Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Comment Dubuisson a joué son 1er tour à Augusta par rapport à Spieth?

Comment Dubuisson a joué son 1er tour à Augusta par rapport à Spieth?

Jeudi, premier tour du Masters, une troisième expérience pour le français Victor Dubuisson qui pourrait presque être considéré comme un vieux briscard à Augusta. A ceci près qu’il n’a encore jamais passé le cut. Cette année, avec seulement 87 joueurs au départ, le Cannois a ses chances, et son premier tour lui laisse l’opportunité d’espérer pour la suite. Décryptage de son premier tour….trou par trou sur l'aller, et comparaison avec la carte de score de Jordan Spieth ! Un document que vous ne verrez nulle part ailleurs !

Découvrez nos formules d'abonnements 

Une partie cahin-caha pour Dubuisson

Jusqu’au trou numéro onze, Dubush était moins un, ce qui l’aurait placé à la fin du premier tour autour de la dixième place !

On y a cru un bon moment surtout après qu’il ait rentré trois birdies sur les neuf premiers trous de l’aller.

Malheureusement, à chaque fois que le français a rentré un trou sous le par, derrière, deux fois sur trois, il était puni par un bogey, ce qui a fini par atteindre son moral.

Et c’est au trou numéro 12 que la sanction la plus lourde est finalement tombée : un double-bogey qui l’a fait sortir du bon rythme pour une place dans le top-10 de la journée.

A Augusta, en seulement quelques instants, vous pouvez dégringoler du leaderboard pour vous retrouver à vous battre pour éviter de manquer le cut.

Combatif, d’une situation qui aurait pu se compliquer, Dubuisson a retrouvé le chemin du birdie au 15 pour se retrouver à nouveau dans le PAR.

Comme sur les trous de l’aller, dès le trou suivant, le français est reparti à la faute, et ce n’est pas vraiment sur les deux derniers trous que vous avez des opportunités de birdies.

Résultat, en sortant du 18, Dubuisson nous a laissé une drôle d’impression.

Aujourd’hui, il avait le jeu pour faire quelque chose de très bien.

Avec son 73, sans vouloir être oiseau de mauvais augure, il est déjà un peu loin pour jouer la victoire surtout après le démarrage de Jordan Spieth, bien parti pour refaire le coup de 2015, et ce, tellement il paraît aérien sur le parcours, et maître du parcours.

Pour le cut, les jeux sont par contre assez ouverts, et tout se jouera demain. En gommant seulement quelques petites fautes, les français est à portée du top-10.

Alors que s’est-il vraiment passé aujourd’hui, et en comparaison du meilleur joueur du jour, Jordan Spieth ?

Trou numéro 1 : Tea Olive – Par 4

augusta-dubush1-1.jpg 

Parti dans les premiers ce matin, Dubuisson n’a pas commencé de la meilleure des manières.

Pas forcément beaucoup moins long que Spieth sur son premier coup, il l’a surtout mis dans les bois pour un deuxième coup qui d’entrée se doit d’être miraculeux.

Et là, pas de miracle, à 180 mètres, le français s’en tire néanmoins très bien avec une balle en direction du trou, mais qui trouve le seul bunker défendant le green sur la gauche.

augusta-dubush1-2.jpg 

Pour son troisième coup, Dubuisson redevient « Cactus Man », et sort une merveille de sortie de bunker à 1.5 mètres du trou. Il sauve le par ! Il a déjà grillé de l’énergie dès le premier trou.

Ceci dit Jordan Spieth, bien mieux placé n’a pu faire mieux, et sort lui-aussi du trou avec un par.

Au concours d’approche, il fait encore mieux que Dubuisson (hors du bunker). Son approche termine à 60 centimètres du trou.

Trou n°2 : Pink Dogwood – Par 5

augusta-dubush2-1.jpg 

Très bon drive en fade de Dubuisson qui réussit sa première mise en jeu de la journée. A titre de comparaison, Spieth flirte avec la limite, mais cela passe, et il s’ouvre davantage l’angle d’attaque vers le green.

Pour autant, avec 270 mètres à parcourir, Spieth va louper de peu le green, alors que Dubuisson jouant en fade de la même distance trouve le centre du green ! Magique !

Le français est en position d’eagle !

augusta-dubush2-2.jpg 

A moins de deux mètres du trou, il manque l’eagle de 30 centimètres mais assure le birdie.

Plus en difficulté, Spieth réussit pourtant à sortir du trou avec le même birdie. Un seul putt lui a suffi quand le français en a eu besoin de deux.

Trou numéro 3 : Flowering Peach – Par 4

augusta-dubush3-1.jpg 

Premier coup parfait en fade pour Dubuisson qui se paie le luxe d’overdriver Spieth (les deux hommes n’étaient pas dans la même partie).

