Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Bill Haas remporte le Tour Championship et la Fedex Cup 2011


Et empoche au passage plus de 11 millions de dollars de gains ! Au terme d'un play-off de 3 trous avec Hunter Mahan, Bill Haas a fait coup double et mis main basse sur le Tour Championship, tournoi de clôture de la Fedex Cup et de la saison 2011 du PGA tour. On peut noter avec amusement qu'il aura fallu un play-off pour décider d'une saison de play-offs !


Sur un champ réduit de 30 joueurs, les meilleurs golfeurs de la saison du PGA tour, Bill Haas remporte le tournoi qu'il ne faut pas rater en fin de saison golfique !

A seulement 29 ans et alors qu'il est PRO depuis 2004, Bill Haas devient le nouveau boss du tour. Inconstant tout au long de la saison, ce qui d'ailleurs, ne facilite pas la lecture du classement pour les observateurs, car sa saison aura été émaillé de hauts et de bas.

Il aura finalement été dans un haut, au meilleur moment pour rafler la mise ! On est loin des années où Woods était un indiscutable leader du golf mondial.

Désormais, on a vraiment l'impression que n’importe quel joueur du top 50 mondial peut prendre la 1ère place du jour au lendemain. Il faudra certainement militer pour la constitution d'un classement mondial qui récompense mieux les joueurs qui remportent les gros tournois, à commencer par les majeurs.

Quelle partie du jeu de golf, fait de Bill Haas, le meilleur joueur de la saison US ?

Assurément sa régularité pour prendre les greens en régulation, il est classé 9ème à ce petit jeu sur le PGA tour alors qu'en distance au drive, il n'est que le 54ème meilleur joueur de golf. Avec 63% de fairways touchés cette saison, il est dans la bonne moyenne des bons joueurs de golf mais sans être exceptionnel (64ème rang dans ce compartiment de jeu).

Ces statistiques n'en font donc pas un numéro 1 ! Au final, on retiendra qu'il a su gagner au moment où il le fallait !

En revanche, on peut noter l'excellente 3ème place sur ce Tour Championship, du meilleur joueur de l'année au classement mondial, l'anglais Luke Donald, qui signe sa meilleure performance dans un tournoi d'importance, lors de ce Tour Championship disputé à Atlanta.

C'est surtout au putting que l'anglais a construit ses performances cette saison avec l'impressionnante 2ème place mondial en terme de putts rentrés par green en régulation ! C'est déjà nettement plus conséquent que les performances du vainqueur Bill Haas qui est beaucoup plus loin sur ce classement technique.

Du coup, Luke Donald est le 5ème meilleur joueur du circuit en termes de birdies réalisés dans la saison !

Avec une moyenne de 69,47, Luke Donald rend la 4ème meilleure carte moyenne de la saison et prouve qu'il a largement été le joueur le plus régulier et le plus performant de la saison. Dommage qu'avec de telles statistiques, le nouveau numéro 1 mondial ne se soit pas suffisamment montré à son avantage pendant les tournois majeurs.

On peut même considéré qu'il est passé à côté de son sujet cette saison sur les tournois les plus médiatisés.

A 33 ans, il a encore une belle marge de progression, et s'il parvient à maintenir un tel niveau de jeu la saison prochaine, il sera impossible à battre.

Pour en revenir, au vainqueur du jour, ou plutôt au parfait hold-up, rappelons que Haas n’était que 25ème au départ du Tour Championship. Soit à seulement 5 places d’avoir atteint les qualifications sur 30 qualifiés au départ !

Encore un indicateur qui démontre que le classement de la Fedex Cup est dérisoire et illisible pour les amateurs de golf.

C’est comme si en Formule 1, Kobayashi remportait la dernière course de la saison, et du même coup le titre de champion du monde devant Vettel qui a pourtant dominé toute la saison !

Ridicule et pitoyable pour notre sport, la Fedex Cup ne sert à rien de plus qu’à distribuer un chèque de 11 millions de dollars à son vainqueur. Autant jouer au loto pour les golfeurs professionnels qui disputent le PGA tour.

Un exploit qui vaut 11 millions de dollars

Classement final de la Fedex Cup 2011

1.      Bill Haas

2.      Webb Simpson

3.      Luke Donald

4.      Dustin Johnson

5.      Justin Rose

6.      Matt Kuchar

7.      Hunter Mahan

8.      Brandt Snedeker

9.      Nick Watney

10.  Chez Reavie

11.  KJ Choi

12.  Jason Day

13.  John Senden

14.  Aaron Baddeley

15.  Phil Mickelson

16.  Adam Scott

17.  Gary Woodland

18.  Steve Stricker

19.  Charles Howell III

20.  Keegan Bradley

Bill Haas en profite donc, pour s'ouvrir avec cette victoire en Fedex Cup, les portes de l'équipe américaine de Ryder Cup, dont le capitaine n'est autre que Fred Couples, qui est tout heureux de se trouver un nouveau joueur, alors que justement son équipe est en manque de leaders (Woods et Mickelson sont aux abonnés absents cette saison).

Du coté des anciens vainqueurs, on note que Vijay Singh avait remporté11 millions de dollars en 2004 (l'année où il avait détrôné Woods) et Furyk avait empoché 46 millions de dollars en 2010 pour l'ensemble de sa carrière et dont les 11 millions de la Fedex Cup.

A titre de comparaison, rappelons que Tiger Woods a remporté 100 millions de dollars par pendant 10 ans, entre ces contrats de sponsoring et ses victoires, on vous laisse faire le calcul.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2121
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.