Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Existe-t-il une corrélation entre la victoire de Mickelson à Phoenix et son nouveau driver?

mickeson-driver.jpg

Bien entendu le fabricant serait enclin à nous l’affirmer, et il ne manque pas une si belle occasion, au moment de féliciter son champion ! La retentissante victoire de "lefty" est un formidable coup sportif qui peut rapporter plus qu’une bonne présentation à un salon.

Au cours du dernier tournoi du PGA Tour, comptant pour la Fedex Cup, on a soudainement assisté au réveil d’un golfeur donné perdu pour la cause, après une saison 2012 qui sonnait comme un aveu d’impuissance, par rapport à la montée d’une nouvelle génération de jeunes golfeurs américains, comme Bubba Watson, Webb Simpson, Jason Dufner, Rickie Fowler ou encore Dustin Johnson.

Alors qu’il n’avait pas brillé la semaine précédente, Phil Mickelson, un des meilleurs golfeurs de la décennie avec trois Masters d’Augusta à son crédit (2004,2006, 2010), a remporté le Waste Management Open de Phoenix en alignant les records !

Le premier jour du tournoi, il créa la sensation en ratant d’une virgule de putt, un score historique de 59 sur le par-71 du TPC de Scottsdale.

Le lendemain, il enchaîna avec le record de coups le plus bas joué sur deux tours sur ce parcours, et au final, il boucla les quatre tours de compétitions avec un score total de -28, soit le deuxième score total le plus bas pour un tournoi du PGA Tour.

Au passage, il est devenu le premier golfeur à avoir remporté au moins un tournoi chaque saison pendant dix années d’affilées !Nouveau RAZR XTREME TOUR

Et pour le héros de la semaine, la raison de ce soudain revirement de performances tient dans le meilleur club de golf qu’il n’ait jamais joué : le driver RAZR FIT Xtreme !

« J’ai vraiment ressenti un déclic mardi dernier quand j’ai essayé ce driver pour la première fois. Cela a vraiment contribué à changer mon jeu. J’ai drivé de manière phénoménale toute la semaine !»

Après avoir rentré près de 29 birdies pendant quatre jours de golf, on est plutôt enclin à le croire !

Terminant avec six coups d’avance sur le second, Brandt Snedeker, dernier vainqueur de la Fedex Cup, Mickelson a ajouté «Ce drive produit si peu d’effets de spins, que cela me procure plus de loft, le rendant plus facile à taper. Je pense que si c’est bon pour moi, ce sera bon pour tous les golfeurs ! ».

A partir de là, il convient d'apporter des précisions !

Comme vous pourrez le lire prochainement sur jeudegolf.org, nous avons réalisé un test du dernier driver Callaway RAZR Fit Xtreme.

Oui, ce driver est certainement à l’origine de la victoire de Mickelson ! Et non, tout le monde ne pourra pas en faire autant !

Parfaitement centrée, effectivement, la balle va plus loin avec ce driver qu’avec d’autres très bons drivers du marché.

Le hic, c’est qu’il faut parfaitement la centrer !

Dans le cas contraire, et contrairement à ce que semble affirmer Mickelson, la balle produit beaucoup trop de spin, et justement on perd le gain de distance en vol dès le contact de la balle avec le sol.

En matière de matériel de golf, il y aura toujours un défi entre distance et tolérance,même si les marques feront tout pour tenter de concilier les deux.

En réalité, ce club a incontestablement joué un grand rôle dans la victoire de Mickelson, car lui, a la capacité d’un golfeur de très haut niveau, pour centrer la balle de manière exceptionnellement régulière, et donc se créer un fort avantage concurrentiel.

Oui, il est capable de produire un taux de spin optimisé, car son club a été rigoureusement paramétré* pour lui seul !

*L’équilibrage de la tête de son driver serait de 5 grammes à l’extrémité gauche, et de 3 grammes dans le talon. Son shaft serait un Mitsubishi Rayon Fubuki K. 059 prototype model 70X.

Même si, on comprend l’enthousiasme de Neil Howie, patron de Callaway Golf Europe qui affirme que ce club procurera les mêmes bénéfices aux amateurs de golf, on ajoutera juste « oui, pour les golfeurs d’index capable de régulièrement centrer la balle à l'impact."

C’est clairement un très bon club de golf, mais tout le monde n’aura pas la vitesse de swing adaptée, pour tirer le maximum de cette nouvelle bête de course.

Crédit photo : Callaway Golf

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2336
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.