Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Golf féminin

CME Group Titleholders : les filles en finissent avec 2013!

Stacy Lewis au départ du CME Group Titleholders

Ce week-end se tient à Naples, en Floride, le dernier tournoi de la saison de golf féminin 2013 sur le LPGA Tour. Sur le parcours du Tiburon Golf Course, dessiné par Greg Norman, les 69 meilleures joueuses de la saison, dont la française Karine Icher, visent les 2 millions de dollars en jeu.

En 2012,la sud-coréenne, Na Yeon Choi avait remporté le dernier tournoi de la saison du LPGA Tour, mais à cette heure, alors que trois tours ont déjà été disputés, il se pourrait que la victoire revienne à une américaine.

Le come-back de Nathalie Gulbis

Elles sont six dans le top-10 du tournoi avec en particulier, la revenante Nathalie Gulbis, en tête à -11 avec deux autres golfeuses, dont sa compatriote Gerina Piller et la surprenante Taiwanaise Pornanong Phatlum.

Belle histoire pour Nathalie Gulbis qui ne s’est plus imposée chez les professionnelles depuis 2007, et qui surtout a connu la maladie en début de saison.

Dès le mois de janvier, Gulbis, qui est aussi célèbre pour son golf que pour son look, sans oublier une très belle victoire à Evian en 2007, a été diagnostiquée pour le paludisme suite à un tournoi en Thailande.

Après de longs mois de souffrance, et un arrêt complet du golf, elle a pu reprendre le chemin de l’entrainement en juin, et sous les ordres de son coach Butch Harmon, progressivement retrouvé son niveau de jeu.

Alors que cette saison 2013 est sur le point de s’achever, elle aurait pu penser qu’elle allait encore enchaîner une sixième année sans la moindre victoire sur le tour.

Ce scénario est potentiellement remis en cause pour cette golfeuse de 30 ans qui a scoré 65 sur son troisième tour, reprenant deux coups aux co-leaders Piller et Phatlum pour les rejoindre en tête, juste avant le départ du dernier tour.

Pourtant tout avait mal commencé pour Gulbis qui a hooké un fer 5 dans l’eau sur le premier trou de la journée !

Aux USA, on aime les happy ends ! 

Nathalie Gulbis

Tous les médias ont les yeux rivés sur le phénomène Gulbis qui éclipserait presque les enjeux de ce dernier tournoi de golf de la saison, qui pourrait consacrer l’actuelle numéro un, la sud-coréeene Inbee Park, ou l’une des deux autres meilleures joueuses de la saison, la norvégienne Suzann Pettersen ou l’américaine Stacy Lewis, ces trois golfeuses ayant réussi  à animer chacune une  partie de la saison, avec des victoires dans les plus grands tournois.

D’ailleurs, de ces trois joueuses, il semblerait que ce soit Stacy Lewis qui termine le mieux cette saison.

Quatrième après trois tours, et à deux coups de la tête, Lewis a déjà réalisé un petit exploit en scorant 63 ce samedi, lui assurant pratiquement le Vare Trophy de la joueuse ayant joué les scores les plus bas en moyenne.

Pour que Pettersen lui conteste encore la victoire dimanche sur ce titre honorifique, il faudrait que la norvégienne joue neuf coups de mieux que sa rivale américaine sur le dernier tour.

A quelques heures de la fin du dernier tour, elles sont encore une bonne dizaine à pouvoir soulever la dernière coupe.

De Gulbis à Amy Yang, on ne trouve que cinq coups d’écarts. Et même Michelle Wie, dans le bon wagon, peut encore espérer mettre elle-aussi fin à deux ans de disette sur le LPGA Tour.

En revanche, si on trouve Inbee Park en neuvième position et Stacy Lewis en quatrième, seule Suzann Pettersen ne semble plus en mesure de jouer les premiers rôles, trentième au leaderboard en moins un.

Tout comme la française, Karine Icher, trente-neuvième qui a dégringolé de treize places samedi après une carte de 75.

Lewis peut encore gagner la money list !

Dans le cas où Stacy Lewis viendrait à remporter ce CME Group Titleholders, l’américaine remporterait finalement la money list de la saison aux dépens de la sud-coréenne Inbee Park, déjà sacrée meilleure joueuse de la saison 2013, eu égard à ses trois victoires consécutives en majeurs cette saison, série interrompue justement par Lewis au British Open.

SI un tel scénario venait à se réaliser, ce serait la première fois depuis 1995 qu’une américaine remporte la même année, la money list, et le Vare Trophy !

Des promesses pour 2014 et le développement du golf féminin

Finalement, de cette très belle saison 2013 pour le golf féminin avec trois golfeuses en mesure de devenir numéro un, des trois victoires en majeur d’Inbee Park, jusqu’au final de ce dimanche, chaque semaine le LPGA Tour a démontré sa bonne santé, et le fait de disposer d’un champ de joueuses charismatiques, et capable de porter l’attention du public pour un circuit féminin.

Ainsi, le tour féminin comptera cinq tournois supplémentaires en 2014 quand sur le circuit féminin, c’est plutôt l’inverse qui a tendance à se passer, y compris pour les hommes.

Sortie de bunker pour le LPGA Tour en 2014 !

L’an prochain, le LPGA Tour comptera 33 tournois, dont une nouvelle compétition par équipes qui mettra aux prises huit pays.

Sous l’effet de son commissaire depuis 2010, Mike Whan, la LPGA a complètement inversé la tendance.

Avant cette date, les sponsors quittaient le navire, et le circuit avait du mal à réunir 23 dates.

En quatre ans, le golf féminin professionnel a retrouvé des couleurs, et donc plus de dix épreuves supplémentaires au calendrier.

Et le mérite, en revient aussi aux joueuses qui nous éloignent des années Sorenstam ou Ochoa, où seule une golfeuse arrivait à se faire un nom, faute de concurrence.

En 2014, les filles se battront pour une dotation globale de 56,3 millions de dollars, soit 16,3 millions de dollars de plus qu’en 2011 !

Des cinq tournois ajoutés au calendrier de l’an prochain, quatre auront lieu aux Etats-Unis, et pour accueillir ces nouvelles dates, la saison commencera trois semaines plus tôt, fin janvier.

Alors qu’en 2013, lEvian Championship, cinquième majeur de golf féminin a été déplacé en Septembre, l’année prochaine, ce sera le Wegmans LPGA Championship qui se déplacera de juin à Août, et quittera Locust Hill pour le Monroe Golf Club, près de New York.

En attendant 2014, il reste donc un tour de compétition à Naples pour connaître le dernier vainqueur de la saison, et du point de vue du public, le cœur balance en faveur de Nathalie Gulbis…

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2002
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.