Plus de 4000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Un contenu unique, utile, et passionnant! Pour l'abonnement 12 mois! 1 boîte de 12 balles Srixon AD 333 Tour offertes et envoyées chez vous!

Vinaora Nivo Slider

ARCCOS 360 : Cette application peut-elle changer l’expérience du jeu de golf ?

ARCCOS 360 : Cette application peut-elle changer l’expérience du jeu de golf ?

A l’occasion d’un meeting avec Paul-Edouard Royer, représentant de la marque Cobra Puma Golf, nous avons pu découvrir d’un peu plus près la nouvelle application smartphone ARCCOS 360 et ses capteurs fixés au bout des manches de tous les clubs, y compris le putter. Cet outil de mesure concurrent du système PIQ peut-il mettre tout le monde d’accord ? Adepte des outils ludiques pour évaluer le jeu, et les antisystèmes compliqués ?

Découvrez nos formules d'abonnements

Comprendre son propre jeu de golf tout en s’amusant ?

Inutile de nier que les objets connectés sont l’avenir dans bien des domaines, et y compris le golf.

C’est peut-être même la prochaine révolution « industrielle » qui relancera non seulement la vente des équipements de golf, et donnera un coup de fouet à une activité qui ronronne, notamment en France.

Comment attirer plus de jeunes au golf ? Peut-être en commençant par parler leur langage, celui des NTIC… comprenez nouvelles technologies connectées.

Jusqu’à présent, les dernières tentatives pour instaurer des objets connectés dans le domaine du golf ne se sont pas franchement révélées des franc-succès.

Si les idées sont là, la réalisation et la fiabilité ne sont pas toujours au rendez-vous.

Les objets connectés sont-ils à notre service ou sommes-nous au service des objets connectés ?

Surtout quand vous passez le plus clair de votre temps, le nez vissé sur votre smartphone au lieu de profiter d’une balade en nature ou d’une activité sportive outdoor. Ce serait quand même dommage de retrouver les nuisances de la vie du bureau sur un 18 trous.

Avant de parler des bonnes idées et des bienfaits théoriques de ces outils, restons un peu sur les inconvénients, car pour l’instant, ils sont encore légions.

Les inconvénients liés à l’usage des applications ou autres capteurs

Une fois que vous passez le pas et que vous vous laissez tenter par l’usage du smartphone à la place du carnet de parcours ou de la carte de score en format papier, il vous reste à passer l’écueil des mises à jour d’OS chez Apple, la perte de données, les bugs, les plantages de l’application au beau milieu du parcours, la connexion internet qui est mauvaise sur un parcours à 100 km d’une grande ville…

Au cours de cette première prise de contact avec Paul-Edouard Royer, et le test en situation du système ARCCOS 360, pour ma part, j’utilisai comparativement l’application FUNGOLF quand soudain au bout de 3 trous, cette dernière a lamentablement planté. Impossible de revenir sur la fonction distance !

Le représentant Cobra Puma Golf pouvait jubiler intérieurement, se faisant pour l’occasion VRP d’ARCCOS, une société qui a réalisé un partenariat avec Cobra, pour dans un premier temps intégré un capteur dans le manche des drivers, et dans un second, proposer son application à l’usage sur tous les clubs du sac, y compris le putter.

dessin-parcours-arccos.JPG

ARCCOS 360 est vendu complètement séparément des clubs COBRA pour un prix compris entre 269 et 299 euros. Pas besoin de jouer obligatoirement des clubs Cobra, le système s’adapte à tous les clubs par simple fixation sur l’extrémité des manches, et par simple vissage.

Soit le même système que celui de PIQ, et jusque-là rien de compliqué.

Comme déjà abordé au cours de l’interview de José Miraflor, Cobra et Arccos ont travaillé conjointement pour résoudre la plupart des questions posées par les utilisateurs, et notamment le poids des capteurs, qui au départ de l’aventure Arccos en 2014 pesaient 12 grammes.

Aujourd’hui, pour lever le frein lié à la question du swingweight modifié, les capteurs ne pèsent plus que 4 grammes.

Le monde des applications GPS pour le golf évolue à une vitesse incroyable. Chaque année, les fabricants font évoluer leurs produits pour mieux comprendre les besoins clients, et régler les problèmes de fiabilité.

Avec des concurrents comme Game Golf ou PIQ, Arccos ne pouvait de toute façon pas ralentir la cadence.

En s’associant à une marque, elle a réalisé la meilleure stratégie. Celle qui peut lui permettre de lever le plus grand nombre de barrières.

Quand en Mars dernier, Cobra m’avait envoyé pour test les derniers drivers Cobra KING F7 et F7+, je m’étais rendu au golf de Mirbel pour au moins tester une fois le système ARCCOS embarqué.

Le golf de Miribel n’étant pas référencé dans l’application, j’avais vite renoncé ayant déjà un avis plutôt réticent sur ses outils bonnes idées, mais qui « prennent vite la tête » pour les faire fonctionner.

driver-connecte.JPG

Avec les fabricants de GPS, c’est toujours simple ! Sauf quand cela ne marche pas, et qu’au lieu d’en tirer un avantage, vous commencez à mal jouer, car pas assez concentré sur votre jeu, et trop concentré sur votre smartphone.

De plus, je considérai un peu frustrant d’utiliser un outil de mesure et compréhension du jeu de golf pour le seul driver, et pas pour le reste des coups.

ARCCOS 360 est de ce point de vue une réponse beaucoup plus complète, et donc plus pertinente.

Les avantages d’un système connecté global

Cette semaine, j’ai pu suivre Paul-Edouard Royer sur 9 trous au golf du Gouverneur, et le voir utiliser son système.

