre ans, et après j’ai été membre au golf de Laval à 16 ans.

Ensuite, nous avons déménagé sur Paris, et j’ai été membre sur des golfs comme Ableiges, et Mont-Griffon. C’est aussi à cette époque que j’ai découvert les compétitions par équipes.

Je me suis arrêtée de jouer pendant cinq ans, avant de reprendre, toujours à Paris.

Concernant mon parcours professionnel, j’ai démarré une formation aux métiers du golf à l’âge de 26 ans dans le cadre d’une reprise de mes études.

Initialement, j’avais obtenu un BTS dans le domaine de l’hygiène et l’environnement.

Pour définir mon intérêt pour mon métier, je dirais déjà que c’est un métier de « passion », et ensuite, la polyvalence des missions à effectuer est extrêmement enrichissante. J’aime ce côté « touche à tout ».

Sur un golf, on a la clientèle de passage, la clientèle de green-fees, la clientèle des abonnés, les clients du restaurant, soit une très grande variété de contacts qui font que le métier est enrichissant, et qui nécessite une très grande polyvalence.

Et donc suite à cette formation, vous avez découvert le métier…

Suite cette formation, j’ai commencé par un stage au golf d’Avrillé, puis, j’ai complété mon expérience dans plusieurs golfs.

Ainsi, je suis rentrée au golf de Cognac en 2003 puis au Château de Chailly en Bourgogne avec des missions autour de l’accueil des golfeurs, et la gestion sportive.

J’ai élargi mon expérience en passant assistante de direction au Dolce Chantilly puis en passant responsable boutique au Paris International Golf Club, intégrant par la même occasion le groupe Blue Green.

Je suis à nouveau passée adjointe Houlgate en Normandie, avant de devenir directrice à Grenoble Seyssins, puis directrice de deux sites simultanément, Seyssins, et Chassieu.

Et depuis mai 2014, je suis uniquement à Chassieu.

On va dire que j’ai beaucoup changé de régions dans ma carrière.

Quelles sont vos principales missions et vos objectifs ?

Déjà la multi-activités sur le site, à commencer par le restaurant, l’encadrement, l’entretien du terrain, l’organisation commerciale du site, ce qui consiste à appliquer la politique commerciale Blue Green.

Dans notre groupe, les golfs obéissent à une logique de segmentation entre golf Evolution, golf Passion, golf Evasion, et golf Evasion plus.

Cette segmentation a été mise en place depuis moins de deux ans.

Les sites Passion et Evolution sont plus des golfs de villes, et les golfs Evasion sont plutôt des sites touristiques.

Les golfs Evasion Plus étant des offres hauts de gammes avec par exemple Sainte-Maxime, Seignosse, Estérel ou encore Pléneuf Val-André.

chassieu-golf.jpg

Ici, à Chassieu, nous sommes dans un golf Evolution, ce qui veut dire que nous sommes plus axés sur l’enseignement, et la création de nouveaux golfeurs.

Comment êtes-vous organisés à Chassieu ?

J’ai des responsables de services dont un commercial, un responsable restauration, un greenkeeper, un responsable enseignement pour un total de 26 personnes.

Concernant spécifiquement le terrain, mon équipe est composée d’un greenkeeper, un fontainier, un mécanicien, un practice man, et trois jardiniers.

Quel budget gérez-vous pour faire fonctionner le golf ?

Pour des raisons de confidentialité, Madame Cypcarz n’a pas souhaité répondre à cette question.

En revanche, elle a confirmé que le golf de Chassieu se situait actuellement dans le top-10 national des structures Blue Green en France.

Combien de golfeurs, d’abonnés ou de parties de golf par an à Chassieu ?

Nous avons 540 abonnés et 1000 licenciés qui jouent régulièrement sur le parcours.

En comptant les green-fees et les abonnés, nous gérons environ 40 000 départs par an.

Enfin, nous créons entre 300 et 350 nouveaux golfeurs chaque année.