Après avoir parcouru plus de 265 mètres, il lui reste une approche à 45 mètres. Pourtant, Dubuisson va mal apprécier la profondeur. Son deuxième coup va nettement dépasser le drapeau.

A l’inverse, plus court, Spieth tombe au drapeau depuis 80 mètres.

D’une position idéale pour un birdie, Victor doit sauver le par en deux putts à 15 mètres du trou.

Il fait le « job » et se laisse un putt de 1.8 mètres. Cependant, derrière, il manque, et sort du trou avec un bogey.

De son côté, Spieth enquille son birdie logique !

augusta-dubush3-2.jpg 

Trou 4 : Flowering Crab Apple – Par 3

Premier par-3 de la journée, et pas le plus simple avec un coup à porter à près de 200 mètres, et deux bunkers très bien placés.

Néanmoins, Victor s’en sort plutôt bien. Avec un nouveau coup en draw, il évite tous les pièges, et se place à l’entrée du green.

A l’inverse, Spieth tape l’un des seuls mauvais coups de la journée.

augusta-dubush4-1.jpg 

Sauf que sur ce trou, Spieth sort encore une merveille de recovery pour sauver le par. Dubuisson fait de même. Mieux était impossible depuis cette position. A 20 mètres du trou, il approche le drapeau à 1.2 mètres.

Trou 5 : Magnolia – Par 4

augusta-dubush5-1.jpg 

On commence à comprendre pourquoi Augusta est un parcours qui favorise légèrement les gauchers.

Depuis le tee de départ, les joueurs jouent en fade en se payant le luxe de frôler la cime des arbres sur le bord gauche du fairway.

Sur ce coup, Dubuisson se montre moins téméraire que Spieth, mais à contrario, s’il se retrouve sur le coup suivant avec une meilleure ouverture, il flirte avec une autre limite, le rough de droite !

Dans cette situation, Spieth est en fait mieux placé, au centre du fairway avec une meilleure vue sur le green. Le risque paie plus !

Les deux joueurs vont jouer en fade pour s’assurer, en cas de coup trop long, de ne pas tomber dans le bunker en sortie de green, alors que le drapeau est placé au fond.

A 200 mètres, Dubuisson réalise un coup magnifique pour se placer à 2.7 mètres du trou. Même Spieth ne fera pas mieux !

augusta-dubush5-2.jpg 

Le français signe son deuxième birdie en cinq trous. A ce moment, c’est un très bon départ !

Trou 6 : Juniper – Par 3

augusta-dubush6-1.jpg 

Contrairement à ce que pourrait laisser croire ce graphique, les joueurs n’ont pas franchement coupé au-dessus des bois. Il faut prendre en compte la perspective.

Erreur de choix de club pour Dubuisson qui s’arrête dans le bunker devant le green.

Spieth, lui, est en position de birdie.

augusta-dubush6-2.jpg 

La sortie de bunker n’est pas parfaite ! Le français aura besoin de deux putts pour rentrer. Au final, un bogey et deux coups de perdus sur le meilleur joueur de la journée.

Trou 7 : Pampas -Par 4

augusta-dubush7-1.jpg 

Encore un coup identique entre les deux joueurs sur le tee shot tapé à 270 mètres au drive. En revanche, sur le second, encore une erreur d’appréciation de la distance pour le français qui termine dans le bunker, alors que Spieth se retrouve sur le green. Au final, Dubuisson va se rattraper avec une superbe sortie de bunker à 2.1 mètres du trou, et surtout un putt qui rentre derrière.

augusta-dubush7-2.jpg 

Trou 8 : Yellow Jasmine – Par 5

augusta-dubush8-1.jpg 

Sur le premier tee-shot, deux stratégies radicalement différentes entre les deux golfeurs !

Dubuisson joue sur la droite, s’ouvre l’accès au green et se raccourcit la distance. Spieth reste côté gauche.

Sur le coup suivant, les deux hommes croisent les trajectoires. Dubuisson est toujours plus proche du green.

Au final, les deux hommes vont démontrer que toutes les routes « peuvent mener à Rome ». Birdie après deux approches magistrales à 1.2 mètres du trou !

augusta-dubush8-2.jpg 

Trou 9 : Carolina Cherry – Par 4

augusta-dubush9-1.jpg 

Deux drives très longues distances joués en fade pour chercher l’ouverture sur ce dog-leg gauche. A nouveau, nous vous laissons imaginer l’avantage pour un gaucher sur ce trou…

Le green est particulièrement dégagé. Pourtant, les deux hommes ne vont pas parvenir à faire mieux que le par.

Le français ayant pourtant eu une belle opportunité de birdie à 2.7 mètres du trou seulement quand Spieth était au double de cette distance.

Pourtant, après les neuf trous de l'aller, Spieth est déjà en moins trois, avec deux coups d'avances sur Dubuisson. Le retour va encore permettre à l'américain d'accentuer son avance...

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1529
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.