Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Actus marques

Driver Cobra BIO CELL : Reprendre des couleurs

En 2014, Cobra espère sortir de la grisaille !

Cet automne, Cobra se livre à du teasing pour susciter l’intérêt sur ses futures gammes de produits 2014. Des informations ont filtré sur le catalogue à venir, et on peut donc découvrir les premières images du prochain driver BIO CELL.

Pour Cobra, il s’agit de rapidement reprendre des couleurs ! Argument qui est pourtant leur leitmotiv depuis plusieurs saisons. Quand on se balade sur des salons dédiés au matériel, on peut rapidement constater que la marque américaine se distingue de toutes les autres, en misant justement à fond sur son côté décalé…et les couleurs flashys de son alter ego Puma.

Si dans les années 80, Greg Norman était le porte-drapeau de la marque numéro 1 des ventes, il influençait aussi fortement la conception des produits, notamment parce que pour le rémunérer, Cobra l’avait intégré à l’actionnariat de l’entreprise.

En 2013, après plusieurs rachats et le départ des fondateurs, la marque a beaucoup perdu de son aura. Ce qui nous rappelle qu’une image de marque peut rapidement se défaire….trop rapidement.

Pourtant, les produits Cobra sont encore intimement liés à un ou plusieurs golfeurs très connus.

Ainsi, on citera Ian Poulter, Jesper Parnevik, et Rickie Fowler.

Trois golfeurs qui incarnent trois générations distinctes allant de 25 à 55 ans.

Pour l’ensemble Cobra-Puma, le marketing est toujours très bien maîtrisé. Par contre, côté produit, le compte n’y est pas !

Le driver AMP CELL aura beau avoir une belle note d’estime pour ses jolies couleurs rouge, bleu, verte, et orange. D’un point de vue performance, nos tests trackman ont révélé qu’il arrivait douzième sur douze !

Dans la suite de cet article, découvrez les premières images des drivers BIO CELL et BIO CELL+.

En 2014, Cobra doit impérativement faire mieux ! D’où de probables fuites organisées sur le futur catalogue produits de la marque ?

En France, il semble que la marque a connu une année 2013 plutôt chahutée avec le départ de certains commerciaux expérimentés, et le changement d’affectations ou de régions pour d’autres.

Le deal passé avec le site golfdesmarques.com s’est révélé à double-tranchant.

En vendant une grande quantité de drivers dès le début de la saison à cet acteur de la distribution, Cobra s’est retrouvé piégé par la promotion ultra-agressive faites par le site web en termes de prix.

Du coup, les autres distributeurs et notamment les magasins n’ont pas voulu pousser les ventes d’un produit neuf, déjà attaqué en prix à -20 ou -30% par Golfdesmarques.

Et que dire de leurs stratégies de communication !

Rickie Fowler et l'orange : un marketing soigné

C’est bien simple de toutes les marques avec lesquelles nous pouvons avoir des échanges, Cobra est la seule avec laquelle, il n’y a justement pas de contacts, et ce malgré nos efforts pour entretenir un rapport cordial avec chacune d’entre elles.

Sur jeudegolf.org, l’indépendance prime, mais parfois, il peut arriver que notre magasin partenaire n’ait pas en stock les clubs que nous avons besoin de tester. Ce fut le cas avec l’AMP CELL, et la réponse de Cobra à notre demande de prêt marchandise a été : Achetez-le !

En 2014, si Cobra veut sortir de l’anonymat relatif dans laquelle la marque se trouve par rapport à TaylorMade qui ne ménage pas ses efforts pour rester leader avec 50% de parts de marché, Callaway qui est aussi hyperactif,  Mizuno qui mise sur la qualité, Titleist qui vit confortablement sur les succès de la PRO V1 et de Footjoy, et Cleveland/Srixon qui est aussi pertinent dans ses choix stratégiques,  il faudra tout revoir : produits, communication, stratégie commerciale, et relation avec la blogosphère.

La nouvelle gamme BIO CELL est un premier pas dans ce sens. Reste à savoir si ces clubs seront vraiment plus performants que leurs prédécesseurs.

Et peindre les clubs de toutes les couleurs, ne suffira pas à en faire des produits crédibles !

Les premières informations sur le driver BIO CELL :

Programmé pour être mis sur le marché le 15 janvier 2014, le BIO CELL présente principalement trois arguments :

  • La technologie MyFly8 : soit huit lofts distincts pour changer les trajectoires et hauteurs de balles.
  • La technologie SmartPad : Permet d’ajuster la face en fonction des choix de lofts précédemment réalisés.
  • La technologie de face forgé E9 : Cette nouvelle face a été combinée avec un déplacement du centre de gravité vers le bas et l’arrière (idem choix de Callaway et inverse de TaylorMade) pour des trajectoires plus hautes.

Nouveaux Cobra BIO CELL et BIO CELL+

A la lecture de ces éléments, on ne trouve rien de nouveau par rapport au précédent modèle ! Comment Cobra compte améliorer les performances de son driver ?

A l’heure actuelle, nous n’avons pas encore la réponse.

Tête BIO CELLAu niveau look, on peut seulement constater qu’en-dehors des couleurs flashy, le driver BIO CELL est de conception et de forme classique. Pour ceux qui n’aimeraient pas les couleurs, Cobra a prévu une version noire brillante.

En fait, sur les couleurs, Cobra semble avoir abandonné le vert et l’orange pour ne garder que le bleu et le rouge, tout en ajoutant un modèle gris.  Comme TaylorMade qui n’a pas encore poursuivi dans le sens du blanc pour son driver R1, les temps sont plutôt à des couleurs plus sombres.

Côté prix, Cobra devrait conserver un des positionnements prix les plus bas du marché à 249 € (à confirmer).

Une version BIO CELL + :

Le remplaçant de l’AMP CELL PRO est cette fois un modèle beaucoup plus différent du produit standard.

Déjà au niveau look, la tête 440 CC est très différente avec un nouveau matériau composite pour la couronne : le venollum dont le principal attrait est de réduire le poids total du club.BIO CELL +

Au niveau réglage, il sera ajustable du 8° au  11° alors que le AMP CELL est réglable du 7.5° à 10.5°.

Concernant les effets latéraux, les options du AMP CELL pour le fade ont été remplacées par des options de draw.

Enfin, au niveau du shaft, Cobra a opté pour le MATRIX 6Q3.

Comme l’an passé, Cobra complète sa gamme de drivers par des deux bois-3 dans la même série qui sont eux-aussi ajustables sur huit lofts différents, sans oublier trois nouveaux hybrides.

Pour concurrencer les fers Speedblade de TaylorMade, et les fers XHOT de Callaway, Cobra sortira aussi des fers BIO CELL afin de décliner totalement ce concept.

A ce stade, les premières informations qui ont filtré sur ces nouveaux produits ne trahissent pas une révolution du côté de chez Cobra, seulement et comme pour la plupart des autres marques, une évolution.

Ce qui ne nous rassure pas vraiment, dans la mesure où la gamme précédente ne nous avait pas vraiment convaincu.

Pourtant, comme d’autres golfeurs, on espère sincèrement le retour de Cobra au premier plan, tout simplement pour animer une joyeuse concurrence entre toutes les marques.

Crédits photos : Cobra Puma Golf

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2900
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.