Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Parcours d’Erin Hills : quand l’U.S. Open 2017 se déplace à la ferme et aux champs

Photo Erin Hills

Au cours de la semaine du 12 au 18 juin 2017, l’U.S. Open Championship se disputera à Erin Hills dans le Wisconsin, pour la première fois. Erin Hills est un parcours conçu avec réussite dans une approche minimaliste, pour mettre en valeur l’extraordinaire disposition d’un terrain déjà façonné par la nature depuis des millénaires.

Découvrez nos formules d'abonnements

L’ U.S. Open c’est toujours déroulé dans des sites iconiques à travers les Etats Unis, avec 51 parcours à ce jour pouvant s’enorgueillir de la distinction de parcours de l’U.S. Open Championship. Erin Hills sera le sixième parcours public à accueillir l’U.S. Open, rejoignant ainsi Pebble Beach, Pinehurst, Bethpage, Torrey Pines et Chambers Bay.

Il y a plus de 20 000 ans, Erin Hills a été sculpté par la collision de glaciers qui ont laissé des cratères, des courbes, et des vues spectaculaires. L'approche respectueuse et durable du terrain, depuis la conception à la maintenance du parcours, met en valeur l’origine géographique du site.

Lorsque les architectes Michael Hurdzan, Dana Fry et Ron Whitten ont entrepris de dessiner le parcours, ils ne devaient déplacer seulement que quelques pelles de terre pour révéler le paysage naturel et exceptionnel.

Grace à cette volonté de ne pas altérer le milieu naturel, Erin Hills est un parcours de golf dont les fairways, les vues et l'apparence assez mystique, n'auraient manifestement pas pu être fabriqués uniquement par l'homme.

2017 est la 117ème édition de l’U.S. Open

Considéré comme l'un des événements de golf les plus importants au monde, l’U.S. Open nous a offert les moments les plus mémorables de l'histoire du golf. L’U.S. Open 2017 qui va se dérouler sur le parcours de Erin Hills, sera sa 117ème édition.

Photo Erin Hills

Depuis 1895, l’United States Golf Association (USGA) organise l’Open des Etats-Unis pour désigner le champion national de golf. Ce qui a commencé comme une compétition entre dix professionnels et un amateur, est aujourd'hui devenu l'un des événements parmi les plus célèbres du golf.

Chaque année, en plus des meilleurs golfeurs du monde qui ont des exemptions, environ 10 000 joueurs amateurs et professionnels disputent des tournois de qualification, en espérant faire partie des 156 joueurs à prendre le départ le premier jour de l’épreuve.

La seule exigence pour l'inscription dans ces concours de qualification est d’avoir un indice de Handicap ne dépassant pas 1,4. Ce système vraiment ouvert a permis aux Etats-Unis de mettre en place l'un des événements les plus passionnants à suivre pour les passionnés.

Dans l’histoire de l’U.S. Open, des compétiteurs âgés de 17 à 61 ans ont participés à l’épreuve, et cinq amateurs ont soulevé son trophée.

Photo Erin Hills

Erin Hills, c’est comme un tableau figuratif avec des touches irlandaises

Située dans la région d'Erin au nord-ouest de Milwaukee, dans le Wisconsin, Erin est une petite cité rurale comptant 4500 habitants. Pour sa première réception d’un Majeur, le parcours d’Erin Hills soulève un grand nombre d'inconnus. Personne n'est certain de savoir ce que les meilleurs joueurs du monde vont réussir lors de cet U.S. Open 2017.

La région environnante d'Erin est typiquement rurale, avec ses fermes et ses champs.

Après avoir suivi la direction donnée par un simple panneau blanc « Erin Hills », on emprunte une petite route jusqu’aux premiers bâtiments.

À gauche se trouve une vieille grange rénovée qui sert de bâtiment de maintenance, et de local pour le caddie master.

Photo Erin Hills

À droite, au sommet d’une colline, on découvre quelques chalets qui sont loués pour des villégiatures. Juste à côté du premier chalet, on trouve le clubhouse. Bien que plus récent, le clubhouse ressemble à un ancien manoir, comme l’on pouvait en trouver dans une grande ferme il y a plus de cent ans, et s'inscrit parfaitement dans l'atmosphère historique et traditionnelle d’Erin Hills.

Au delà de la colline du clubhouse, on se retrouve dans le Lodge, qui est une auberge de type campagne irlandaise, offrant un service d’hôtellerie complet et accueillant, pour un bon repas et une boisson après le parcours, ou pour une nuit au calme dans l'une des onze chambres.

