Posté par le dans European Golf Tour

The Open Championship: Des ténors en pleine déconfiture !

Rory-McIlroy-British-Open-2013.png

Au chapitre des désillusions, on retiendra en particulier, la grosse contre-performance de l’ancien numéro un mondial, peut-être annoncé trop tôt comme le nouveau Tiger Woods, soit Rory McIlroy qui continue de s’enfoncer dans une grosse crise de confiance.

Auteur d’un score de 79, soit +8, McIlroy n’a déjà plus aucune chance de bien figurer à Muirfield, et ne fait que confirmer toutes les critiques dont il fait l’objet depuis son changement d’équipementier, pour passer de Titleist à Nike.

Le gamin pourra se consoler en apprenant que son principal critique, Nick Faldo n’a pas non plus briller à Muirfield.

Faldo ayant justement déclaré que désormais McIlroy devait se consacrer à 100% au golf, s’il voulait revenir à son meilleur niveau.

Pourtant, les commentaires ont été plutôt durs sur McIlroy, concernant sa performance du jour.

Certains iront même jusqu’à dire que McIlroy a joué au golf comme s’il ne réfléchissait pas ou était tout simplement mentalement absent !

Il devient de plus en plus difficile d’incriminer le seul matériel de golf quant aux mauvais résultats de McIlroy.

Ce joueur a besoin d’être en grosse confiance pour se surpasser, et surpasser les autres.

Il est clair qu’à l’inverse, il ne trouve pas la bonne formule pour se sortir de cette mauvaise spirale.

Motif d’espoir pour lui, son collègue Tiger Woods a déjà démontré que l’on pouvait sortir d’un mauvais cycle, mais si cela peut prendre du temps.

En attendant, McIlroy qui avait déclaré aux médias en prévision de ce premier tour du British Open que son jeu était prometteur et en progrès, en est pour ses frais.

Auteur d’un vilain 42 sur les neuf trous du retour, McIlroy a semblé désemparé en conférence de presse. « Je ne sais vraiment pas ce que je peux faire. » Il faut juste continuer à essayer de jouer. Mais je peux vous assurer que le problème n’est pas technique, mais plutôt mental. »

« Des fois, j’ai l’impression que je joue de manière inconsciente. Je dois juste essayer de mieux me concentrer. »

Et effectivement, au cours de sa journée cauchemar, McIlroy a loupé un putt donné, et poussé un autre putt de part en part du green.

Désolé pour lui, son partenaire du jour, Phil Mickelson, tout juste auréolé de sa victoire au Scottish Open a admis que plus McIlroy cherchait à se remettre en selle avec un birdie, et plus il se retrouvait en difficulté !

« Il a eu trop de mauvais coups aujourd’hui pour réellement avoir une chance de se poser près des trous. »

Pour McIlroy, le second tour sera surtout décisif pour lui permettre d’avoir une petite chance de rester au moins jusqu’à dimanche, et tenter de faire tourner enfin la chance en sa faveur.

Au chapitre des désillusions, on aurait aussi pu sélectionner le score de 80 rendu par Luke Donald, un autre numéro un mondial à la peine !

Avec six bogeys, un double, et un triple, l’anglais a rendu sa plus mauvaise carte de score sur un majeur !

Dure journée pour les francophones !

Nicolas Colsaerts pointe en 77ème position en +4, alors que le seul français engagé, Gregory Bourdy est 92ème à  +5.

Le deuxième tour sera sans doute consacré à tenter de passer le cut.

Bien que les deux joueurs n’aient pas rendu des cartes prometteuses, la messe n’est pas encore dite, et vendredi, d’autres pourraient se faire piéger par le parcours.

Pour Bourdy comme pour Colsaerts, il faudra assurer !

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1970
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter
The Open Championship : Tiger Woods en bonne posit...
The Open Championship: Ça passe ou ça casse sur le...

Auteur

 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.