Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Comment digérer une première victoire au Masters d'Augusta ?

Comment digérer une première victoire au Masters d'Augusta ?

Après avoir remporté son 1er majeur au Masters en Avril 2012, Bubba a plutôt bien géré l’enchainement des shows télévisés imposés à tout vainqueur d’un grand tournoi majeur de golf aux Etats-Unis.

Bubba Watson, l’autre golfeur gaucher américain, va-t-il descendre de son nuage ?

Propulsé du simple rang de bons golfeurs du circuit PGA au rang de nouvelle coqueluche du golf US, Bubba Watson sera-t-il en fait un vainqueur éphémère ou un nouveau leader du golf mondial ?

Le verra-t-on rivaliser chaque année avec Phil Mickelson, Rory McIlroy et les autres pour une nouvelle veste verte ou rentrera-t –il dans le rang comme un accident de l’histoire ?

Zach Johnson, Mike Weir, Trevor Immelman, Angel Cabrera avaient eux-aussi remporté le Masters sans pourtant être favori mais sans leur faire offense, depuis, on ne les a plus jamais vu à pareil niveau !

Certes, Bubba Watson a remporté le dernier Masters en venant à bout de Louis Oosthuizen en play-off mais on pourrait aussi rappeler qu’il est revenu de nulle part sur la journée du dimanche pour arracher ce play-off alors que dans le même temps, le sud-africain, si brillant pendant les 4 jours de compétitions connaissait le vrai coup de la panne.

Sans oublier, Phil Mickelson, qui sans 2 énormes maladresses inhabituelles pour lui, aurait dû remporter sans problème sa 4ème veste verte et on ne parlerait pas alors de Bubba Watson.

Mais le golf est un sport parfois imprévisible et d’une victoire de Mickelson à une victoire de Bubba Watson, le destin ne tient peut-être qu’à un drive !

Pourtant Bubba Watson a peut-être une chance de durer au plus haut niveau. Si on prend en compte la statistique de longueur moyenne au drive, on retrouve régulièrement le gaucher au sommet de la hiérarchie du golf mondial (313 yards de moyenne par drive sur le circuit de la PGA, soit 5 yards de plus en moyenne que son plus proche poursuivant à ce classement de la distance au drive).

Le numéro 4 mondial est aussi le 2ème meilleur golfeur du circuit américain en termes de pourcentage de greens en régulation avec 73,61% juste derrière Lee Westwood à 75%.

Des statistiques qui peuvent rapidement faire de Bubba Watson le prochain numéro 1 mondial de golf !

Mais en a-t-il la force mentale ?

On peut apporter un début de réponse en observant son début de saison sur le tour. En 9 tournois disputés, Bubba Watson n’est jamais rentré au club-house au-delà d’une vingtième place !

Il a même atteint 2 podiums et 2 autres top-5 avant de s’imposer au Masters.

C’est vraiment l’homme du début de saison 2012.

Pourra-t-il maintenir un tel train d’enfer alors qu’il admet déjà ressentir une certaine fatigue physique et mentale au moment de défendre son titre cette semaine au Zurich Classic de la Nouvelle-Orléans ?

A 33 ans, Bubba Watson atteint l’âge de raison pour un golfeur.

Ce n’est plus un jeune premier et sa progression est régulière depuis quatre ans sur le tour.

Le golfeur de Bagdad est en plus d’être un golfeur talentueux, un chic type et son style atypique (il utilise un driver rose) plaît aux médias américains en mal de superstar.

Woods et Mickelson ayant laissé leurs places sous les feux des projecteurs, Bubba Watson en profite pour être la nouvelle étoile du golf américain.

La question est de savoir si elle brillera encore au cours du prochain US Open ou bien si l’exigence du très haut niveau ne le consumera pas comme tant d’autres prétendants avant lui !

L’histoire du golf professionnel nous rend sceptique. A charge de Bubba de nous contredire !

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1900
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.