Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Un contenu unique, utile, et passionnant! Pour le 1er abonnement 12 mois! 1 boîte de 12 balles Srixon Z-Star ou Z-Star XV au choix offertes et envoyées chez vous!

Vinaora Nivo Slider

Entretien avec Charles Debruyne, directeur du golf du Touquet

Entretien avec Charles Debruyne, directeur du golf du Touquet

A l’occasion de la visite du Golf du Touquet et de ses deux parcours, la Mer et la Forêt, j’avais interrogé le directeur du golf, Charles De Bruyne, sur l’activité du golf dans la région, la répartition de la clientèle entre France, Belgique et Royaume-Uni, et la spécificité d’un links tel que celui de « La Mer »

Découvrez nos formules d'abonnements

Combien de membres comptez-vous au Golf du Touquet ? Et combien de départs sont organisés chaque année sur votre golf ?

Nous accueillons près de 800 membres sur 45 trous, ce qui est finalement très raisonnable.

Nos membres viennent des villes aux alentours, mais nous accueillons aussi beaucoup de personnes qui disposent d’une maison secondaire, et sont originaires du nord de la région parisienne, sans oublier les personnes qui viennent de Lille.

En termes de green-fees, nous réalisons environ 40,000 départs par an.

Donc, si on ajoute les membres et les green-fees, nous réalisons environ 90,000 départs sur une année complète.

Est-ce un "score" important pour la région ?

Il faut prendre en compte que la saison se termine au mois de novembre.

Décembre, janvier et février ne sont pas les mois les plus « excitants » pour jouer au golf, bien que les parcours soient construits sur du sable, ce qui signifie qu’ils sont toujours secs, et parfaitement drainés.

Les conditions du parcours sont excellentes, même en hiver.

C’est simplement la météo qui est imprévisible à cette période de l’année.

Vous pouvez suivre une application météo qui est favorable avec une annonce de journée ensoleillée 24 ou 48 heures avant votre parcours, et puis finalement, le jour J, il y a beaucoup de vent.

C’est pourquoi ce chiffre de 90,000 départs est à considérer sur 9 mois de l’année plutôt que sur 12.

Les mois de décembre à février sont vraiment beaucoup plus tranquilles.

Vous avez une clientèle "green-fee" très britannique ?

Nous avons au moins 50% de notre clientèle étrangère qui vient des Iles Britanniques.

De ce point de vue, nous sommes très dépendants de la cotation de la livre sterling en comparaison avec l’euro.

A ce stade, nous n’avons pas ressenti d’effets spécifiques du Brexit.

Pour l’instant, ce n’est pas une de nos préoccupations. 

Nous ressentons beaucoup plus la chute de la livre, comme ce fut le cas l’année dernière dans une proportion de 10 à 12%.

golfeurs-letouquet-mini.JPG

Il semble que vous travaillez aussi beaucoup la clientèle "green-fee" en provenance de Belgique ?

A chaque fois que la livre baisse, nous avons des phénomènes de réalignements sur le marché européen.

Nous avons des offres pour attirer des golfeurs du nord ou du sud. A ce titre, nous avons des golfeurs qui viennent d’Espagne pour jouer au Touquet.

Open Golf Club s’est beaucoup développé au cours de ces 5/6 dernières années, et notamment en Belgique.

Par exemple, Open Golf Club, notre réseau, possède deux parcours près d’Anvers, ce qui nous permet de développer des partenariats commerciaux.

A cela, il faut ajouter des parcours au Luxembourg et aux Pays-Bas. Nous avons un réseau d’une vingtaine de clubs avec lesquels nous pouvons communiquer, pour créer des offres à destination du Touquet.

Nous organisons une compétition dont la finale se déroule chaque année au Touquet. Alors, oui, nous travaillons le marché belge.

D’autant qu’il y a aussi des belges qui achètent des maisons sur la côte.

J’ajoute que le golf en Belgique est en pleine expansion, particulièrement tiré par les performances de Nicolas Colsaerts, Thomas Pieters, ou encore Thomas Detry.

Il faut admettre qu’en Europe, il n’y a que deux marchés en croissance d’un point de vue du nombre de licenciés : La Belgique et l’Autriche.

