Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans European Golf Tour

British Open 2016, qui pour succéder à Todd Hamilton au Royal Troon ?

Todd Hamilton vainqueur du British Open 2004. Photo Mark Newcombe - visioningolf

Troisième majeur de la saison, le British Open 2016 va se jouer du 14 Juillet au 17 Juillet sur le Royal Troon Golf Club à Ayrshire, en Ecosse. C’est un champ de 156 joueurs qui est attendu sur ce par 71, pour le 9e British Open accueilli par ce parcours, le dernier en date étant en 2004, et remporté par l’américain Todd Hamilton à la surprise générale.

Découvrez nos formules d'abonnements

Le parcours n’a obtenu son statut de « Royal » qu’en 1978, l’année de son centenaire. Jusque-là, le club où Arnold Palmer a gagné en 1962 et 1973 s’appelait tout simplement « Troon ». Ont fait également référence à lui comme « Old Troon », à la fois en raison de son âge, et parce que son parcours de championnat est aussi appelé « Le Vieux ».

Tout comme de nombreux parcours écossais, Troon est le nom du club et de la ville où il se trouve. Situé à côté de South Ayrshire, à 55 kilomètres au sud-ouest de Glasgow, Troon se trouve au centre d'une région historique du golf, qui comprend également Prestwick, six kilomètres plus au sud.

C’est au moins six architectes qui ont contribué à faire évoluer le parcours de de Royal Troon. Le premier, Charles Hunter avait commencé un par 5 en 1978, ensuite George Strath a contribué à dessiner un parcours de 12 trous, qui est devenu 18 trous en 1884.

C’est sous la direction du vainqueur de l’Open en 1883, Willie Fernie, que le parcours de Troon a le plus évolué. Il est responsable de la création en 1909 du « timbre-poste » un par 3, ainsi que du trou N°11, « le chemin de fer ».

Le joueur et architecte James Braid a fait d'autres améliorations à Troon avant que le parcours n’accueille son premier Open en 1923. plus récemment, en 2014, l'architecte Martin Hawtree a réhabilité des bunkers et des buttes, et modifié le tracé du trou N°15.

Classique des trous de retour (comme sur le Old Course de St. Andrews) le 9ème trou se trouve être le plus éloigné du club-house, Les neuf trous du retour sont orientés vers le nord-ouest, à l'exception du trou N°12.

Tous le retour se joue avec la forte influence des brises de mer, ce qui rend cet ensemble de neuf trous comme un des plus plus difficiles dans le golf de compétition.

Gary Player a dit une fois, les neuf derniers trous à Troon sont « les plus difficiles du monde quand le vent souffle ».

Le trou le plus célèbre du Royal Troon est le N°8, un par 3 surnommé « le timbre poste ». Long de 112 mètres, c'est le par 3 le plus court parmi les parcours pouvant accueillir le British Open. À 71 ans, Gene Sarazen y a fait un trou-en-un avec un fer cinq pendant le premier tour en 1973.

Quarante-cinq minutes avant Sarazen, l’écossais David Russell était devenu le plus jeune joueur à faire un trou-en-un à l'Open avec son coup de fer sept au timbre-poste.

Plus récemment, Ernie Els a aussi réalisé un trou-en-un sur le timbre-poste en 2004. Devenu jeune professionnel, Tiger Wood en 1997, réalisa un triple bogey sur ce trou lors du dernier jour.

Parcours du Royal Troon Golf Club à Ayrshire

À la différence de Muirfield, le Royal Troon Golf Club a décidé d’accueillir les femmes

À quelques jours d’accueillir le British Open 2016, les membres du Royal Troon Golf Club en Ecosse ont voté massivement en faveur de l'admission des femmes comme membres, et ce pour la première fois de son histoire.

