Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans European Golf Tour

European Tour 2014: A peine terminé, on repart pour un tour!

Kevin Streelman découvre l'Afrique du Sud et le calendrier 2014 de l'European Tour

Seulement quelques jours après la victoire à Dubaï, du suédois Henrik Stenson, n°1 européen, le grand barnum de l’European Tour a repris la route pour une saison 2014 pleine de promesses. Présentation du nouveau calendrier.

Dans la foulée de la nomination d’un nouveau patron pour la PGA European Tour, David Williams qui prendra ses fonctions le 1er janvier 2014, le circuit européen de golf professionnel a repris du service par le traditionnel passage en Afrique du Sud, un peu comme si de rien n’était, et d’une certaine façon dans une certaine forme d’indifférence.

Et comment pourrait-il en être autrement !

Les golfeurs professionnels n’ont pas le temps de s’arrêter, que le circuit redémarre immédiatement par l’étape du SA Championship qui a eu lieu du 21 au 24 novembre 2013, sur le parcours de Glendower en Afrique du Sud à des milliers de kilomètres du continent européen.

Ce mode de fonctionnement, déjà adopté depuis plusieurs années, présente l’avantage d’intégrer un grand nombre d’épreuves du Sunshine Tour, circuit professionnel de golf sud-africain, mais l’énorme inconvénient de ne pas sanctuariser la fin de saison, et du même coup le début de saison suivante.

Pour le public, c’est un peu difficile à suivre. La saison 2014 commençant en fait fin 2013.

Cette absence de trêve hivernal créé une confusion alors qu’à l’inverse, le championnat du monde de formule 1 s’arrête pratiquement quatre mois, ce qui laisse une véritable trêve pour éprouver un sentiment de manque, et le temps de faire des projectives sur la saison suivante.

Dans le domaine du golf européen, ce temps de repos n’existe pas, et forcément cela a des conséquences sur le spectacle.

Aucun golfeur ne peut réellement jouer pendant 52 semaines sur 52 tournois, soit le calendrier 2014.

En réalité, les pros choisissent une vingtaine de dates, soit moins de la moitié du déroulé de la saison, ce qui implique que les champs de joueurs par tournois soient assez hétéroclites.

Sur certaines épreuves, comme lors de séries finales, nous allons effectivement retrouver l’élite au grand complet alors que sur les tournois de début de saison, ou les épreuves les plus éloignées géographiquement, nous retrouverons une majorité de golfeurs locaux inconnus du grand public.

Espérons que le nouveau président qui a pour ambition de développer commercialement le circuit européen, mettra justement son grain de sel dans ce calendrier.

Rappelons que cet été , de nombreuses rumeurs faisaient état d’un possible rachat du circuit européen par le PGA Tour qui aurait ainsi profité de l’occasion pour fusionner tous les tournois de golf dans un seul grand tour, un peu à l’image de l’ATP Tour dans le domaine du tennis, un exemple à suivre.

L’arrivée de David Williams veut sans doute tourner la page de cette rumeur, et affirmer les ambitions d’un circuit de moins en moins européen, et de plus en plus international.

Parcours du Nedbank Golf Challenge

En attendant, sur le terrain, les pros font le tour de l’Afrique du Sud, alors que Madsen a remporté la première épreuve à Glendower, Charl Schwartzel, star locale a remporté la deuxième épreuve , le Alfred Dunhill Championship de Leopard Creek, tournoi où un français, Romain Wattel s’est illustré en terminant troisième à sept coups du vainqueur, signant la première belle performance d’un tricolore.

Wattel qui est justement l’autre grand espoir du golf français avec Victor Dubuisson a connu une année 2013 très/trop discrète. C’est donc une bonne façon de reprendre le taureau par les cornes, et augure pour lui de lendemains qui chantent.

Cette semaine, toujours en Afrique du Sud, les pros se disputent le Nedbank Challenge à Sun City, tournoi qui est intégré pour la première fois au circuit européen, et ce la même semaine que le Hong Kong Open.

Deux tournois sur une même semaine, pratiquement du jamais vu sur un circuit golf professionnel !