En 2016, le nombre de golfeurs en Belgique a bondit de 10%.

Nous bénéficions de la proximité (la frontière est à moins d’une heure) alors que Bruxelles est à environ deux heures ou deux heures et demi selon le trafic routier.

Sur un périmètre de temps de 3 heures, nous nous trouvons sur un bassin de « golfeurs » assez important.

Pour un links, quelles sont les différences ou similitudes que pourront apprécier des golfeurs britanniques, forcément connaisseurs ?

Si vous considérez un links comme Turnberry, si vous considérez des links créés sur des sols sablonneux ou dans un environnement de dunes, que vous aimez respirer un air frais venant de la mer, celle-ci n’est jamais à plus de 450 à 500 mètres du parcours, vous vous sentirez alors sur un links typiquement britannique.

IMG_0563-2-mini.JPG

Il y a une première ligne de dunes, puis une seconde. Nous sommes concrètement entre la deuxième et la troisième ligne de dunes.

Vous pourrez vraiment apprécier visuellement ces très belles, et grandes dunes qui bordent le parcours.

On imagine que Colt et Allison (les architectes d’origines) ont dessiné le parcours en tenant compte de la disposition des dunes, et aussi des permissions qu’ils ont eu pour le faire.

IMG_0476-2-mini.JPG

Sur le parcours de la Mer, les 4-5 premiers trous présentent beaucoup d’arbres, mais à partir du sept et du huit, vous retrouvez le paysage typique d’un links.

En termes d’entretien, le parcours est maintenu tel qu’un links. Ce n’est pas un parcours typé ou style US Open avec des roughs très hauts. Les tours de greens sont maintenus très bas.

25 ans en arrière quand Open Golf Club a acheté le Touquet, ils avaient dans l’idée de construire un autre 18 trous.

Un architecte est allé dans les dunes, et préparé le dessin d’un parcours supplémentaire, mais depuis cette date, les lois environnementales comme la loi littorale ont fait que ce projet n’a jamais vu le jour.

Basiquement, nous possédons le terrain depuis l’aéroport, et avons largement la place de construire un autre parcours de 18 trous.

Nous n’avons tout simplement jamais reçu la permission de pouvoir le faire.

A priori, vous auriez un nouveau projet d’acquisition dans le sud-ouest de la France avec le golf de Seignosse, pouvez-vous nous en dire plus sur ce projet ?

Il y avait effectivement une DSP (délégation de service public) qui a été signée en notre faveur (Open Golf Club). Ceci étant, la société Blue Green a fait un recours pour contester cette décision.

Le 9 octobre, ce recours passe en jugement. La ville de Seignosse a attribué la gestion du golf de Seignosse à Open Golf Club. 

Le recours de Blue Green a été posé immédiatement après cette décision.

La DSP ne concerne que le parcours.

Fin des propos de Charles DeBruyne…

Précisions sur le dossier Seignosse

S’agissant du dossier Seignosse, le journal SudOuest publiait un article à ce sujet en octobre 2017 pour expliquer la nature du conflit démarré le 19 septembre dernier, et qui pourrait trouver son épilogue le 28 février prochain après un nouveau conseil municipal pour arrêter la décision de DSP.

Selon les élus locaux, le projet emmené par Le Touquet Syndicate était le mieux-disant.

Cependant, le dossier est complexe. L’hôtel situé sur le golf ne faisait effectivement pas partie de la DSP et appartient à … Blue Green.

D’autre part, Blue Green avance que le futur opérateur ou la commune sera ou seront redevables d’une dette de 500 000 euros.

Le dossier présente de nombreux cas particuliers, comme par exemple la concession faite par l’ancien maire à Blue Green jusqu’en 2022 en échange d’un doublement du loyer, ce qui n’a finalement tenu que deux ans avant d’être cette fois contesté par l’association des propriétaires du golf.

Même le contrat signé entre la commune et Blue Green (il y a 30 ans…) est contesté pour son caractère trop laconique (10 pages).

Bref, c’est une jolie pagaille. Elle devrait trouver son épilogue fin février, à moins que…

Posté par le dans Interviews
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 65
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.