Photo Erin Hills

Ce sera le premier parcours par-72, qui accueillera l'U.S. Open depuis Pebble Beach en 1992. Et avec quatre par 5, Erin Hills pourrait nous permettre d’assister à des birdies en quantité, en supposant que la météo ne vienne pas trop perturber le tournoi.

Ouvert en 2006 et considéré par les passionnés comme l'un des meilleurs parcours de golf aux Etats-Unis développé sur un site naturel, Erin Hills, avant de recevoir cet U.S. Open 2017, a précédemment accueilli l’U.S. Women's Amateur Public Links en 2008, et l’U.S. Amateur championship en 2011.

Inspiré par les classiques parcours écossais et irlandais qui ont été construits par des charrues tirées par des chevaux, Erin Hills se veut respectueux de l'environnement, avec des aménagements du terrain très limités en dehors du parcours lui-même.

Conçu avec une approche minimaliste qui visait à utiliser au maximum la disposition naturelle du terrain, Erin Hills est apprécié par les golfeurs qui cherchent à jouer dans un milieu le plus authentique possible, bien que ce soit un parcours de championnat.

Photo Erin Hills

Erin Hills offre un cadre très loin de ceux auxquels les grands tournois américains nous ont habitués. Erin Hills, tout au long de son parcours présente des vues qui ressemblent à des tableaux figuratifs que l’on pourrait accrocher aux murs du clubhouse.

Les paysages mêlant le bleu, le vert, le marron et le jaune, sont ponctués par la présence d’anciennes constructions qui ressemblent aux abris de bergers, tels que l’on peut les voir en Irlande. Sans doute que ces petites maisonnettes sont là depuis plus d’un siècle,  elles contribuent au caractère authentique d’un parcours qui semble alors hors du temps.

Quand l’angle de vision est capable de quitter les limites du domaine, on aperçoit un peu plus loin les jolies fermes du Wisconsin, et également, la basilique d’Holy Hill au loin, qui est en soi un point de rappel historique de la région.

Erin Hills, un parcours à l’avantage des joueurs précis, plus que des longs frappeurs

Sans doute que les champions qui vont s’affronter à Holy Hill pendant cet U.S. Open 2017 ne prendront pas le temps d’admirer ces paysages. Le parcours est difficile, avec un grand nombre d’obstacles, et nécessite une grande précision et un excellent touché de balle pour rejoindre les greens.

Photo Erin Hills

La qualité de la fétuque des fairways les rend très roulants, et pourront donner l’impression que le parcours est plus court que sa distance réelle. La majorité des greens sont surélevés, excluant pour les joueurs les approches un tant soit peu « roulées », il leur faudra « plomber » au plus près des drapeaux.

Cette configuration de parcours nécessite que les joueurs ne soient pas seulement des longs frappeurs, mais aussi des attaquants de balles très précis. Lorsque l’on manque les greens, le coup de récupération peut monter et descendre autour du green, ce sera souvent un défi pour nombre d’entre eux.

L'objectif principal des concepteurs était de construire un parcours incorporant une variété de défis et de complications pour les joueurs, plutôt que de s'inquiéter de la facilité avec laquelle ils vont marcher entre chaque coup. Les trous passent de collines en collines, et encore d’autres collines…

Photo Erin Hills

L’U.S. Open 2017 sera fortement influencé par les conditions météorologiques qui régneront alors à Erin Hills. Les joueurs pourront trouver des journées chaudes avec une petite brise, mais également un temps horrible avec de la pluie latérale, et des vents forts.

Le directeur exécutif de l'USGA, Mike Davis, a déclaré lors du point presse :

« Si il n'y a pas de vent pendant quatre jours, ce qui serait très inhabituel, ils vont certainement réaliser des scores très bas. Les greens sont très bons, mais ce sont tous les aspects du jeu qui vont être mis en valeur ».

Manifestement, Erin Hills est construit avec l'intention absolue d'être un parcours de compétition de golf recevant un US Open, et ce sera un test indiscutable pour le succès de ce parcours en 2017, ainsi que pour les années à venir.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1484
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Golfeur depuis les années 90, j'ai eu la chance de faire un grand nombre de voyages golfiques en France, en Europe, ainsi qu'aux Caraïbes, pour jouer sur plus d'une centaine de parcours. J'ai partagé les parties de très bons golfeurs amateurs, et de pros. Au cours de mon expérience, j'ai été proche des professionnels du secteur, enseignants, dirigeants de golf, organisateurs de Pro-Am, architectes de golf, et sponsors.


Professionnel du monde de la communication, j'ai obtenu un premier prix pour la réalisation de sites internet de parcours de golf.
Aujourd'hui, je mets à profit mon expérience golfique sur le site jeudegolf.org en apportant ma vision sur l'évolution du golf sur près de trois décennies.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.