En effet, cela n’était jusqu’à présent arrivé que lors des tournois majeurs qui ne regroupent qu’une centaine des meilleurs joueurs.

Encore une démonstration que le calendrier 2014 de l’European Tour est plein à craquer.

Heureusement pour les pros, le circuit va tout de même marquer une pause après le Nelson Mandela Championship du 11 au 14 décembre, joué dans la province de Durban.

Ils reprendront les clubs quatre semaines plus tard pour le Volvo Golf Champions, le 9 janvier prochain, première grosse épreuve à retenir dans les agendas.

Il s’agira alors du cinquième tournoi joué en Afrique du Sud, et bien que les camions du circuit quitteront le pays pour trois semaines, ce ne sera pourtant pas la fin du cycle sud-africain puisque les pros reviendront le 6 février pour deux tournois consécutifs, le Joburg Open, et la semaine suivante l’Africa Open.

Golf en Afrique du Sud : 8 tournois sur 52 !

Entre temps, ils auront effectivement fait un crochet par Abu Dhabi (Abu Dhabi HSBC du  16 au 19 janvier et Omega Dubai Desert Classic du 30 janvier au 2 février) et le Qatar (Qatar Masters du 22 au 25 janvier).

Pour l’épreuve d’Abu Dhabi, nous aurons de fortes chances d’y croiser des stars américaines comme Tiger Woods ou des joueurs internationaux jouant aux Etats-Unis comme Rory McIlroy ou Justin Rose.

Le 19 février, nous pourrons réellement considérer que les choses sérieuses commencent…aux Etats-Unis avec le premier championnat du monde de la saison, le WGC-Accenture Match-play qui compte aussi pour le tour européen.

Seul paradoxe, très peu de joueurs qui auront marqué le début de saison sud-africain auront un billet pour cette épreuve qui réunit les meilleurs golfeurs de la planète.

Qu’à ne cela tienne, nous aurons encore le droit à une épreuve en Afrique du Sud du 27 février au 2 mars avec le Tshwane Open au nom imprononçable.

Au total, le circuit aura disputé huit tournois au pays de Madiba. Aucun autre pays ne reçoit autant d’épreuves internationales !

Pour les français, peu d’occasions de briller, sauf peut-être Victor Dubuisson qui du fait de sa victoire en Turquie et son nouveau statut de top-30 mondial pourra disputer un deuxième championnat du monde en 2014 avec quinze jours après le WGC-Accenture Match Play, le WGC Cadillac Championship du 6 au 9 mars, et comme toujours disputé sur le terrible Blue Monster, parcours mythique aux Etats-Unis.

Concernant l’Europe, avant de partir pour une tournée en Asie, le circuit marque un arrêt au Maroc pour le Trophée Hassan II du 13 au 16 mars sur le golf du palais royal d’Agadir.

Comme l’an passé, les organisateurs ont laissé libre des dates sur le mois de mars dans la mesure où d’anciennes épreuves n’ont toujours pas été remplacées, et qu’ils se démènent pour trouver de nouveaux sponsors.

Précisons qu’ils s’agissaient des premiers tournois disputés en Europe, car il faudra attendre en réalité le 8 mai pour voir les golfeurs européens fouler pour la première fois un parcours réellement situé en Europe : le Madeira Island Open.

Du 28 mars au 4 mai, en effet, l’Europe est en Asie avec plusieurs gros tournois comme le Volvo China Open du 24 au 27 avril.

Dans cette même période, les américains auront rendez-vous avec le premier majeur de la saison, le Masters d’Augusta du 10 au 13 avril.

Tournoi auquel, Victor Dubuisson participera pour la première fois, comme les meilleurs golfeurs européens qui du coup ne joueront pas réellement en Asie !

En réalité, le parcours européen du tour sera très bref, et essentiellement concentré sur la période mai-septembre avec quelques sauts aux USA pour les majeurs.

