Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans European Golf Tour

Abu Dhabi Golf Championship: Véritable coup d’envoi de la saison 2015

stenson-abu.jpg

Le Abu Dhabi HSBC Golf Championship qui aura lieu du 15 au 18 janvier prochain marquera le véritable début de la saison 2015 de l’European Tour et de la Race To Dubaï. Rory McIlroy et Henrik Stenson, respectivement numéro 1 et 2 mondiaux seront les têtes d’affiches de ce tournoi…Un avant-goût de ce qui nous attend pour les douze mois à venir ?

Sommaire de l'article sur le début de saison 2015 de l'European Tour

McIlroy/Stenson : Duel au soleil

Signe du déclin du golf aux Etats-Unis ou confirmation de la domination du vieux-continent sur le golf mondial, Abu Dhabi ne met plus en avant les stars américaines, Tiger Woods ou Phil Mickelson, mais au contraire, les nouvelles figures de ce qui se fait de mieux au monde, le nord-irlandais et numéro un mondial, Rory McIlroy, tenant de la Race To Dubaï, qui aura pour principal rival, son dauphin, le suédois, Henrik Stenson, titulaire de la Race 2013…

Les deux golfeurs les plus marquants de ces 24 derniers mois  seront donc au sommet de l’affiche à Abu Dhabi pour le dixième anniversaire du tournoi.

Rory McIlroy qui a fini 2014 en roue libre, assuré de remporter la Race To Dubaï et auréolé d’un superbe doublé en Majeur, considéré par certains comme plus fort que Tiger Woods quand ce dernier était à son top, pourra profiter de l’occasion pour écrire un peu plus sa légende.

Face à lui, il aura déjà fort à faire avec le numéro deux mondial, Henrik Stenson qui a la particularité d’avoir signé le record du parcours en 2006 avec une carte de score de -10 sur un tour.

Le suédois n’a pas réussi la même saison pleine qu’en 2013, mais il a mieux tiré son épingle du jeu que ses rivaux pour la place de dauphin, Adam Scott, Jason Day, Sergio Garcia ou Justin Rose.

En attendant le retour au sommet de Tiger Woods, McIlroy et Stenson représentent ce qui se fait de mieux en matière de golf.

Puissance, précision, mental d’acier, peu de parcours leurs résistent.

Avec une moyenne de score de 68,82, Rory McIlroy n’est pas numéro un mondial par hasard !

Avec cette moyenne, il est tout simplement le meilleur golfeur du PGA Tour.

Sa force ? Le driving puisqu’avec 283 mètres de moyenne, il pointe au troisième rang de ce segment de jeu si important au niveau professionnel.

abu-mcilroy.jpg

De l’autre côté du ring, Henrik Stenson a beau n’avoir joué que 71,02 en moyenne de score sur le PGA tour en 2014, avec 75% de fairways pris en régulation, et 77% de greens pris en régulation, le suédois a encore démontré qu’il était une très belle mécanique de précision, sans pour autant être un petit cogneur…

Abu Dhabi sera donc le premier round d’un affrontement qui promet de rythmer la saison à venir.

Un plateau de très grande qualité

126 golfeurs seront au départ du deuxième tournoi au calendrier 2015 de l’European Tour*, mais bien, le coup d’envoi de l’année golfique internationale avec les 2,7 millions de dollars de dotations, et l’importante campagne de médiatisation organisée par IMG pour faire de ce rendez-vous, un événement particulier.

*En réalité, deux tournois ont déjà eu lieu fin 2014 pour le compte de la saison 2015. Le Nedbank Golf Challenge remporté par Danny Willett et l’Alfred Dunhill Championship remporté par Brendan Grace ont été joués en Afrique du Sud sur la première quinzaine de Décembre.

En plus de Rory McIlroy, et Henrik Stenson, Justin Rose (numéro cinq mondial), et Martin Kaymer (triple vainqueur du tournoi) seront présents pour ravir le titre à l’espagnol Pablo Larrazabal, vainqueur en 2014.

Côté américain, Rickie Fowler, dixième mondial sera le principal porte-drapeau de son pays, tout en étant « rookie » sur cette épreuve, puisqu’il y fera ses grands-débuts.

