Posté par le dans Voyages golf

Golfer en Nouvelle-Zélande : Wairakei Golf + Sanctuary, une expérience de golf unique avec les kiwis…

Beaucoup de golfeurs cherchent à trouver une forme de sanctuaire sur un parcours de golf, mais il est rare de trouver un parcours de golf qui est lui même un sanctuaire, Wairakei Golf + Sanctuary est réputé avoir marqué cette première mondiale. Au sein de 180 hectares de flore et de faune indigènes est ainsi niché l'un des plus beaux parcours de golf de Nouvelle-Zélande. C'est la beauté naturelle et l'expérience pure de ce sanctuaire qui font de Wairakei un incontournable pour les golfeurs en voyage en Nouvelle-Zélande.

Découvrez nos formules d'abonnements

Le parcours de 18 trous, est habilement conçu pour se fondre dans la campagne vallonnée naturelle, et il est développé pour répondre aux normes de conception rigoureuses des compétitions de championnat de classe mondiale.

Le Wairakei Golf + Sanctuary est situé sur un terrain vallonné, bouillonnant d'activités géothermiques, à 10 kilomètres du centre-ville de Taupo, près du lac Taupo, sur la magnifique île du Nord de la Nouvelle-Zélande, à mi-chemin entre Auckland et Wellington.

La restauration écologique est la première du genre en Nouvelle-Zélande et a été provoquée par le souhait du propriétaire du parcours de golf Gary Lane, de créer un environnement unique, où le golf et l'habitat naturel travaillent en harmonie.

Wairakei Golf + Sanctuary est situé dans le parc touristique de Wairakei qui est une zone géothermique extraordinaire. Ainsi les geysers et les piscines d’eau chaude sont une attraction majeure pour les visiteurs de la région de Taupo, et le Wairakei Golf + Sanctuary est devenu l'une des destinations de golf les plus populaires en Nouvelle-Zélande.

Le parcours a été construit avec le financement du gouvernement Néo Zélandais, comme une attraction touristique supplémentaire pour les vacanciers qui visitent la région du lac Taupo et Rotorua.

Le commandant John Harris, qui était le plus grand architecte de golf d'Angleterre de son époque, a dessiné Wairakei International qui a ouvert ses portes en 1970.

La construction a été supervisée par Michael Wolveridge, un Anglais dont la profonde appréciation des subtilités de l'architecture de golf a été enrichie par le Tour professionnel américain.

Le seul objectif était alors de concevoir le meilleur parcours de Nouvelle-Zélande. Malgré ses connaissances en ingénierie, John Harris a résisté à la tentation de déplacer trop de terre à Wairakei, et il a fait un usage étonnant des caractéristiques naturelles de cette terre, dont certaines sont tout à fait uniques.

Inauguré officiellement en février 1970, aujourd'hui la configuration de base du parcours de golf reste fidèle à la conception originale du commandant John Harris, de Michael Wolveridge et Peter Thomson.

Imaginez un départ avec les cerfs autour de vous, aussi près que votre partenaire de golf avec vous sur le tee de départ !

Le parcours de golf de Wairakei a été habilement conçu pour se fondre dans l'environnement naturel de la brousse indigène, du chant des oiseaux prolifique et des paysages pittoresques.

Étant le premier du genre avec le caractère unique de sanctuaire sans prédateurs, Wairakei a été également reconnu comme le meilleur parcours de golf de Nouvelle-Zélande. 

Long de 6460 mètres depuis les tees de championnat, avec 108 grands bunkers bien placés, le parcours a été développé pour répondre aux normes de conception rigoureuses requises pour les compétitions de championnat de classe mondiale.

On peut désigner trois trous signatures à Wairakei :

Le trou N° 6, est un Par-4 long de 400 mètres qui part d'un tee de départ surélevé, en fait c’est le point le plus élevé du parcours, les longs frappeurs auront ensuite un club de plus à jouer pour l’approche d'un green étroit bordé de bunkers sur trois de ses côtés.

Le trou N° 8, est un Par-4 difficile long de 350mètres, le coup de départ est important afin d'éviter le danger de l'eau à droite et d'atterrir sur la partie plate du fairway. Avec des bunkers à gauche et à droite d'un green à deux niveaux, la précision du coup d'approche est cruciale.

Le trou N° 14 est appelé « The Rogue ». C’est un marathon de 556 mètres que propose ce Par-5, et c’est un destructeur de cartes de scores potentiel pour qui aurait la prétention de le vaincre. 

Le fairway s’achemine vers le haut d'une étroite vallée constellée de bunkers vers un cratère naturel qui projette en avant des jets de vapeur sulfureuse.

Ce trou est l'un des trous les plus longs et les plus emblématiques de la Nouvelle-Zélande. C’est un dogleg droit avec un très grand arbre qui protège l'approche d'un green surélevé en forme de boomerang.