Après la première épreuve portugaise du Madeira Islands Open, les pros enchaîneront plusieurs gros tournoi du vieux-continent comme l’Open d’Espagne, dernier rescapé d’un pays qui auparavant accueillait plusieurs tournois mais qui suite à la crise a considérablement réduit sa participation, faute de sponsors.

Du 22 au 25 mai, les pros se rendront Wentworth, première épreuve britannique du calendrier, et tournoi mythique puisqu’il s’agira du BMW PGA Championship.

Les pros à l'ouvrage en 2014 !

Par la suite, les pros enchaîneront par plusieurs épreuves dans différents pays du vieux-continent, la Suède du 29 mai au 1er juin, en Autriche du 5 mai au 8 mai, et enfin en France du 12 au 15 juin pour l’Open de Saint-Omer, qui malheureusement tombe toujours la même semaine que l’US Open, deuxième majeur de golf de la saison.

Le 19 juin, les meilleurs européens entreront en préparation du British Open avec l’Irish Open qui devance l’Open d’Allemagne puis notre grand rendez-vous français,  l’Open de France disputé à Saint-Quentin-en-Yvelines du 3 au 6 juillet.

La préparation du British reprendra avec le Scottish Open du 10 au 13 juillet. L’an passé, Phil Mickelson avait très bien mis à profit cette préparation pour remporter le British Open.

En 2014, le British ou plutôt The Open Championship aura lieu à Liverpool sur le parcours d’Hoylake.

Signe de développement du circuit européen, l’Open de Russie inaugure une série de nouveaux tournois qui auront lieu tout l’été à travers l’Europe du Nord et l’Europe de l’Est : le Made In Danemark du 14 au 17 août,  le Czech Masters du 21 au 24 août.

A la fin de l’été, le calendrier retrouvera des dates plus traditionnelles comme l’Open d’Italie à Turin du 28 au 31 août avant le prestigieux Omega European Masters à Crans-Mantana du 4 au 7 septembre.

La fin de saison se précise avec le KLM Open aux Pays-Bas et le ISPS Handa Pays-de-Galles, remporté en 2013 par Gregory Bourdy.

A ce stade de la saison, les pros américains et européens auront en tête la Ryder Cup 2014 disputé Gleneagles en Ecosse du 26 au 28 août.

Passé ce grand événement, il ne restera plus que quelques tournois pour tenter de se qualifier dans les 60 meilleurs joueurs de l’European Tour pour disputer les séries finales de la Race To Dubai.

D’abord du 2 au 5 octobre, les européens pourront rester en Ecosse pour le traditionnel Alfred Dunhill Links  Championship, un tournoi qui a la particularité d’être joué sur plusieurs parcours pendant quatre jours.

Enfin, le 12 octobre, le circuit quittera le vieux-continent aux termes du Portugal Masters.

Il ne restera plus que le Volvo World-Match-Play qui a été déplacé en fin de saison, mais dont on ne connaît pas encore le pays d’accueil et le Perth International, joué…en Australie avant d’entamer un marathon final de quatre tournois pour aller jusqu’à Dubai.

D’abord, deux épreuves disputées en Chine, le BMW Masters, et le WGC-HSBC Champions, dernier championnat du monde de la saison.

Martin Kaymer en reconquête sur l'European Tour

Le 13 novembre, Victor Dubuisson défendra son titre au Turkish Airlines Open, tout juste une semaine avant de conclure la saison au DP World Tour Championship, du 20 au 23 novembre 2014.

La saison se terminera alors…avant de redémarrer tout de suite pour l’année 2015.

Stenson, Poulter, Westwood, Rose, McDowell, et Donaldson auront à cœur de briller cette saison, mais avouons que nous suivrons plus les exploits de Jacquelin, Bourdy, Quesne, Wattel, Havret et Dubuisson qui ont une belle carte à jouer en cette année de Ryder Cup.

Après la retraite de Cevaer, et la blessure de Thomas Levet, nous assisterons sans doute en 2015 au passage de relais entre deux générations de golfeurs tricolores, tout en espérant que la nouvelle vague s’illustrera comme ses ainés dans les plus grands tournois, et notamment les majeurs.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2161
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.