Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Actus marques

Callaway Vs TaylorMade : La guerre des étoiles continue !

Callawy-vs-TaylorMade.jpg

Pas de vacances, ni même de répit pour les deux plus grandes marques de matériel de golf, et au centre de toutes les attentions, la sortie imminente de deux nouveaux drivers qui vont à l’encontre des traditions dans le milieu très particulier des OEM*.

La bataille pour les parts de marché, et par extension pour les dollars/euros des golfeurs bat son plein entre TaylorMade, n°1 du marché des drivers contre Callaway, actuel principal challenger, qui ne s’aime pas dans cette position, et rêve de reprendre sa place au sommet, et par tous les moyens.

Depuis quelques semaines, les rumeurs allaient bon train concernant la sortie en avance de nouveaux modèles chez les deux fabricants, rompant ainsi avec le Yalta des marques sur la sortie d’un seul driver par an, loi non-écrite régissant le marché depuis plusieurs années.

Paix des braves qui semble ne plus convenir aux challengers, tant le leader a trop accru son avance sur ses poursuivants.

Callaway sonne donc la révolte, et réduit par la même occasion, la durée de vie des produits en magasins !

FT_OptoForce-DR-launch.jpg

Et le fait que cela se produise juste au début de l’été, et de la traditionnelle saison des promotions estivales démontre une certaine agressivité commerciale.

Revers de la médaille, les golfeurs qui viennent d’acheter un driver en seront pour leurs frais, et déjà possesseurs d’un produit obsolète.

Découvrons donc la première flèche tirée par Callaway, qui a pour une fois dégainée avant TaylorMade, en annonçant subitement la sortie du tout nouveau driver Optiforce FT.

Dans les cartons de la marque depuis le 30 janvier dernier, date d’enregistrement du trademark (Callaway préparait bien son coup depuis 6 mois, anticipant un plan B au driver X Hot), Calllaway est donc en train de remplir ses stocks avec au choix, un shaft Projet X Velocity 43 ou un Mitsubishi Diamana S+ pour ce driver.

Sans surprise, l’Optiforce FT sera disponible en deux versions 440cc pour les bas handicaps, et 460cc pour les amateurs.b2ap3_thumbnail_TaylorMade-SDLR.jpg

Et même côté prix, Callaway commence à légèrement infléchir sa position (le driver est annoncé à 399$, soit 305€, et le bois de parcours FT Optiforce à 229$, soit 175 euros).

OEM = Original Equipment Manufacturer.

Le match de l'été 2013  

Le mano à mano que se livre les deux plus grandes marques de matériel de golf va vivre un nouvel épisode en juillet 2013, et pour une fois, Callaway a tiré en premier, et TaylorMade manœuvre en riposte. 

La réelle surprise concernant le driver Optiforce FT vient plutôt du côté du look concernant ce nouveau driver qui ressemble beaucoup à la série LEGAGY commercialisé par Callaway au Japon. 

A propos de la gamme LEGACY, Callaway aurait ajouté trois nouveaux drivers et bois de parcours de cette série sur la liste des clubs à approuver par l’USGA, ce qui annonce donc l’arrivée imminente d’autres nouveautés. 

Confirmant que Callaway compte lancer toutes ses forces dans la bataille, et attaquer sans relâche les positions de TaylorMade. 

De notre point de vue, derrière cette frénésie créative se cache une terrible angoisse de ne plus arriver à convaincre…les golfeurs, tellement acquis à la cause TaylorMade. 

Callaway cherche tellement à reprendre la main qu’on peut finir par se demander ce que valent réellement ces nouveaux drivers produit à la chaîne. 

Dernièrement, notre test du driver X Hot a démontré que ce club n’avait rien de réellement révolutionnaire, et semblait encore en retrait par rapport non seulement au RBZ, produit équivalent chez TaylorMade, mais aussi, par rapport à d’autres drivers d’autres marques. 

Enfin, le RAZR Xtrem est à l’inverse un tellement bon driver qu’il se réserve à une élite de golfeurs. 

Pourtant, cette frénésie créative qui a le mérite de nous tenir en haleine (et produire du papier…à non, nous c’est juste des lignes sur un écran J) ne va pas s’arrêter avec le driver Optiforce, ou les nouveaux Legacy. 

Le 18  juin dernier, Callaway aurait semble-t’il enregistré un nouveau trademark pour un driver appelé Big Bertha Alpha ! 

Cette stratégie d’accélération de sortie de nouveaux drivers semblent indiquer que Callaway veut bombarder le marché de nouveautés pour bouleverser les équilibres ! 

Acte désespéré ou démonstration de force ? 

Probablement un peu des deux, mais surtout la démonstration que depuis l’arrivée de Chip Brewer à la tête de Callaway en juillet dernier, ce dernier ne renonce pas à sortir les comptes de Callaway du rouge, en choisissant l’offensive. 

Alors que cet été, les pro-shops s’apprêtent à taper les prix pour relancer les ventes poussives de matériel, l’arrivée de nouveaux produits poussent encore plus les anciens modèles vers la sortie…des stocks. 

D’autre part, il semblerait aussi que cette tendance à sortir des drivers de plus en plus vite pourrait correspondre à une mutation des comportements d’achats des golfeurs, qui aimeraient remplacer, « upgrader » ou améliorer leurs drivers de plus en plus fréquemment. 

La stratégie de Callaway pourrait donc être en phase avec ce marché hyper compétitif, au moins, tant que les lignes de productions peuvent suivre. 

En 2013, on n’a jamais vu autant de nouveaux drivers sur le marché, et il semblerait que cela ne soit qu’un commencement… 

Et pendant ce temps, TaylorMade prépare la riposte ! 

Pris de cours ou en défense, la marque de Carlsbad vient de proposer à ses fans sur Facebook de découvrir la dernière photo de la maquette du prochain driver SDLR, qui à en croire le visuel, entend aller dans le sens de la simplification des réglages des effets proposés par la face du club.

b2ap3_thumbnail_TaylorMade-SDLR.jpg

En effet, contrairement aux précédents modèles équipés de vis, dans le cas du SDLR, il s’agirait plutôt d’une simple réglette à pousser vers la droite ou vers la gauche pour choisir entre draw et fade. 

A première vue, cela semble bien pensé, et démontre une nouvelle fois que TaylorMade a toujours un coup d’avance sur la concurrence, au moins sur le terrain des idées. 

De la guerre que se livre Callaway et TaylorMade, difficile de dire qui va sortir vainqueur, ou alors si…les golfeurs qui ne cesseront d’avoir l’embarras du choix…en tout cas, tant que les marques pourront continuer à produire, et enregistrer des pertes commerciales dans un contexte de crise économique. 

Cependant, il semble bien que dans cette période particulière, il ne faille surtout pas arrêter de courir pour continuer à respirer.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2743
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.