Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Insolites sur le golf

Comment se sentir bien et en confiance sur un parcours de golf?

Comment se sentir bien et en confiance sur un parcours de golf?

Avoir confiance en soi, dans son geste, dans sa biomécanique, dans son corps, est un enjeu constant pour tout golfeur ou golfeuse, débutant ou expert, et même professionnel. Souriez au golf, et le golf vous sourira ! Découvrez comment votre corps peut influer positivement sur votre jeu de golf...

Découvrez nos formules d'abonnements

Ceux qui ont confiance en eux ne veulent surtout pas voir ce sentiment s’envoler, alors que ceux qui se sentent moins bien ou en difficulté s’inquiètent de savoir, comment ils pourraient faire pour être plus confiants.

Cette recherche, j’oserai même affirmer, cette quête, est essentielle quand on veut bien jouer au golf, se faire plaisir ou performer pour les plus compétiteurs.

Chaque pratiquant recherche donc cette zone de confort où mentalement aucun parasite ne vient altérer ou perturber l’état psychique nécessaire à la réussite ou l’atteinte d’un objectif sportif, qu’il soit en loisir ou en compétition.

Des recherches scientifiques à l’évidence du lien corps-esprit

Aux Etats-Unis, des professionnels du domaine de la préparation athlétique et de la préparation mentale ont identifié que le corps est en lui-même un élément majeur de génération de confiance en soi.

Et là, nous ne parlons pas seulement du corps du golfeur professionnel, très préparé à la performance en compétition, mais bien du corps de n’importe quel individu, sportif assidu ou pas…

Les scientifiques ont justement théorisés sur le fait que le corps pouvait être un très grand activateur d’émotions positives, comme par exemple, la confiance en soi.

Au cours des dernières décennies, les chercheurs ont prouvé que le corps pouvait être directement à l’origine de la réduction de l’anxiété, et même à l’inverse, augmenter le sentiment de bien-être.

La puissante connexion entre le corps et l’esprit est largement démontrée.

Et pas seulement parce que l’esprit peut utiliser des mots et des images pour créer des émotions positives et plus globalement un état de bien-être, mais aussi parce que le corps peut mettre en place un langage corporel très puissant pour générer le même résultat.

Un moine bouddhiste vietnamien bien connu Thich Nhat Hanh a ainsi déclaré « Parfois, votre joie est à l’origine de votre sourire, mais parfois aussi votre sourire peut être la source de votre joie. »

Pour les plus sceptiques, sachez qu’au-delà de l’aspect théorique, des chercheurs en psychologie ont travaillé de manière pratique sur cette idée.

C’est ce que l’on appelle l’hypothèse de ressenti facial ou en anglais « Facial Feedback Hypothesis » qui démontre que les traits de votre visage peuvent participer la création de réponses émotionnelles.

Froncer les sourcils peut largement contribuer au fait de se sentir triste ou malheureux.

Des lèvres serrées peuvent indiquer que vous êtes sérieux alors que par opposition, un sourire peut générer de la joie, et du bien-être.

Quelque part, il est très étonnant que nous soyons obligé de théoriser sur ces états de faits finalement assez primaires, et qui tendent à démontrer que plus la société se développe d’un point de vue technologique, et que la pression s’accentue sur les individus (pression économique, pression sociétale, pression religieuse, pression communautaire…) et plus nous perdons facilement nos repères les plus basiques entre le corps et l’esprit.

A trop vouloir devenir technique dans tous les domaines, et pas seulement dans le sport ou le golf, mais aussi et surtout dans le professionnel (je parle pour les amateurs de golf dont ce n’est pas le métier), et plus on perd de vue le basique, le primaire, ce que tout individu apprend finalement entre 0 et 2 ans, à savoir que pour être heureux, il peut suffire de s’auto-envoyer les bons signaux.

Pourtant, aujourd’hui, il nous faut des kilos d’études pour l’admettre.

Sur des groupes de tests, il a été prouvé que les gens plus souriants arrivaient à être plus épanouis que les autres ! Mazette ! Quelle découverte !

L’incontestable vérité neurologique

Neurologiquement parlant, cela a beaucoup de sens.

Le fait de sourire et de rire a clairement et indiscutablement été relié au fait de générer des endorphines et de la sérotonine, qui agissent chimiquement dans le corps pour atténuer des douleurs, et réduire les risques de dépressions et d’anxiétés.

Tout comme les expressions faciales, la posture et le langage du corps sont tout autant liées aux émotions.

Un langage corporel positif peut être effectivement lié au fait de se sentir heureux et confiant alors qu’à l’inverse, un langage corporel négatif contribue à se sentir déprimé.

Un chercheur comme Joseph Messinger, auteur de très nombreuses publications sur la gestuelle a prouvé que l’on pouvait connaître l’état psychologique de chaque individu simplement en l’observant croiser les bras, tenir son téléphone ou encore croiser les mains…

Aux Etats-Unis, Amy Cuddy, auteur du livre « Votre langage corporel en dit long sur qui vous êtes » a expliqué ce phénomène en liant la posture, et l’afflux de testostérone ou de cortisol (hormone stéroïde) au niveau du cerveau.

La testostérone peut être considérée comme positive au niveau neuro-chimique, et influer sur la confiance en soi, alors que la cortisol agit à l’inverse, et favorise le stress.

Un langage corporel positif est donc lié à une augmentation du niveau de testostérone, et un niveau plus bas de cortisol, et inversement en cas de langage corporel négatif.

Comment faire le lien entre ce savoir scientifique et le golf ?

C’est très simple, plus vous utilisez la posture de votre corps, et l’expression de votre visage à votre avantage, et plus ils vont travailler pour vous, et votre confiance  à court, moyen, et long-termes. 

Pour générer un état de confiance persistant, marchez avec un langage corporel positif, et surtout souriez sur le parcours. 

Pour gérer des moments de difficultés à passer comme un obstacle d’eau ou une sortie de bunkers, voir un coup que vous venez de rater, réagissez de manière positive aussi bien au niveau du corps que du visage. 

Attention, il ne s’agit pas de tomber dans l’exagération, et de vous réjouir ou de vous esclaffer de rire après un coup manqué, mais bien d’avoir une approche mentale positive en toutes circonstances. 

Vous devez considérer que vous utilisez votre corps comme un outil pour renforcer votre état mental et votre attitude sur le parcours. Vous pouvez utiliser votre corps comme votre esprit pour atteindre cette fameuse zone où tout semble vous réussir. 

Le langage corporel comme les expressions du visage contribuent tout autant que le fait de se parler à soi-même pour s’encourager ou visualiser des événements positifs au sentiment de bien-être sur ou en-dehors du parcours, car bien entendu, ce qui vaut pour le golf, vaut aussi pour la vie de tous les jours.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2512
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Consultant depuis plusieurs années pour des sociétés françaises et étrangères, Marc Lefevbre transpose les stratégies mentales de la réussite des grands champions dans le monde de l’entreprise, et assure des séminaires de gestion du stress

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.