Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Actus marques

Cobra-Puma Golf: Un staff sexy mais pratiquement inchangé

Rickie Fowler, principal atout de Cobra Puma Golf en 2014

Pour Cobra, un seul mouvement à noter, celui du prometteur Canadien Graham DeLaet qui va porter les couleurs de la marque…Puma sans jouer les clubs Cobra. Une situation assez révélatrice de la problématique que rencontre la double marque Puma/Cobra, qui pourra néanmoins toujours compter en 2014 sur Rickie Fowler pour défendre les deux marques.

Une seule arrivée en 2014 : Graham DeLaet

Pour Bob Philion, président de Cobra Puma Golf « Graham DeLaet est parfait pour notre marque de vêtements. C’est un joueur de niveau mondial qui apporte une image revitalisante sur le parcours, ce qui fait de lui, la représentation parfaite du style et de la performance pour une marque comme Cobra. » 

DeLaet a signé pour trois ans et déclaré « J’ai toujours été un fan de la marque pour son côté innovant, et sa tendance à faire la mode dans le domaine du golf. » 

L’accord ne portant que sur les vêtements, les accessoires et la caquette, le canadien va continuer à jouer des clubs… Titleist. 

Pour Cobra, l’année 2013 ne restera pas dans les mémoires.

Pas de grandes victoires à se mettre sous la dent comme en 2012 où Rickie Fowler et Ian Poulter ont remporté chacun de belles et retentissantes victoires sur le tour, et surtout des ventes de drivers qui n’ont pas défrayé la chronique. 

A trop miser sur l’aspect fun des couleurs, sorte de transpiration de la politique vêtement de Puma sur les clubs Cobra, cette dernière a laissé passer le train. 

En 2013, les marques de matériel ont parlé de vitesse de swing, de loft ajustable, de réduction du taux de spin, de hausse de l’angle de lancement, et Cobra a parlé de…cinq coloris pour sa tête de driver AMP Cell. 

Quand TaylorMade et Callaway n’ont pas arrêté de communiquer et de lancer des nouveaux drivers tous les six mois. L’AMP Cell a semblé obsolète dès le mois de mars ! 

Ajoutez à cela, le fait qu’en France, la direction commerciale de l’entreprise a pensé réaliser une bonne affaire en vendant un stock important de driver à une enseigne de distribution du web,  qui s’est elle-même empressée de « péter » les prix, et vous avez l’ensemble du reste de la distribution qui a pris en grippe la marque et le produit, au point de la déréférencer. 

Seul point positif pour le tandem Cobra/Puma, l’éclosion médiatique de Blair O’Neal qui a laissé beaucoup de golfeurs songeurs, certes plus pour ses courbes que pour jeu de golf. 

BlairOnealFinal.jpg

Cependant, cela a offert à la marque de belles opportunités de communications. 

Pour 2014, la valeur montante de Cobra devrait être Lexi Thompson, l’espoir du golf américain a confirmé en fin de saison dernière qu’elle pouvait sérieusement rivaliser avec les meilleures.  

Des pros Cobra, elle semble la mieux armée pour porter haut les couleurs de la marque. 

Le team Cobra sur le tour 

Le team Cobra reste donc inchangé avec Rickie Fowler en tête d’affiche avec Ian Poulter, Jonas Blixt, Jesper Parnevik, Johan Edfors, et Diego Velasquez pour les mannequins hommes, et surtout Blair O’Neal et Lexi Thompson pour les mannequins filles.

Il faudra vendre plus de clubs  en 2014 qu’en 2013 pour dégager du budget en vue de recruter une nouvelle égérie…

Crédits photos : Cobra Puma Golf

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2259
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.