Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans European Golf Tour

AODF 2015: Bourdy en bonne position pour le week-end

AODF 2015: Bourdy en bonne position pour le week-end

Le bordelais devrait prendre le départ de son troisième tour samedi à 12h22 sur le parcours de l’Albatros dans la partie 28 sur 35. Le résultat de deux premiers tours rondement menés pour pouvoir espérer encore mieux pour dimanche. Quelles sont ses chances sur cet open français ?

Gregory Bourdy a vécu deux premières parties bien différentes sur cet Alstom Open de France 2015 disputé sous état de Canicule dans la région Parisienne.

Au cours du premier tour, il a réalisé le meilleur aller possible par l’ensemble des joueurs engagés.

Sur les six premiers trous, il signe pas moins de quatre birdies, et se porte rapidement en tête du tournoi.

Son retour prend bonne tournure puisqu’il ajoute encore deux birdies à sa collection mais commet une grossière erreur sur le 18 qui lui coûte un double.

A peine le temps de se reposer, car il était partie en fin de journée, il repart le matin pour un nouveau tour dans la chaleur avec ses partenaires de la veille.

Et là, les choses ne commencent pas aussi bien, bien au contraire !

Démarrant du 10, et alors qu’il était tout proche de la tête du tournoi, il concède un double dès le deuxième trou de sa journée, puis deux autres bogeys en l’espace de trois trous.

+4 au bout de cinq trous, il a annihilé tout le bénéfice de sa partie de la veille. Sa journée s’annonce alors comme une lutte pour passer le cut plus que pour jouer le haut de l’affiche.

Et dire que sur le parcours du Golf National, tous les joueurs redoutent ce moment où les choses tournent en votre défaveur, car vous ne savez pas jusqu’où cela peut vous entraîner.

Sur son aller, il lui reste à jouer l’amen corner…les trous les plus difficiles du parcours.

bourdy-swing.JPG

Comme lors du tour précédent, il va justement se montrer prudent, et surtout, il ne va pas connaitre un nouvel enchainement négatif au 18 avec une balle dans un bunker, puis dans l’eau.

Ce sera suffisant pour le remettre en selle pour l’attaque des neuf derniers trous, et comme jeudi, il va à nouveau être en réussite sur cette partie du parcours avec pas moins de quatre birdies, qui le replacent dans la foulée dans les parties de têtes.

« Le scénario de ce deuxième tour de l’Alstom Open de France est l’inverse de celui de la première journée. Alors qu’hier, j’étais parti sur les chapeaux de roue, aujourd’hui, le début de parcours a été laborieux avec deux bogeys, et un double en quatre trous. Heureusement, la suite a été nettement meilleure avec quatre birdies pour un seul bogey sur le retour. J’ai même frisé l’eagle sur le difficile trou 7 où, sur mon coup de fer 4, la balle a touché le drapeau avant de s’arrêter à quelques centimètres du trou. Etre sous le par après deux tours, c’est très satisfaisant ici. Je suis dans une bonne position pour aborder le week-end. »

Et c’est justement toute la question ? Que peut espérer Bourdy ?

Peut-il gagner alors que la pression sera à son comble sur les épaules de son jeune compatriote, Victor Dubuisson ?

Bourdy devrait tout de même avoir du monde sur sa partie, et en tout cas, bien plus que vendredi !

bourdy-backtee.JPG

Il pourra déjà s’appuyer sur une très bonne constance au drive. Aussi bien en longueur qu’en précision, le bordelais n’a pas été pris en défaut dans ce compartiment de jeu.

Avec une moyenne de 260 mètres au driver, et presque 70% de fairways pris en régulation, Bourdy a commencé par se placer, et ne surtout pas visiter les abords des fairways qui peuvent vous pousser à la faute.

Certes, cette année, les roughs n’ont pas poussé, mais néanmoins, ici plus qu’ailleurs, des écarts avec la piste coûtent des approches aux mâts.

Logiquement, sur les deux tours, il a pris un maximum de greens en régulation (entre 13 et 14 par tours), et pu exprimer son deuxième point fort, le putting !

Au cours de ses deux parties, il n’a eu besoin que de 22 putts sur les greens pris en régulation pour terminer les trous !

Régulier au drive, tueur au putting, Bourdy a le jeu pour scorer bas au National, et ce n’est pas donné à tout le monde.

bourdy-putting.JPG

Reste à savoir comment il va aborder mentalement deux tours de week-end avec la perspective d’une belle issue ?

Un de ses proches qui le suivait sur la partie de vendredi semblait ravi que Bourdy est travaillé sur sa confiance, et le trouvait dans de meilleures dispositions pour scorer et avoir confiance dans ses chances.

Et c’est vrai que pour l’avoir suivi lors des deux premières journées, il a toujours semblé calme et en contrôle des événements.

De quoi croire en ses chances…A suivre dès 12h22 ce samedi au National.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1331
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.