Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

British Open 2011 du 14 au 17 juillet

British Open 2011

Débute dès demain, 14 juillet, jour de fête nationale, le troisième tournoi majeur de la saison professionnelle de golf ! Ce rendez-vous mythique du golf international se tient à nouveau sur le très beau parcours du Royal Saint-George !

Cette année, le trophée sera orphelin de deux prétendants, l'américain Tiger Woods toujours pas remis d'une vilaine blessure au genou, et le français Thomas Levet tout juste vainqueur de l'Open de France, et qui avait justement brillé sur le British Open 2002, en terminant second de ce tournoi. 

Si pour Woods, cette absence commence à être inquiétante du fait de ses blessures récurrentes, et surtout ses difficultés à rester au plus haut niveau depuis son retour sur les greens, et ses fameuses affaires de moeurs.

Pour le français, il s'agit d'un accident malheureux après sa victoire sur le parcours de l'albatros qui le prive de "British".

Mais le spectacle sera bien sur au rendez-vous malgré l'absence de ses deux joueurs, et on va observer de près le nouveau crack du golf mondial qu'est Rory McIllroy, tout juste vainqueur de l'US Open et qui sera la star de ce british, car il joue pour ainsi dire à la maison devant son public.

On imagine les britanniques se rallier à la cause de ce nord-irlandais.

Plus à la peine et bien discret, l'ancien vainqueur Padraig Harrington (Irlande) qui était annoncé comme le principal rival de Woods, voir le seul joueur du monde à pouvoir le battre à la régulière, devrait profiter de ce tournoi pour se remettre en selle...ou bien tomber définitivement tomber dans les oubliettes et laisser passer le train de la jeunesse.

Espérons-lui un sursaut d'orgueil comme le golf en réserve parfois.

Un autre joueur est un animateur patenté du British et par contre qui lui revient en forme, il s'agit de l'espagnol Sergio Garcia, bien classé lors du dernier US Open, c'est un spécialiste des majeurs, il finit souvent très près de la victoire sans vraiment pouvoir l'atteindre. Frustrant pour l'ex-meilleur espoir du golf des années 2000 !

Coté français, les chances seront portés par le combatif Gregory Havret, qui avait quelque peu manqué sa 1ère journée lors de l'US Open 2011 avant de très bien se rattraper par la suite, ce qui nous laisse penser qu'avec un peu de réussite au putting, il pourrait créer la sensation à l'aide de son jeu d'attaquant.

Le parcours du Royal Saint-George pour le British Open 2011

Pour la course au titre de numéro 1 mondial, le rendez-vous du British pourrait être une étape décisive et autant pour le PGA tour que l'European Tour.

Luke Donald, Lee Westwood, Martin Kaymer, Rory Mcillroy, et dans une moindre mesure Phil Mickelson savent qu'il s'agit d'une des dernières chances de la saison de marquer des gros points pour faire le break en tête du classement.

Souvent l'enjeu l'emporte sur le jeu et les leaders mondiaux sont à la peine dans ce type de situation, ce qui laisse le champ libre à des joueurs moins sous pression et donc à des victoires surprises.

Très honnêtement, seul McIllroy semble en mesure de jouer à son niveau dans de telles circonstances.

Il l'a prouvé par 2 fois cette saison en étant très présent sur les majeurs. Sur l'US Open, il a gommé les erreurs du Masters d'Augusta et joue pour une fois près de chez lui et non pas sur le sol américain.

Quant à Westwood, il semble incapable de s'imposer sur un tournoi majeur !

Probablement le meilleur joueur du monde à ne pas gagner de majeur, rôle tenu dans les années 90 par Mickelson, avant que celui-ci finisse par l'abandonnée avec un certain succès dans les années 2000 (3 victoires en majeur dont 2 masters).

Lee Westwood est toujours relativement bien classé mais rarement en mesure de l'emporter, il faut qu'il se fasse violence pour créer le déclic, d'autant que la concurrence va lui raréfier les occasions de l'emporter.

Luke Donald est presque le surprenant n°1 actuel ! Pour mériter son titre, il est obligé de remporter ce british et d'affirmer sa main mise sur le "claret jeg" et le titre de numéro 1.

L'anglais joue devant son public mais n'est jamais impressionnant en majeur tout comme Westwood, c'est un bon joueur régulier sur le tour et bien classé dans les majeurs mais jusqu'à présent, incapable de dominer le sujet.

A lui de nous prouver le contraire...

Martin Kaymer est celui qui a perdu le plus de terrains depuis le début de la saison.

Son retour en forme tardif à l'Open de France peut suggérer qu'il soit enfin compétitif sur ce British Open mais on en doute tant il est rentré dans les rangs.

Déjà vainqueur d'un majeur, il lui faudra prouver que ce n'était pas un accident.

Enfin, Mickelson fait figure de papy et semble complètement décroché de la course. Jamais dans le coup cette saison, il ne semble pas en mesure de jouer un quelconque rôle dans ce tournoi tant il n'est pas à l'aise sur les links anglais. Mickelson n'a jamais brillé loin de ses frontières et sa saison actuelle plus que décevante ne lui permet pas de grandes ambitions.

Bien sûr le golf réserve de nombreuses surprises et retournement de situation, mais l'américain a t'il créé les conditions du succès pour y parvenir ?

Enfin il faudra se méfier des outsiders que sont les sud-africains et à commencer par Oosthuizen, tenant du titre ou Schwartzel, vainqueur du Masters 2011, qui incarne avec Trevor Immelman la relève du golf sud-africain près à marquer ce sport comme avant eux, Retief Goosen et Ernie Els (ex-star du Big Five des années 2000 avec Woods, Mickelson, et Vijay Singh) Louis Oosthuizen, vainqueur 2010 du Brithis Open

Les derniers vainqueurs du British Open :

2010 : Louis Oosthuizen (AFS)

2009 : Stewart Cink (USA)

2008 et 2007 : Padraig Harrington (IRL)

2005 et 2006 : Woods (USA)

2004 : Hamilton (USA)

2003 : Curtis (USA)

2002 : Els (AFS)

2001 : Duval (USA)

2000 : Woods (USA)

Rappelons que le dernier vainqueur du British Open disputé sur le parcours du Royal Saint-George fut Greg Norman en 1993 !

Et oui, cela fait 28 ans que le British Open n'était pas revenu sur ce parcours.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2089
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.