Fowler n’a d’ailleurs pas choisi la plus facile des épreuves du calendrier européen pour tenter de remporter son premier succès en dehors du PGA Tour.

fowler-abu.jpg

D’autant que la concurrence des européens sera très relevée avec la présence des piliers de la dernière victoire en Ryder Cup : Jamie Donaldson, Thomas Bjorn ou encore Stephan Gallacher.

Sans oublier la présence du leader français, Victor Dubuisson qui profitera de ce tournoi pour lancer sa saison.

Début de saison pour Dubuisson

Si 2014 a été une excellente année pour Dubuisson qui a terminé l’exercice au 17ème rang mondial, un exploit pour un golfeur français avec notamment une place de vice-champion du monde de match-play à Dove Mountain, et une Ryder Cup, Dubush n’a pas gagné de tournoi en solitaire depuis la Turquie, fin 2013.

Très impliqué à réussir ses grands débuts aux USA, sur le PGA Tour, Victor a collectionné les bonnes positions, mais il est certain qu’en 2015, il souhaitera renouer avec le succès.

Figure de la nouvelle génération des stars du golf européen, Dubuisson a besoin d’un nouveau grand succès pour entrer dans le top-10 mondial.

Un succès à Abu Dhabi pourrait lui permettre de frapper un grand coup, surtout que l’adversité est très relevée, car en plus des noms déjà cités, seront présents quelques-unes des plus belles lames du continent comme Nicolas Colsearts, David Howell, Robert Karlsson, Oliver Wilson et Edoardo Molinari.

Sans oublier, les grands espoirs que sont Matteo Manassero, recordman des victoires avant l’âge de 20 ans, le français, Alexander Levy, double vainqueur sur le tour en 2014, Thorbjorn Olesen, Eddie Pepperell, Tommy Fleetwood, Emiliano Grillo, Peter Uihlein, Oliver Fisher, et Tyrrell Harron.

Cependant, pour Dubuisson, Levy et tous les autres, comme souvent, le premier adversaire sera encore une fois, le parcours.

Un parcours rendu plus difficile pour ses dix ans

L’Abu Dhabi Golf Club National Course a subi plusieurs aménagements.

Après plusieurs semaines de travail, les fairways ont été resserrés, et le parcours rendu plus ardu avec l’ajout de nouveaux bunkers, des roughs rendus encore plus difficiles.

A cela, il faudra ajouter le fait que pour la première fois, des obstacles d’eaux seront mis en jeu sur le tournoi 2015 !

Les trous numéro deux, quatre et douze ont été modifiés par l’équipe des jardiniers pour rapprocher les greens des plan d’eaux.

Ces changements vont clairement accentuer la difficulté du parcours à travers des positions de drapeaux sur les greens plus spectaculaires.

toughest-test.jpg

Le trou 16 a lui aussi été considérablement modifié.

Les deux bunkers censés gênés les gauchers ont été remplacés par quatre bunkers profonds, et le fairway a été déplacé vers la droite, plus proche de l’eau.

Si l’amélioration du théâtre devrait bien accroître le suspense pour la victoire, comme l’atteste Giles Morgan, responsable du sponsoring chez HSBC, principal partenaire du tournoi, ce qui fait la popularité de cet événement, c’est bien la qualité du plateau !

C’est pourquoi ce premier gros tournoi de la saison réunissant Rory McIlroy, Henrik Stenson, Justin Rose, Rickie Fowler et Victor Dubuisson donnera une première belle indication sur l’état des forces en présence.

Revue d’effectif en prévision de la saison sur le point de démarrer

Peu de chances que le résultat soit déterminant sur la fin de saison, étant donné que l’épreuve se trouve être très tôt dans le calendrier, pourtant, les occasions de réunir autant de golfeurs de l’élite ne sont pas légions.

Pour le vainqueur, ce sera donc un succès de prestige, et une avance morale prise sur les autres prétendants au titre de meilleur golfeur de la planète.

De ce tournoi au premier majeur de la saison 2015, le Masters d’Augusta, la prochaine occasion de retrouver l’élite du golf mondial sera les championnats du monde Cadillac au Blue Monster, autant dire que le Abu Dhabi donnera le ton sur les deux premiers mois de la saison.

Une occasion à ne pas manquer pour tous les prétendants à une place de leader en fin de saison. 

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2063
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.