Alors spécifiquement concernant les nouveaux golfeurs, comment opérez-vous ?

Tout d’abord, nous organisons des initiations au cours de journées porte-ouvertes.

Durant ses journées, nous présentons l’ensemble des produits d’enseignements que nous avons chez Blue Green.

Comme au sein du groupe, nous avons une académie de golf Gery Watine, tous les golfs de la chaîne proposent le même produit.

putting-green_20150605-151221_1.JPG

En période de journée portes-ouvertes, nous présentons un produit de découverte incluant le prêt du matériel, les cours, et le fait de jouer sur le parcours à 90 euros par mois.

Dans la région, quand vous interrogez des golfeurs, souvent, ils vous répondent qu’ils ont commencé à Chassieu ! C’est souvent ça !

Quelles sont vos principales contraintes en tant que directrice de golf ?

Le manque de temps !

Souvent vos confrères parlent des contraintes administratives ou des contraintes écologiques liées à l’entretien du terrain.

Il est vrai que nous avons la chance d’avoir au siège chez Blue Green des services supports qui nous aident pour ces questions.

Le fait d’avoir une centrale d’achat nous facilite la vie, aussi bien au niveau des achats de matériel que de services.

La centrale s’occupe de référencer les prestataires, et nous n’avons plus qu’à piocher les solutions parmi celles présélectionnées. Indéniablement, cela nous fait gagner du temps.

C’est vrai que c’est un avantage par rapport au directeur de golf qui est un peu seul au monde pour gérer son achat engrais ou son achat boutique.

D’emblée, vous avez parlé de manque de temps ? Qu’est-ce qui est chronophage ?

Un peu tout…mais en gros, on peut toujours être sollicité par beaucoup de choses, aussi bien au niveau du personnel, que des clients. C’est normal ! C’est le métier qui veut ça.

Effectivement, l’administratif prend beaucoup de temps, et peut-être que l’on n’est pas aussi disponible que l’on pourrait l’être !

Quel est le principal attrait de votre golf ? Quel atout selon vous ?

Il est jouable toute l’année ! C’est sans doute le seul sur Lyon à être jouable douze mois sur douze. On a un parcours qui boit très vite, ce qui est un avantage en hiver.

Le trou le plus intéressant est selon moi le numéro 8. Je l’aime beaucoup car on a toujours l’impression que l’on peut driver le green, mais en fait, il est assez piégeur avec les hautes herbes aux abords du fairway.

C’est typique de notre parcours où on a pas mal de dog-leg que l’on pense pouvoir couper, et puis finalement, on se retrouve dans des situations compliqués à jouer, et après coup, on se dit « mince, je n’aurai pas dû jouer comme ça. ».

Sinon, la proximité du centre de Lyon est certainement un atout tout comme la structure d’entrainement qui est agréable.

practice-chassieu1.JPG

Enfin, l’intégration depuis un an et demi  de trois nouvelles personnes au restaurant a contribué à améliorer encore la perception de notre qualité de service et de réception.

Quel est le profil type du golfeur qui vient dans votre golf ?

On a tous les profils, tous les âges, toutes les catégories socio-professionnelles. Chez nous, nous avons "Monsieur tout le monde".

Quelles sont les attentes spécifiques de votre clientèle ?

Les attentes sont finalement toujours les mêmes, à savoir autour de la qualité du parcours, quel que soit le golf.

De ce point de vue, notre équipe gérée par Steven Hervé, fait vraiment du bon boulot sur le terrain. Le parcours est très bien entretenu.

Mr Hervé a été élu Greenkeeper de l'année 2014 chez Blue Green.

Quelle est votre perception de l’activité golf en 2015 ?

Pas vraiment de changement notable à commenter. C’est vrai que la licence est souvent assimilée dans la tête des gens au fait de faire des compétitions, et pas forcément d'être rattaché à la fédération sportive.

On s’attend à une certaine continuité pour l’année à venir. 

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2220
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.