Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Tiger Woods se crash au départ du 1er tour du dernier majeur de la saison

La tête des mauvais jours pour

Si les commentateurs de Golf Channel ou d'ESPN pouvaient pleurer devant un tel spectacle, assurément ils le feraient ! Tiger Woods qui a réussit son meilleur départ depuis bien longtemps en majeur avec 3 birdies sur les 5 premiers trous du jour, termine à +7 avec un score de 77, à 14 coups du leader Steve Stricker.

Après avoir vu le Tiger des grands jours, on a assisté au retour de son fantôme "Bad Tiger" !

Woods a passé sa journée dans le sable !

La plupart de ses drives sur le tee de départ ont invariablement trouvé des bunkers de fairways, achévant toutes ses ambitions de bien scorer ici à Atlanta. Désormais au soir du 1er tour, on peut juste se demander si Woods arrivera à juste passer le cut !

SI à Akron, la semaine passé, il lui avait fallu 9 trous pour signer son 1er birdie, il réalisera son 1er birdie sur 4 du jour dès le 1er trou, soulevant l'enthousiasme et l'espoir de tous ses fans !

1 heure après avoir démarré sa partie de golf, Woods envoit le 1er de ses innombrables drives du jour dans le bunker, et commence alors une partie cauchemardesque pour l'américain qui quittera le trou n°18 dépité par sa propre contre performance et la malchance qu'il a provoqué.

Du coté du leaderboard, Steve Stricker en profite pour frapper un grand coup et prendre les commandes du 93ème PGA Championship à -7.

Mais la performance ne s'arrete pas là pour l'américain,  il a failli devenir le 1er joueur à rendre une carte de 62 sur un tour lors d'un tournoi majeur. En manquant seulement un petit putt, il ne rend qu'une carte de 63 !

Quand on pense que dans le même temps, Tiger Woods rendait sa pire carte de sa carrière en majeur ! Le 11 aout 2011 sera donc une journée doublement historique pour les tournois majeurs de golf.

Déprimé par les performances du tigre, les américains se prennent à rêver d'une victoire d'un des leurs en la personne de Stricker, âgé de 44 ans et capable de tenir la dragée haute à la nouvelle vague des jeunes golfeurs.

Les américains sont sevrés de victoires en majeur depuis Mickelson au Masters 2010 et ne peuvent plus compter sur Tiger Woods pour les faire rêver.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1786
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter
La nouvelle vague déferle sur le 93ème PGA Champio...
Les écossais prêt à en découdre sur le parcours de...

Auteur

 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.