Après un coup de départ tout droit, les joueurs doivent décider dans quelle direction frapper : à droite ou à gauche ? Si vous êtes capable de travailler la balle pour la faire tourner autour de l'arbre, vous pourrez peut-être avoir à faire un putt pour Eagle.

Cependant, comme le green est très élevé et à de deux niveaux, protégé de plus par trois bunkers profonds, passer l'arbre en toute sécurité et jouer le troisième coup avec un wedge est une bonne stratégie.

Lorsque le drapeau est à gauche du centre du green, c'est l'un des coups d'approche les plus délicats sur le parcours de Wairakei.

Jouer à pieds est relativement facile à Wairakei où la montée la plus raide se fait uniquement au moment de monter vers les tees parfois surélevés.

Réparties sur de grande surface de fairways, les zones d'atterrissage sont grandes mais il reste toujours le défi des doglegs et des obstacles d'eau un peu partout.

Les drives s’arrêteront souvent à l'atterrissage de la balle en pitchant en raison d'un arrosage abondant, alors ne vous attendez pas à voir vos balles rouler encore plus loin comme sur un parcours de style links.

Évitez les dangers naturels présents sous la forme de ruisseaux, de ravins et de cavités étranges, et vous pourrez obtenir un score décent à Wairakei, qui est un golf inoubliable et passionnant au milieu des geysers.

Naviguez à travers 18 trous d'une beauté exceptionnelle. Écoutez la cacophonie de l'avifaune, des ruisseaux sinueux et des magnifiques cascades.

La magnifique surface de putting des nouveaux greens complète la beauté du parcours et de l'environnement du sanctuaire.

La propriété a changé, mais la volonté d'offrir une expérience de golf de classe mondiale se poursuit.

Il y a eu de nombreuses améliorations à l'environnement du parcours de golf, y compris un fort accent sur la conservation et la fourniture d'un sanctuaire sans prédateurs pour la faune locale.

En 2011, un projet de construction d'une clôture à l'épreuve des prédateurs de deux mètres de haut et longue de 5 km autour du périmètre de la propriété a été achevé.

Depuis 2012, Wairakei travaille en étroite collaboration avec le ministère de la Conservation pour développer des opportunités de conservation et de restauration pour que les oiseaux et la faune indigènes prospèrent.

Un accord a été conclu avec Wairakei Golf + Sanctuary afin de tirer le meilleur parti des possibilités de conservation et de restauration au sein du sanctuaire.

Cela comprend l'utilisation de l'environnement protégé de prédateurs, comme crèche pour les daims, les poussins de kiwi, et de maison de retraite pour les Takahé d'élevage, le Takahé est un oiseau massif et trapu, disposant d'un énorme bec rouge surmonté d'un front de même teinte.

Les kiwis vivent jusqu'à un an à Wairakei, avant d'être relâchés dans la nature.

Les 3 couples de Takahé ont tellement apprécié la vie de sanctuaire qu'il y a eu 3 poussins de Takahé ces dernières années.

Une variété d'espèces sauvages s'épanouissent dans le sanctuaire, des faisans de couleur mélangée, des pintades, des canards, des daims bien sur, et une paire de Karearea, faucons de Nouvelle-Zélande, qui ont niché et élevé leurs poussins pendant de nombreuses années.

Tous ces animaux sont libres de se promener autour du parcours.

Début 2020, Wairakei a célébré ses 50 ans et l'achèvement de ce solide projet de restauration écologique.

Dans le cadre de la transformation du parcours en sanctuaire, le nouveau club-house a été construit à l'extérieur de la clôture, et le bâtiment d'origine a cessé d'être utilisé, puis finalement supprimé.

Le club-house est confortable avec son ouverture sur le parcours. Son haut plafond voûté et ses différents sièges avec d'énormes palmiers en pot, en font un endroit agréable pour s'asseoir et prendre un café ou un verre de vin.

Les sièges à l'extérieur sont particulièrement accueillants, vous permettant de regarder par dessus un green d'entraînement d'un côté, ou de profiter de la vue sur le premier fairway et le lac de l'autre côté.

Le lac est le dernier ajout au développement en cours de Wairakei Golf + Sanctuary et se situe entre le club-house et le premier fairway.

Avec sa petite cascade reliant les deux niveaux, le lac offre une diversion pittoresque pour les personnes assises au club-house et les golfeurs qui prennent le départ sur le trou N° 1.

Le lac regorge de vie, avec de nombreux canards et oiseaux aquatiques de races différentes, qui en ont fait leur terrain de jeu et leur habitat.

Pouvoir jouer au golf sur un parcours de classe mondiale et à l'intérieur d'un sanctuaire est une expérience fantastique. Wairakei Golf + Sanctuary, si vous voyagez en Nouvelle-Zélande, est et à ne pas manquer.

Tarif indicatif des green fees pour 18 trous : de 175 à 220 $ australiens (de 105 à 132 euros).

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 236
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter
Justin Rose et Honma : Une divorce très rapide ? 
Ne serait-ce pas le moment pour créer un circuit p...

Auteur

 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.