Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Actus marques

Bubba Watson tête d’affiche du PGA Merchandise Show 2015 à Orlando

pgam2015.jpg

Assurément, le plus grand événement golf de la planète, le PGA Merchandise Show est le RENDEZ-VOUS des fans de golf, et en particulier de matériel de golf. Un événement qui figure sur nos tablettes des mois à l’avance, car, on est certain d’y découvrir ce qui fera le buzz pour la saison à venir.

Organisé très tôt dans l’année, le PGA Merchandise Show se tient chaque année à Orlando, et de l’aveu de tous nos envoyés spéciaux, Alexandre d’Incau en 2014, et cette année, Loic Gambardella, c’est juste un « truc de dingue ».

Le salon a beau être le même tous les ans. A chaque édition, vous pouvez être certain de ressentir un effet waouh, la première fois que vous arrivez sur le site.

La 62ème édition n’échappe donc pas à la règle ! Organisé du 20 au 23 janvier, le show réunit les 1000 entreprises les plus influentes de la planète golf, et près de 40 000 professionnels qui viennent du monde entier.

Car le PGA Show est d’abord un rendez-vous business avant d’être un événement public.

La relation très forte entre marques et prescripteurs

Comme vous l’avez sans doute constaté, depuis de très nombreuses années, les enseignants de golf ne sont plus seulement des moniteurs, mais en plus, les premiers représentants commerciaux des marques qu’ils défendent.

La première société à avoir capitalisé sur les pros a été Cobra à la fin des années 70.

C’est la première marque à avoir comprise l’importance de l’influence du pro au sein du club de golf.

Cette stratégie a produit un effet boost incroyable, tant et si bien, qu’au milieu des années 80, Cobra était le numéro un des ventes de matériel.

Depuis, toutes les autres marques ont suivi le mouvement, et ce n’est donc plus un moyen de se différencier, mais au contraire, c’est devenu un élément incontournable pour une marque voulant exister dans le milieu du golf.

Qui est mieux placé que le pro pour recommander un club de golf à un élève ?

C’est donc assez naturellement que le PGA Show est d’abord un lieu de rencontre annuel entre les marques, et les prescripteurs, avant que ces derniers, éblouis par les découvertes qu’ils pourront faire sur le salon, ne répandent la bonne parole sur tous les practices du monde.

Le demo day, le moment le plus attendu du salon

Chaque année, un moment en particulier donne le ton de la semaine : le Demo Day qui a la réputation d’être le plus grand practice du monde pour tester des clubs de golf, tout juste mis sur le marché.

Ce démo day a lieu sur le practice du Orange County National Golf Center à une distance très raisonnable du centre de conférence, et des stands des exposants du Orange County Convention Center.

practice_20150121-231636_1.jpg

Cette année, c’est donc notre consultant, Loic Gambardella qui est chargé de nous faire un retour d’impression sur ce salon.

« Ce mardi, les choses ont commencé tout de suite très fort avec dès l’ouverture du Demo Day à 8h du matin, une animation de Bubba Watson sur le stand PING dans une ambiance surréaliste. Tous les enseignants étaient regroupés autour du double-vainqueur du Masters, qui a une cote de popularité énorme ici aux USA. On peut même dire que les pros sont comme des enfants derrière leur idole. »

Une édition 2015 placée sous le signe du retour à la croissance

En effet, pour cette 62ème édition, le PGA Merchandise Show avait décidé de miser sur l’impact de Bubba Watson pour donner le ton de cette semaine riche en annonces, et significative d’un renversement de tendance plutôt positif pour le golf aux USA, et plus globalement dans le monde entier.

Car, c’est l’un des principaux enseignements de cette édition, après plusieurs saisons plutôt moroses pour le développement du golf, 2015 devrait marquer une très nette inflexion pour l’économie du secteur.

Les Etats-Unis repartent très forts, et en tant que locomotive du golf dans le monde, cela tracte aussi l’Asie, et le Moyen-Orient qui explosent.

On regrettera seulement qu’en Europe, le retour à la croissance soit plus poussif.

