Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans European Golf Tour

Ernie Els remonte 7 coups pour remporter le British Open 2012

Ernie Els au bout du suspense sur le British Open 2012 de golf ?

Incroyable scénario pour le final du British Open 2012 de golf, Ernie Els rend une carte de 68 avec un retour extraordinaire et quatre birdies sur les neuf derniers trous. Alors que dans le même temps, Adam Scott, imperturbable pendant trois tours et demi, craque littéralement avec quatre bogeys sur les trous 15,16, 17 et 18 qui offrent la victoire au Big Easy !

Au départ du 18, l'australien commet un très mauvais drive qui l'envoie directement dans un bunker de fairway, lui ôtant toute chance de putter pour birdie, et remporter le tournoi qu'il a pourtant dominé de la tête et des épaules jusqu'à 30 minutes de la fin.

Dans le bunker, Scott se replace et doit impérativement rentrer approche-putt pour seulement défendre sa chance de victoire en play-off contre Ernie Els, l'homme du jour !

Le sud-africain a fait ce que personne ne pensait possible, reprendre sept coups à l'australien ! Le golf est parfois un sport terrible avec un suspense insoupçonné !

Pendant les 3/4 de la journée du dimanche, on n'a jamais pensé que le tournoi pourrait être si disputé.

Il reste un putt de moins de 3 mètres à l'australien pour ne pas concéder un quatrième bogey d'affilée, et perdre le tournoi...

A quelques centimètres près, c'est le drame, Adam Scott perd un tournoi majeur qu'il méritait gagner. Il avait le tournoi en main, et à force de ne pas attaquer, il n'a pas pu faire face au retour d'Els.

L'australien ne rentre plus les putts sur les quatre derniers trous, et laisse finalement filer la victoire au profit du sud-africain, qui ne s'y attendait pas et était même peiné pour son ami, terriblement déçu.

A 42 ans, et dix ans après son dernier succès en majeur à Muirfield contre Thomas Levet en 2002, Ernie Els remporte son 4ème majeur en carrière au nez et à la barbe du pauvre Adam Scott, qui se demandera sur le green du 18, "Why ?" ,"Why Me ?"

Pour conclure positivement, si l'Australien de 31 ans seulement, maintient le niveau de jeu vu pendant les trois premiers jours, il pourra largement gagner de nombreux majeurs dans la suite de sa carrière.

Sa dernière carte de 75 n'est pas le véritable reflet de son niveau de jeu, et tous les commentateurs vont se demander comment il va pouvoir se relever d'un tel échec à quatre trous de sa victoire. Scénario detestable qu'a connu avant lui, un autre prodige du golf mondial : Sergio Garcia au British Open contre Padraig Harrington !

Derrière, Tiger Woods termine à une très belle 3ème place, malgré une journée en dents de scie (+3 pour la journée). D'ailleurs des deux dernières parties du jour, McDowell-Scott et Woods-Snedeker, tous les scores ont été vraiment élevés : +17 à eux quatre !

Classement final British Open 2012 :

Ernie Els 273
Adam Scott 274
Tiger Woods 277
Brandt Snedeker 277
Luke Donald 278
Graeme McDowell 278
Nicolas Colsaerts 279
Thomas Aiken 279
Geoff Ogilvy 280
Miguel Angel Jimenez 280
Ian Poulter 280
Alexander Noren 280
Vijay Singh 280
Dustin Johnson 280
Matt Kuchar 280
Mark Calcavecchia 280
Thorbjorn Olesen 280
Zach Johnson 280

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2759
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.