Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Insolites sur le golf

Acushnet et Rory McIlroy annoncent la fin de leur collaboration

Rory McIlroy et Titleist se sépare à l'amiable

Le 30 octobre 2012, la société Acushnet qui possède les marques Titleist et Footjoy a publié un communiqué, confirmant les rumeurs de séparation à l’amiable entre la société qui équipait depuis 2007 le néo numéro un mondial nord-irlandais Rory McIlroy.

Cette collaboration prendra fin au 31 décembre 2012 après cinq ans d’une relation fructueuse pour les deux parties.

L’actuel et nouveau numéro un mondial du golf a largement bénéficié de l’apport de Titleist au tout début de sa carrière chez les Pros, et la marque a profité en retour de l’éclosion du jeune talent au plus haut niveau.

Comme Tiger Woods avant lui, Rory McIlroy ne pourra pas oublier d’où il vient, et pour la marque de matériel de golf pour « gentleman golfeurs », le départ de son prodige signifie plus une promotion qu’un aveu d’impuissance par rapport au futur partenaire de McIlroy.

Rumeurs depuis la fin de l’été, l’accord imminent  entre Nike Golf et Rory McIlroy à hauteur de 250 millions de dollars sur 10 ans rappelle les termes du premier contrat de Tiger Woods avec la firme à la virgule, alors que ce dernier était déjà à l’époque, un pure produit Titleist.

Titleist a encore démontré en 2012 comme à la fin des années 90, qu’elle était la marque de choix pour les jeunes talents du golf mondial.

Si d'une part, Nike entend reprendre à coup de millions la main sur le marché mondial du golf, d'autre part, aux yeux des golfeurs, il reste évident que Titleist est la bonne marque à choisir quand il s’agit de bons clubs de golf !

Cette transaction bénéficie donc aux trois parties : le fabricant quitté, le golfeur et le nouvel équipementier.

Titleist et McIlroy avait tout intérêt à se quitter bons amis.

Jamais, Acushnet n’aurait pu aligner 250 millions de dollars sur 10 ans pour un seul golfeur, et au contraire, cette somme indique le prix à payer pour ne plus utiliser les clubs du meilleur golfeur du monde !

Pour Nike Golf, une telle opération permet un écho incroyable qui dépasse le monde du golf, et peut-être même du sport, et offre enfin aux américains, une occasion de rebondir après les échecs de David Duval, Paul Casey et surtout le revers de Tiger Woods depuis 2008.

L’instrumentalisation médiatique du duo Woods-McIlroy représente une formidable opportunité pour la marque à la virgule de dominer au moins médiatiquement l’univers du golf, et bien au-delà.

Enfin, le joueur profite de cette opération pour s’élever au rang de star planétaire, et bien au-dessus du simple fait d’être numéro un mondial de golf.

On peut faire confiance à Nike pour mettre en scène une nouvelle dramaturgie autour du duo Woods-McIlroy afin de passionner le monde entier autour de leurs aventures sur et en-dehors des spots de pub.

Nike devrait en profiter pour lancer une toute nouvelle gamme de produits pour le golf, et cela s'accordera parfaitement avec la nouvelle stratégie de communication prévu pour février 2013.

Pour sceller ce départ inéluctale, Wally Uihlein (CEO d’Acushnet) a eu les mots suivants : « Notre but a toujours été de fournir à Rory le meilleur équipement de golf et le meilleur service possible afin qu’il puisse devenir le meilleur golfeur possible.  Il a été un grand ambassadeur pour les marques Titleist et Footjoy, et en retour, nous sommes fiers de lui avoir fourni le matériel de golf qui lui a permis de remporter tant de succès. Nous souhaitons à Rory le meilleur à titre personnel et professionnel.»

De son côté, McIrloy a eu des mots très positifs en faveur de son ancien équipementier avec lequel, il a remporté ses deux premiers majeurs (US Open 2011, et PGA Championship 2012) : « Je voudrais remercier Wally Uihlein et tous les collaborateurs de Titleist et Footjoy pour tout ce qu’ils m’ont apporté depuis que je suis passé professionnel en 2007. J’ai toujours su apprécier leurs contributions à ce qui a fait de moi le golfeur que je suis aujourd’hui. »

Maintenant, la question est de savoir si McIlroy va imiter Tiger Woods qui avait longtemps gardé des produits Titleist dans son sac de golf Nike, et malgré la signature d’un contrat d’exclusivité.

Ce nouveau contrat fera sans doute grand bruit, mais quoi qu’on en dise bénéficiera à tout le golf mondial, car l’écho dépassera les bordures des fairways pour donner un nouveau coup de projecteur sur notre sport, et de manière plus positive que le dernier grand évènement comparable médiatiquement, à savoir les frasques sexuelles de Tiger.

D’ailleurs, cela ouvre une nouvelle question : Que fera Rory de tout cet argent ?

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2688
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.