Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Voyages golf

Golf à Lisbonne: La plaisir de jouer au golf sous le soleil en hiver

Golf près de Lisbonne : Penha Longa

Fin novembre, la rédaction de Jeudegolf.org s’est délocalisée à Lisbonne, au Portugal, pour découvrir quatre parcours à moins de 30 kilomètres de la capitale portugaise.  A deux heures de Lyon ou de Paris en avion, découvrez le plaisir de jouer par plus de 14 degrés au thermomètre en fin d'année.

Quand on parle de golf au Portugal, on pense très souvent à la vallée de l’Algarve avec ses innombrables parcours et resorts de standings.

Cependant, pour un week-end ou un court-séjour, il est bien plus simple de se rendre à Lisbonne pour trouver de très beaux parcours, des gens très accueillants, des tarifs très abordables, et surtout la possibilité de prolonger le plaisir de jouer au golf au-delà du mois d’Octobre.

Pour ce séjour, nous avons programmé quatre parcours : Aroeira II, Aroeira I, Quinta do Peru, et Beloura.

Ces golfs se situent autour de Lisbonne, et permettent de séjourner à Lisbonne pour des touristes français qui souhaiteraient mettre à profit un week-end pour jouer au golf, mais pas seulement…et justement découvrir les charmes d’une capitale, ce que l’on ne peut pas vraiment faire en Algarve.

Ce conseil s’adresse en particulier aux golfeurs ou golfeuses dont le conjoint n’est pas nécessairement intéressé par le golf.

Au départ de Lyon ou de Paris, en réservant entre trois et quatre semaines à l’avance, on peut trouver des vols aller-retour pour un prix oscillant entre 150 et 180 euros avec la compagnie TAP.

Depuis Lyon, la liaison est proposée très tôt le matin (départ 6h15) ou en fin de journée (17h30).

Problème sur le matin, si vous n’arrivez pas au guichet à 5h25, vous trouvez porte close de la part de la TAP, trop pointilleuse.

D’autant qu’un vol raté, vous coûte 60 euros de frais, et finalement 250 euros pour reprendre un autre vol le même jour !

Toujours dans les considérations de voyages, si vous cherchez un autre vol, Easyjet assure aussi une liaison, et en achetant le billet le jour même, vous pouvez avoir un aller pour 100 euros (frais de dossier inclus).

Sans être dans le scoop, une fois arrivé à Lisbonne, le coût de la vie par rapport à Paris ou Lyon, est divisé par trois !

Alimentation, restauration, hôtel, le rapport qualité/prix est mille fois meilleur qu’en France !

Les personnels d’accueils sont aimables, aux petits soins, et la note en fin de repas ou de nuit n’en finira pas de vous surprendre par rapport aux mêmes types de prestations en France.

Le soir à Lisbonne, on peut vous conseiller le pavillon chinois (attention fermé le lundi soir) ou le bar de l’hôtel le Real Palacio au-dessus de la place du Marquis de Pombal.

Dans une ambiance cosy, détendue, confortable, vous pourrez apprécier une bonne caipirinha, tout en méditant sur votre prochaine partie de golf.

Première partie de notre voyage golf à Lisbonne : Aroeira II

Pour commencer notre périple golfique d’une semaine, nous avons démarré par le parcours de golf d’Aroeira II, situé à 25 minutes du centre-ville de Lisbonne.

Fairway du golf d'Aroeira II en Novembre

Pour atteindre ce parcours, le matin vous emprunterez la voie rapide, et quitterez la ville en passant par le pont du 25 avril, qui enjambe le Tage.

Vous remarquerez que de l’autre côté, les lisboètes s’entassent dans de longs embouteillages pour retrouver leurs lieux de travails.

En revanche, pas de bouchons pour le sens Lisbonne-Aroeira à l’aller, et à l’inverse pour le retour !

En arrivant sur Aroeira, l’un des parcours les plus proches, et les plus huppés de Lisbonne, vous pénétrez dans un complexe qui s’étend sur plusieurs hectares, avec deux parcours, et tout autour de superbes villas, toutes d’un style architectural différent, mais rien de choquant et surtout pas de mauvais goût.

Si on devait donner un style, on pourrait parler de maison style Louisiane !

Le tout sous le ciel ensoleillé et sans nuage du Portugal en plein hiver, avec dix degrés de plus qu’à Lyon !

Si dans la capitale des gaules, on a commencé à ranger les clubs au garage. Ici à Lisbonne, on peut jouer toute l’année.

D’un point de vue vestimentaire, on joue en chemise et avec un pull par-dessus, mais pas de moufles !

Toutefois, tôt le matin, on peut apercevoir du givre sur les fairways, mais vers dix heures du matin, le soleil a réchauffé l’atmosphère et le gazon.

Admettons qu’à l’ombre, on a un peu froid, mais quand on joue un parcours de 18 trous de 9h du matin à 13h, on se surprend à avoir un peu chaud, à la limite de vouloir enlever le pull.

