Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Accessoires Golf

Essai exclusif du Wedge Analyzer fitting system

wedge-analyser.JPG

Nous vous présentons en avant-première l’essai d’une petite nouveauté qui pourrait bien révolutionner dans les semaines à venir, la vente de matériel de golf, et en particulier de wedges.

Découvrez nos formules d'abonnements

Cleveland et Swingbyte s'associent pour vous aider à choisir le bon wedge

A l’occasion de notre rencontre avec Lionel Caron, patron commercial de la marque Cleveland en Europe, ce dernier nous a présenté un produit en cours de validation : le Wedge Analyser fitting sytem développé en partenariat par Cleveland Golf et Swingbyte.

Ce produit est destiné aux vendeurs de matériel de golf, et aux clubfitters, et pourrait vous apporter une aide décisive dans le choix de vos wedges.

A l’occasion de notre rencontre au Golf Club de Lyon, nous avons pu mettre à l’essai ce nouvel outil qui met à profit les nouvelles technologies mobiles.

Avec l’apparition des smartphones et des tablettes, le jeu de golf vit une nouvelle révolution technologique, surtout dans l’aide décisionnelle apportée aux golfeurs, et aux golfeuses.

Nous avions déjà présenté l’outil swingbyte dans un précédent sujet, cependant, dans le cas présent, Cleveland et Swingbyte se sont associés pour proposer un outil simple, pratique, et vraiment utile.

swingbyte.JPG

Swingbyte propose un petit applicatif qui se fixe sur le shaft de n’importe quel club pour analyser des données comme la vitesse de swing, l’ouverture de la face, le chemin du club, le tempo, l’angle d’attaque…

Vous pouvez ensuite visualiser votre swing sous forme 3D sur un mobile ou sur une tablette, et comprendre le chemin suivi par votre club jusqu’à la balle.

Pour l’avoir testé, et ayant un swing atypique, je peux vous certifier que c’est très précis dans la reproduction exacte du chemin de swing.

Cleveland Golf et Swingbyte se sont donc associés pour produire une nouvelle application mobile ou tablette pour déterminer le type de wedge nécessaire en fonction de la forme de votre coup.

Et pour ce faire, il n’est pas indispensable de taper dans une balle de golf, un simple swing à vitesse réelle peut déterminer le bounce idéal pour votre wedge.

Comme vous le savez sans doute, l’index au golf se gagne sur le petit jeu !

Le choix du bon sandwedge est plus important que vous ne l’imaginez sans doute.

Jusqu’à présent, vous avez peut-être appris qu’un sandwedge pouvait se choisir en fonction du lie, et du loft.

Pour le loft, c’est assez simple, il est recommandé d’écarter ses clubs d’au moins 4 degrés.

Le choix de wedges le plus standard est d’avoir au moins un 52 et un 56 degrés.

Les golfeurs aux index les plus bas allant jusqu’à en ajouter un troisième, soit un 48, soit un 60 degrés.

Pour le lie, vous avez sans doute constaté qu’il est possible de faire varier la semelle entre un bounce, deux bounces, et trois bounces.

Soit la largeur de la semelle qui permet de s’adapter, soit à un sol très ferme ou un lie très court, soit à l’inverse à un sol très souple ou un lie très haut.

Personnellement, dans mon sac, je me suis laissé l’opportunité de choisir entre quatre wedges : deux wedges à deux bounces (52 et 56 degrés), et deux wedges à trois bounces (54 et 58 degrés) pour varier les utilisations en fonction des parcours sur lesquels je vais jouer.

mes-wedges.JPG

En revanche, et jusqu’à avoir utilisé cette nouvelle application de Wedge Analyzer, je n’avais jamais été en mesure de déterminer le bounce de mes wedges en fonction…de mon propre swing.

Or, il se trouve qu’en testant cette nouvelle application, je me suis aperçu que mon angle d’attaque de la balle impliquait fortement l’utilisation d’un wedge à un bounce !

Super ! Pile poil, les wedges que je n’ai pas !

Sans trop parler de moi, et de mon jeu de golf, il m’arrive de gratter quelques approches en bord de green, car justement, je prends la balle de telle façon que je mets trop en jeu la semelle au contact.

Je me suis toujours remis en cause sur ce type de coup, et je n’ai jamais pensé qu’en fait, mon swing était en inadéquation avec le type de semelle que j’utilisais.

Comme quoi, c’est toujours de la faute du matériel !

Un outil de conseil ponctuel plutôt qu'un outil à avoir toujours sur soi

Pour Lionel Caron, ce petit applicatif pourra surtout aider les vendeurs en magasins ou les clubfitters a parfaitement vous conseiller sur le choix de vos wedges.

Nul besoin de vous acheter cet outil qui devrait coûter autour de 300 euros, pour finalement une utilisation réduite au choix d’un ou deux clubs, d’autant que vous n’allez sans doute pas changer de swing au fil du temps.

Toujours dans le cadre de notre essai, nous l’avons fait essayé à Arnaud Garrigues, pro au golf de Salvagny.

Dans le cas d’Arnaud, un swing normal avec son wedge implique le recours d’un deux bounces.

Par contre, quand il simule des swings différents, et notamment des flops shots, le wedge analyser a bien détecté la spécificité du coup, et recommandé un wedge… trois bounces !

bounce-reco.jpg

L’essai est donc très concluant que ce soit pour moi, ou pour un golfeur professionnel.

Bien entendu, cela tient compte du swing mais aussi, et toujours, de la nature du terrain comme vous pouvez le constater sur le graphique ci-dessus, qui croise la forme de votre swing avec le lie.

A l’heure actuelle, l’application Wedge Analyzer est proposée sur IOS6 et devrait plus tard être disponible sur Android.

Dans l’app store, vous pouvez d’ores et déjà chercher l’appli en tapant Cleveland Wedge Analyzer.

Pour l’installer, il faut un compte itunes, et une fois téléchargée, il faut s’enregistrer chez Swingbyte.

Pour que cela fonctionne, il faut activer un petit bouton sur l’applicatif, et vous pourrez commencer à enregistrer des données à partir du moment où vous verrez le petit logo CG en haut à droite de l’application se mettre en vert.

Cet outil sera aussi disponible sur PC.

fitting-wedge.jpg

Pour être complet sur le test, il nous a fallu répéter plusieurs mouvements avant que l’utilitaire ne détecte le club, et enregistre des données.

Mais une fois connectée, cela marche très bien.

Après avoir changé de wedges, et rejoué sur mon parcours habituel, j’ai constaté un gain réel de plusieurs coups sur ma carte de score, rien qu’en utilisant les bons wedges.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2168
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.