Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans European Golf Tour

Gary Stal remporte le Abu Dhabi HSBC Golf Championship 2015

Gary Stal remporte le Abu Dhabi HSBC Golf Championship 2015

Incroyable scénario final sur le premier gros tournoi de la saison sur l’European Tour, et premier coup d’éclat d’un golfeur français.  Après Victor Dubuisson, Alexander Levy, Benjamin Hebert, c’est autour de Gary Stal de remporter une victoire majeure, et de la plus belle des manières.

Sommaire de l’article sur la victoire de Gary Stal à Abu Dhabi

Incroyable première victoire pour le français Gary Stal

Auteur d’une dernière carte de 65 ce dimanche, Gary Stal était bien loin de penser qu’il soulèverait le trophée du vainqueur en fin de journée.

Jusqu’à mi-parcours, l’avance de Martin Kaymer semblait tout simplement abyssale, d’autant que l’Allemand est un habitué des lieux en tant que triple vainqueur de l’épreuve.

Avec dix coups d’avances au départ du trou numéro dix, Kaymer n’avait laissé aucune chance à ses principaux rivaux, dont le numéro un Rory McIlroy, et le numéro deux, Henrik Stenson.

Double vainqueur du Players et de l’US Open 2014 d’une main de maître, quand la « Machine » Kaymer est en route, personne ne semble en mesure de pouvoir l’arrêter…sauf peut-être lui-même !

Et c’est bien ce qui s’est passé sur le National Course.

Cependant, Kaymer n’a pas seulement perdu. Il a bien fallu un énorme Gary Stal pour le battre.

Parti avec huit coups de retards, Stal n’imaginait pas pouvoir se battre pour la gagne, et s’attachait déjà à viser une belle place d’honneur.

"C'est complétement dingue, Martin était -24 après 6 trous je crois, je visais une seconde place. Et puis je l'ai vu à -20 au 11 et j'étais à deux coups, je me suis alors dit que c'était possible et qu'il ne fallait rien lâcher."

Et c’est bien ce qu’a fait le Français jusqu’au bout du 18ème trou, sortant de son parcours au bord des larmes, réalisant la portée de son exploit dans la mesure où son prestigieux rival devait rentrer un eagle sur son dernier trou pour espérer lui contester la victoire.

C’est dire la performance du natif de Décines, en région Lyonnaise, joueur du Golf Club de Lyon à Villette d’Anthon.

Le scénario du quatrième tour : Gary Stal qui rit, Martin Kaymer qui pleure

Belle victoire pour Stal, car en plus de terminer son tournoi en 269, soit 19 coups sous le par, le français se paie le luxe de terminer devant le numéro un mondial, Rory McIlroy (auteur d’un dernier 66), et finalement le véritable adversaire du français sur le dernier tour.

Finalement troisième, Martin Kaymer, en 75 pour le dernier tour à deux coups du vainqueur aura simplement loupé deux trous dans son week-end.

kaymer-abu.jpg

Tout d’abord le 9, qui lui a coûté un premier double qui a déréglé le jeu de l’Allemand pour finalement s’autodétruire au 13 avec un triple fatal.

Génial pendant près de trois tours et demi au putting, Martin Kaymer a commencé à bégayer ses approches, ce qui lui a coûté la victoire.

Sa journée pourra entrer dans le livre des plus grosses défaites de ces trente dernières années, et rappelle, l’échec d’Adam Scott sur le British Open 2012, où tout semblait prédire sa victoire jusqu’à ce qu’il s’effondre littéralement sur les derniers trous.

Ne réussissant plus aucun birdie sur les 14 derniers trous, Kaymer a vu son avance fondre comme neige au soleil, alors que dans le même temps, Gary Stal signait son premier birdie de la journée au 4 avant d’en compléter six de plus jusqu’au 16.

Pour le moins enjoué, Stal s’est exprimé à la presse pour commenter sa journée “J’ai vraiment bien joué aujourd’hui, et je suis très heureux d’avoir gagné. Quand j’ai vu mon nom au sommet du leaderboard, j’ai commencé à y croire, me disant en moi-même prends cette chance, et ne la lâche pas !”

En l’espace de quinze jours, Gary Stal vient tout simplement de réaliser les deux meilleures performances de sa carrière sur l’European Tour, puisque lors du South African Open, il avait déjà pris la cinquième place, un résultat finalement annonciateur de sa performance du jour.

Tout heureux de son succès, Stal peut désormais fêter l’événement avec ses amis, et son père, très impliqué dans la carrière du jeune homme, puisqu’il l’avait même caddéyé une grande partie de la saison 2012.

D'autant que le camp tricolore peut se réjouir de la quatrième place de Victor Dubuisson en -16, à seulement trois coups du vainqueur, et déjà très en forme pour rivaliser avec les meilleurs mondiaux.

Le parcours de Gary Stal chez les professionnels

Double vainqueur sur le Challenge Tour, le parcours de Gary Stal a été météorique chez les professionnels.

A 23 ans, et après une première expérience sur l’European tour en 2012, Stal a consolidé sa place dans le grand barnum du golf européen l’an passé après des performances très solides, ne manquant que quatre cuts en vingt-cinq apparences.

89ème de la Race To Dubai 2014, et 357ème mondial, Gary Stal sort brutalement de l’anonymat en remportant son premier grand tournoi à Abu Dhabi, un peu à l’image de Dubuisson, et Levy avant-lui.

Souhaitons-lui la même suite de carrière que ses glorieux collègues, ce qui pourrait bien annoncer une année 2015 sur les mêmes bases que les deux précédentes saisons avec des victoires de golfeurs tricolores dans des gros tournois (Dubuisson a gagné l’Open de Turquie en 2013 et Levy a remporté le Volvo China Open 2014).

A quand la première victoire d’un bleu en majeur ?

Car, c’est bien la prochaine étape qui nous attend aux vues des progrès spectaculaires du team France sur le grand échiquier du golf mondial.

Pour en revenir à la précocité de Gary Stal, il avait déjà un peu réussi le même coup sur le Challenge Tour 2012, en signant son premier succès dès sa…quatrième apparition chez les pros (Kartern Golf Open).

Ce soir, cette troisième victoire professionnelle, tôt dans la saison, la plus belle pour le lyonnais va lui permettre d’empocher la bagatelle de 450 000 dollars.

De quoi changer de monde dans l’élite du golf professionnel, et lui permettre d’assurer la suite de sa saison !

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2340
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.