Posté par le dans Chronique de golfeurs

Universités US (V): Comment les parents de golfeurs peuvent accompagner au mieux?

Pour faire suite et compléter notre dossier sur les universités américaines, nous donnons maintenant la parole aux parents. Ces parents qui, ont entendu leur adolescent leur dire : « Je veux jouer au golf, et faire des études ! ». Quelle a été leur réaction ? Panique, stress, ou au contraire ont-ils été confiants et encourageants ? Comment ont-ils vécu l’expérience de laisser partir leurs enfants aux Etats-Unis ? Regrettent-ils leur choix ? Zoom sur les premiers concernés par ce sujet, les parents des jeunes golfeurs et golfeuses...

Découvrez nos formules d'abonnements

Isabelle Rouger et son mari, ont tenté l’expérience du double cursus sport-études aux Etats-Unis avec leur fille, Emma.

Emma, est partie il y a deux ans déjà, pour initialement une durée de quatre ans.

Finalement, Covid oblige, son séjour durera cinq ans au total.

La raison ? Suite à la crise sanitaire et aux multiples confinements, la NCAA a proposé aux universités d’offrir une année de bourse supplémentaire à leurs athlètes.

L’université avait le choix d’accepter ou non. Mais si elle acceptait, elle devait appliquer cette mesure à tous les athlètes ayant un sport dit « de printemps ».

Les sports d’automne, comme par exemple le basket, n’étaient pas concernés.

L’Illinois State Université, l’université dans laquelle étudie la fille d’Isabelle Rouger, a donc offert une cinquième année de bourse supplémentaire à sa fille.

L’objectif premier d’Emma, était de partir pour allier sa passion du golf, ainsi que ses études.

Isabelle Rouger déclare : « Elle a bien conscience qu’il est très difficile de passer professionnelle de golf, et que les places sont chères, encore plus chez les filles. »

Et ajoute ensuite : « Si elle a l’occasion de passer professionnelle, elle tentera. Mais avoir un background académique est très important car à la moindre blessure, la carrière sportive s’envole, et reprendre ses études après est compliqué. »

Emma a obtenu une bourse à hauteur de 100%, dès la première année.

Comment s’est déroulé la sélection des coachs américains ?

Isabelle Rouger nous explique que le coach regarde évidemment

Ils vous reste 90% de l'article à lire...

Contenu exclusif JeudeGolf.org

Le reste de l'article est protégé, connectez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Paiement sécurisé
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 166
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter

Un modèle pour les golfeurs de +50 ans en recherch...
Comment bien choisir ses clubs quand on est une go...

Auteur

 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.