Le club a publié une déclaration au sujet du vote : « Il est important pour les clubs de golf de refléter la société dans laquelle nous vivons et le monde moderne auquel nous ressemblons, je me réjouis de la décision prise par les membres du Royal Troon, et nous sommes impatients d'accueillir les femmes dans notre grand club.

C’est la bonne décision pour le club aujourd'hui et pour les générations de golfeurs qui suivront ».

Ce vote mémorable intervient seulement 10 jours avant que le parcours soit prêt à accueillir le British Open.

En mai dernier, Muirfield avait organisé un vote similaire, mais ses membres ont choisi de ne toujours pas permettre l’accès aux membres féminins, ce qui a incité le R & A de retirer Muirfield de l’alternance pour l’organisation du British Open.

Les forces en présence pour ce British Open 2016. Qui pourra succéder à Todd Hamilton ?

Depuis sa victoire en 2004 sur le British Open qui se déroulait sur le Royal Troon et où il avait battu Ernie Els en prolongation, Todd Hamilton joueur inconnu à l’époque, n’a pas plus obtenu de grands résultats, mais les souvenirs de son exploit sont toujours dans les esprits.

Tiger Wood qui se remet toujours de deux chirurgies du dos, est officiellement retiré de la lise des engagés pour ce British Open 2016.

Etonnement, ce n’est pas à travers son propre site Web comme il le fait habituellement que cette annonce a été faite, mais par le R & A.

Il n’est pas surprenant que Tiger Wood ne fasse pas le voyage en Ecosse, et à ce stade, potentiellement c’est bien probablement une année complètement perdue pour le Tigre.

Jason Day, Rory McIlroy, ainsi que Jordan Spieth semblent encore bien les favoris pour ce British Open. 

Danny Willett a rejoint le club des grands vainqueurs disposant de suffisamment de sang-froid pour gagner, comme il l’a démontré en remportant le dernier Masters.

Dustin Johnson après ses triomphes à l’US Open et au WGC-Bridgestone Invitational, aura certainement un avantage psychologique sur ses adversaires.

Ceux qui peuvent créer la surprise : 

Il y a t’il un vainqueur surprise qui potentiellement pourrait succéder à Todd Hamilton cette année et remporter la Claret Jug ?

L’américain Andy Sullivan, 30 ans, a déjà terminé T-30 pour sa première apparition dans le British Open l'année dernière.

Un autre américain Harold Varner III, 25 ans, vient de terminer septième au Congressional, ce qui lui a valu sa place ici dans le champ des joueurs.

Thorbjorn Olesen, danois de 26 ans, a pour le moment une carrière en dents de scie, ce jeune talent prometteur s’était blessé à l'aine après être tombé d'un chameau à Dubaï.

Mais il semble bien rétabli depuis, et a déjà réalisé des exploits inattendus.

Jon Rahm le jeune espagnol, encore amateur il y a peu, a terminé T-3 pour ses débuts pro au Congressional, de retour en Europe, il est capable d’une bonne performance ici.

Le jeune thaïlandais Phachara Khongwatmai en juillet 2013 devient le plus jeune golfeur à remporter un tournoi professionnel sur le PGA Tour ASEAN. Il a 17 ans maintenant, le même âge que Tom Morris en 1868 quand il a remporté le British Open.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1389
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Golfeur depuis les années 90, j'ai eu la chance de faire un grand nombre de voyages golfiques en France, en Europe, ainsi qu'aux Caraïbes, pour jouer sur plus d'une centaine de parcours. J'ai partagé les parties de très bons golfeurs amateurs, et de pros. Au cours de mon expérience, j'ai été proche des professionnels du secteur, enseignants, dirigeants de golf, organisateurs de Pro-Am, architectes de golf, et sponsors.


Professionnel du monde de la communication, j'ai obtenu un premier prix pour la réalisation de sites internet de parcours de golf.
Aujourd'hui, je mets à profit mon expérience golfique sur le site jeudegolf.org en apportant ma vision sur l'évolution du golf sur près de trois décennies.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.