Alors si le secteur repart à la hausse, les marques vont pouvoir s’en donner à cœur joie de lancer de nouveaux produits toujours plus innovants, et sans doute toujours dans la réflexion qui avait été initiée par Mark King en 2014, rendre le jeu plus facile, plus ludique, et donc plus attractif.

Une ambiance électrique dès les premières heures du salon

Pour Loïc, cette ambiance positive s’est ressentie dès son arrivée sur le salon, pour le premier jour au centre de convention, à savoir, le lendemain du demo day.

« Mercredi, jour d’ouverture officielle du PGA, j’ai déjà pu constater l’engouement très fort des américains. Ils se lèvent très tôt pour être aux premières loges dès 8h du matin, heure d’ouverture. En arrivant sur le parking, il est déjà très difficile de trouver une place pour se garer. »

Trente minutes après être arrivé sur les lieux, avoir récupérer son badge, Loic peut enfin commencer son excursion qui commence par un discours du maître de cérémonie…Bubba Watson qui non content d’avoir animé le démo day, est à nouveau mis à contribution pour livrer sa vision sur l’évolution du golf, devant au moins un millier de personnes.

En plus de parler de la croissance du jeu à travers le monde, Bubba a aussi expliqué ses objectifs personnels pour la saison à venir.

pgam2015-3.jpg

« Après ce speech inaugural, les portes s’ouvrent enfin, et là, vous plongez littéralement dans le monde merveilleux de Disney Land…pardon de Golf Land pour 3 jours aux pays des merveilles. Des centaines de stands avec tout ce qui touche de près ou de loin au golf, les dernières nouveautés de toutes les marques, les dernières technologies, mais aussi du kitch avec des figurines en bois d’animaux, et autres… on y trouve vraiment de tout, et surtout, je me répète toute l’industrie du golf. Les couleurs explosent dans tous les sens, la musique balance…. C’est vraiment le golf  déridé, mais business dans toute sa splendeur, ce qui contraste avec ce que nous pouvons connaître chez nous. »

Dans les particularités de cette édition, Loïc a déjà particulièrement noté la présence en force des sud-coréens qui sont en plein boom, ce qui est illustré par le nombre incroyable de golfeuses professionnelles dans le top-50 mondial, à commencer par la numéro un mondiale, Inbee Park.

« Pour 55 millions d’habitants, en seulement 3 ans, TPI a déjà formé près de 3000 personnes différentes (coach, physio, physical trainer), alors que par opposition, en France, en 4 ans, le chiffre peine à dépasser les 300 ! »

Un rendez-vous privilégié pour les stars et les VIPs du golf

Le PGA Show est aussi l’occasion de croiser des grands noms du golf dans les différentes allées du show.

Si Bubba Watson est à l’honneur cette année, pour sa première apparition au PGA Merchandise Show, d’autres stars sont des habitués comme notamment Jack Nicklaus dont on fête cette semaine le 75ème anniversaire ou encore Arnold Palmer, Annika Sorenstam et Greg Norman.

On retrouve aussi des golfeurs professionnels en activité comme Jason Dufner, Graeme McDowell, Paula Creamer, Rickie Fowler, Stacy Lewis, Ian Poulter, Natalie Gulbis, et beaucoup d’autres…surtout des stars du PGA Tour bien connus outre-Atlantique, et souvent emblématiques de certaines marques.

pgam2015-2.jpg

Ainsi Puma mise beaucoup sur Rickie Fowler et Stacy Lewis, alors qu’Adidas compte sur son duo de charme Paula Creamer-Nathalie Gulbis pour retenir l’attention des visiteurs…

Dans les prochaines heures, nous vous ferons un point plus précis sur les tendances clubs de golf, mais en conclusion de ce premier sujet, retenez que l’heure est à l’optimisme pour un retour à la croissance de la pratique du golf dans le monde, avec en point de mire, les jeux Olympiques de Rio en 2016, qui commencent déjà à occuper la plupart des discussions sur le salon.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1939
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.