Concernant le parcours en lui-même, Aroeira II est un parcours technique de 6367 mètres avec un slope de 141.

Ce 18 trous est caractérisé par de nombreux longs par-4, et par la présence de plusieurs obstacles d’eaux.

Le jeu se déroule dans une forêt de pins, ce qui fait que les balles envoyées à gauche ou à droite peuvent être pénalisantes.

Sans donner l’impression d’être un parcours difficile, Aroeira II fait rapidement mal à la carte de score.

Pour un golfeur d’index 15 à 24, il est possible d’accrocher quelques pars, mais aussi quelques croix !

Les engagements au drive sont primordiaux au vue de la longueur des trous.

Un des nombreux plan d'eau du parcours d'Aroeira II en Novembre

Par rapport au parcours Aroeira I, le II présente l’avantage d’être moins fréquenté, car justement les habitués le jugent trop difficile, et surtout long à jouer sans voiturette.

Tout au long de la partie de golf, on croise très souvent des jardiniers, ce qui témoigne de l’entretien du parcours.

Précisons que le practice du golf d’Aroeira se situe à proximité du parcours numéro II, tout comme le caddymaster pour la réservation des voiturettes.

Deux, trois ans auparavant, et surtout avant la crise, on pouvait fréquemment croiser des britanniques ou des suédois sur le parcours.

Cette clientèle s’étant réduite, le club fait beaucoup d’efforts commerciaux vis-à-vis des golfeurs locaux.

A titre d’exemple, un abonnement annuel à Aroeira pour 900 euros donne le droit de jouer à volonté sur les deux parcours, des jetons de practices, cinq invitations, des bouteilles de vins portugais, des remises sur les « buggys », et d’autres cadeaux, surtout si vous renouvelez votre abonnement avant fin décembre.

Le club-house est construit dans un style qui rappelle les maisons coloniales en bois aux Etats-Unis, et le restaurant sert des plats succulents au buffet pour moins de 9 euros.

Pour des golfeurs français, en mal de golf en fin d’année, Aroeira est une valeur sûre pour prolonger le plaisir.

Prix du parcours en semaine : 60 euros

Suite de notre voyage golf à Lisbonne : Quinta Do Peru

Situé à 30 kilomètres de Lisbonne, et donc un peu plus loin qu’Aroeira, nous avons découvert un autre très beau parcours de golf près de Lisbonne.

Practice de Quinta Do Peru fin novembre à 8h du matin !

Guidé par nos amis portugais, le golf de Quinta Do Peru est une pure merveille. Beau, il est aussi plus accessible techniquement.

D’abord, parce qu’il y a moins de pièces d’eaux que sur Aroeira ! Ensuite, parce que les fairways sont plus larges.

Dans cette zone autour de Lisbonne, la végétation est déjà très différente. On retrouve plus de sable et plus de pins.

D’ailleurs, la conception du fairway s’en ressort, car plus sablonneuse. On peut s’en apercevoir après un divot.

En arrivant relativement tôt le matin, on peut découvrir du givre sur le practice du golf, alors que le fairway du trou numéro 1 était juste humide ! Sans doute une question d'orientation ! Ce sera le seul moment où on aurait pu considérer que l'on jouait au golf dans des conditions hivernales. 

Le parcours est très vert, et les maisons aux alentours sont encore plus luxueuses qu’autour d’Aroeira.

Pour vous donner un aperçu, une maison autour d’Aroeira peut s’acheter à partir de 650 000 euros (dépend de la superficie), alors qu’autour de Quinta Do Peru, les prix démarrent largement au-dessus d’un million d’euros.

Cette précision sur l’immobilier est importante au regard du prix de l’immobilier en général à Lisbonne, qui est sans commune mesure avec ce que l’on peut trouver en France, près d’une grande ville.

Simplement, cela permet de vous éclairer sur le fait que l’on se trouve dans des endroits très luxueux mais sans être tape à l’œil.

A l’image du club-house, plus moderne qu’à Aroeira, mais tout autant chaleureux, et où l’équipe d’accueil est souriante et avenante.

Un bon repas pour trois vous coûtera moins de 25 euros avec le vin !

Côté golf, le parcours a été élu parmi les dix plus beaux parcours du Portugal, et son slope de 132 le rend déjà plus abordable.

Alors que les départs et les dessins des trous sont très variés, le parcours se distingue surtout par le grand nombre de bunkers qui protègent les greens.

Du tee au green, le jeu est très plaisant. On peut sortir son driver sur tous les trous, et les pré-roughs ne sont pas pénalisants.

En revanche, les greens sont de patinoires et très pentus.

Au final, on peut sortir d’une partie à Quinta Do Peru en ayant eu l’impression d’avoir bien joué, et pourtant, on a pris une claque sur le nombre de putts joués.

Nous sommes à mi-parcours de notre semaine découverte du golf à Lisbonne, il nous reste à découvrir les parcours de Beloura et d’Aroeira I pour compléter notre guide des golfs à Lisbonne.

Suite de cet article à la fin de la semaine…

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 3027
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.