Premier constat et premier gros avantage par rapport à tous les concurrents, vous n’avez rien à faire ou presque !

Alors qu’avec le système PIQ, je devais toucher le capteur sur le manche de mes clubs à chaque fois que je les sélectionnais, cette fois, le système n’a pas besoin de cette manipulation que vous oubliez de toute façon une fois sur deux !

capteur-arccos.JPG

Si vous-même avez déjà eu l’occasion d’essayer ces outils, vous savez aussi bien que moi qu’une fois dans votre partie, vous avez beaucoup d’autres choses à penser que de noter la position de votre balle, surtout quand vous jouez avec des partenaires.

Deuxième avantage qui méritera d’être confirmé, l’application ne plante pas ou ne tombe pas en rade de batterie au beau milieu de la partie !

Enfin, troisième avantage, ARCCOS 360 est vraiment très complet d’un point de vue statistique, et peut-être même l’outil le plus complet du marché pour comprendre son jeu.

Vous aurez autant de feedback sur votre jeu qu’un pro qui joue sur le PGA Tour.

Ceci dit, ces outils ne vous apprennent rien que vous ne sachiez pas déjà !

Si vous faites systématiquement 3 putts par trou ou vos drives ne dépassent pas 50 mètres, vous n’avez pas besoin d’une application smartphone ou de capteurs pour vous en rendre compte.

En réalité, cela s’adresse à ceux qui veulent aller plus loin, et analyser plus finement leurs parties.

C’est aussi une réponse à une évolution de notre société où les plus jeunes sont sensibles au fait d’historiser, et mesurer tous leurs coups.

Pouvoir noter quelque part que l’on a réalisé un drive à 252 mètres, surtout si c’est son record personnel.

Je dis « les plus jeunes », mais j’avoue que je tombe aussi un peu dans ce jeu qui consiste à conserver des traces statistiques sur son jeu pour essayer de distinguer une progression.

record-arccos.JPG

Par exemple, je n’ai pas besoin d’ARCCOS 360 pour constater que je gratte mes approches au wedge à 80 mètres. Un cours de golf avec Xavier Bretin m’est plus utile pour réellement progresser.

En revanche, mesurer la dispersion de mes drives à gauche, à droite ou au centre peut s’avérer intéressant pour faire la distinction entre les fautes commises au practice ou sous pression sur le parcours.

Le golf est un jeu de distance !

A la suite de l’article de Richard Hurvitz sur la distance plus importante que la direction qui m’a servi de piqûre de rappel, je me suis rappelé de surveiller les distances à l’entrée et à la fin du green pour viser plus souvent le centre.

Ce faisant, j’ai effectivement constaté un gain dans ma propre performance, et comme par hasard, plus d’opportunités de pars et même de birdies.

Mon bon vieux télémètre ne me donne que la distance au drapeau une fois accrochée dans son viseur ! Et encore, il me faut souvent m’y reprendre à deux ou trois fois pour être sûr.

Sur ce point, ARCCOS 360, Fungolf ou Mobitee sont à égalités.

Sauf que visiblement le système monté sur les clubs Cobra du VRP Cobra n’a pas planté pendant la partie. Je ne pourrai pas en dire autant de l’application Fungolf.

Premier avis à confirmer

Pour les 3 avantages listés ci-avant, j’aurai tendance à me laisser convaincre que ce système pourrait être le meilleur du moment, et enfin, la bonne réponse.

A savoir un outil à votre service, et pas l’inverse… pendant la partie, Paul-Edouard n’a sorti son smartphone qu’en de rares occasion pour justement contrôler des distances devant lui.

distance-moyenne-arccos.JPG

Le principe d’usage est bêtement simple. Les capteurs détectent la lumière ! Au fond du sac, dans la pénombre, ils sont éteints, et ne s’activent qu’une fois que vous les sortez.

Pour savoir si vous utilisez un fer 5 ou un fer 6, chaque capteur possède sa propre codification qui relié au smartphone fait le travail d’appairage. Vous n’avez pas à jouer le rôle d’intermédiaire.

En vous rendant d’un point A à un point B, distance entre votre coup de départ et le suivant, le GPS du smartphone calcule seul vos distances, et les historise.

Idem pour le putter alors qu’avec d’autres systèmes, j’oublie quasi systématiquement de les comptabiliser, surtout pour les putts à moins d’un mètre.

De ce que j’en ai vu, cette application ARCCOS 360 ne peut pas perturber votre jeu et votre plaisir à jouer.

En fin de partie, vous pouvez réellement tirer parti du système, et revenir sur toutes les statistiques de votre partie comme la moyenne de longueur de vos coups avec tous les clubs.

partage-donnees-arccos.JPG

Au bout de cinq parties jouées avec le système, la fonction ARCCOS caddie se met en route, et à priori, elle peut vous proposer de remplacer un véritable cadet, sauf qu’elle ne porte pas encore le sac.

Cette fonction vous aide à faire les bons choix de clubs tenant compte du parcours, et de vos coups précédents.

J’aurai sans doute l’occasion de tester plus complètement cette nouvelle application. A ce stade, mon avis est pour l’instant plutôt positif et intéressé.

Il est possible qu’une application bien faite, fiable et simple d’utilisation puisse apporter un intérêt supplémentaire à vos parties de golf. A court terme, les questions de simplicité et fiabilité demeurent. A long terme, il est à peu près certain que ces outils se généraliseront.

Ci-après, découvrez la présentation vidéo faite par Paul-Edouard Royer : 

 

Posté par le dans Accessoires Golf
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 656
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité 21/09/2017

A chacun sa balle Srixon !

Découvrez nos formules d'abonnements