Posté par le dans Accessoires Golf

Tesi Golf : Comment transformer son garage en petit atelier de fitting ?

L’hiver avance à grand pas, et pour certains, avant de remiser les clubs au garage pour une plus ou moins longue période, vous avez peut-être l’opportunité de vous occuper de vos clubs de golf. Changer les grips, contrôler le swing weight, vérifier le lie de vos fers, cela n’a rien d’impossible si vous êtes un soupçon manuel, et disposez chez vous d’un petit espace pour entreposer du matériel, un garage ou une remise au fond du jardin…

Découvrez nos formules d'abonnements

L’idée n’est pas ici de faire de la concurrence aux clubfitters et autres clubmakers, mais plutôt de vous initier à la maintenance de vos clubs de golf, une maintenance que vous pourriez faire vous-même ou qui serait utile à votre compréhension du matériel.

Si certaines opérations s’avèrent compliquées et demandent l’expertise de professionnels du clubmaking, changer les grips de ses clubs est une opération qui peut s’avérer très instructive, y compris pour le jeu sur le parcours.

Saviez-vous qu’il existe des grips midsize ?

La plupart d’entre nous l’ignorent ou n’imaginent pas que cela présente un intérêt technique ou de confort, dans la mesure où en magasin, 99,9% des clubs exposés sont présentés avec des grips standards.

Toujours au moment d’un fitting, on vous propose d’ajouter une, deux ou trois couches d’adhésifs sous le grip, sans vous préciser que l’effet reste moins perceptif qu’un changement entre standard ou midsize.

Le fait de savoir changer soi-même des grips peut vous ouvrir de nouvelles perspectives.

Qui irait en magasin pour demander à changer un grip de fer 7 en attendant d’être sûr de changer toute la série ?

Faire des petits tests de son côté présente un grand intérêt, d’autant qu’un grip n’est pas nécessairement si peu coûteux.

 

Par exemple, un grip Golf Pride Align peut coûter entre 13 et 20 euros pièce dans la commerce (et alors que le coût de production est sans doute inférieur à 1 euro).

Changer les grips de toute une série peut facilement revenir entre 150 et 300 euros, selon le nombre de clubs à gripper.

La question ici n’est pas vraiment de faire l’économie de la prestation du clubmaker.

Il s’agit plutôt d’apprendre à faire soi-même une opération qui pourrait être faite plus régulièrement, et de manière indépendante.

Comment s’équiper pour un budget raisonnable ?

Confronté à cette question pour le studio de JeudeGolf, j’ai découvert un site allemand Tesi-Golf challenger du très connu site suédois Nordica Golf, spécialisé dans la vente de composants pour clubs de golf.

Le site Tesi-Golf n’est pas du dernier cri, ni très ergonomique. C’est typiquement un site marchand de type Géo-Trouve Tout.

Seulement disponible en allemand et en anglais, on s’y retrouve assez bien, dans la mesure où le golf est une langue universelle.

Tesi-Golf est en fait un fournisseur possible pour des clubmakers bien que les prix proposés, notamment pour des manches à l’unité s’adressent plutôt à des particuliers.

Si les prix des grips ou des manches sont légèrement moins chers que d’autres fournisseurs sur Internet, on n’imagine qu’un professionnel n’achète pas des manches à l’unité, et obtient en conséquence de bien meilleurs prix.

Cependant, sur l’exemple des grips Golf Pride MCC PLUS 4 Align, Tesi Golf affiche un prix allant de 10 à 15 euros selon le modèle, et quand les concurrents en ligne sont 2 à 3 euros plus cher (y compris sur Amazon), et quand ce n’est pas 5 à 7 euros plus cher dans le pro-shop de votre golf.

En revanche, sur les manches, comme Nordica, l’enseigne en ligne ne stocke pas tous les modèles, et ne semble donc pas promettre de meilleurs délais pour se réapprovisionner en Chine.

Spécifiquement sur les shafts, les prix ne sont pas meilleurs.

Sur l’exemple du Project X Black Smoke pour bois de parcours, Nordica reste bien moins cher avec une offre à 116 euros contre 185 euros pour Tesi Golf.

Cependant, Tesi Golf reste intéressant pour tout le matériel nécessaire à « l’apprenti » clubfitter/clubmaker.

Dans la partie outils et accessoires du site, vous allez trouver du solvent, un cutter spécifique, un étui en caoutchouc pour protéger le manche dans un étau, de l’adhésif…

Cependant, il vous faudra en complément faire un saut dans un Castorama ou un magasin de bricolage pour vous équiper en amont.

Pour changer des grips de manière confortable, vous aurez impérativement besoin d’un établi, et d’un minimum d’un ou même deux petits étaux pour tenir le club à l’horizontal, et solidement attaché.

Pour ma part, sans vouloir acheter un établi volumineux ou massif, j’ai opté pour un établi pliant facile à monter pour environ 50 euros.

En complément, j’ai acheté deux petits étaux de tables pour 23 euros pièce.

A titre de comparaison, le site anglais gamolagolf.co.uk propose la véritable station pour changer des grips à 760 euros… Il me semble que l’on s’éloigne du sujet avec ce type de prix. 

Il existe aussi la station de Gripping GSS à 180 euros, peut-être la meilleure solution.

Avec un petit établi et deux étaux, vous avez déjà l’essentiel pour changer vos grips, et dans un budget autour de 100 euros, sachant que l’idéal serait de procéder à la maintenance dans un garage ou un atelier.

Le moment qui pourrait être salissant pour votre « intérieur », est plutôt le moment où vous allez vaporiser du solvent sur l’adhésif.

A ce propos, Tesi Golf vous fournit un solvant de la marque Brampton, et selon différentes contenances.

A prise rapide, non-inflammable, ce solvant est indispensable pour vous aider à faire glisser le grip sur le manche. Il est d’ailleurs utilisé par les professionnels.

Toujours pour finir votre installation, et avant de gripper, vous aurez encore besoin d’un « clamp » en caoutchouc à l’endroit où vous insérez votre manche (pensez à en prendre deux si vous optez pour deux étaux afin de bloquer le club). Ce petit étui protège le manche quand il se retrouve enserrer dans l’étau.

Cet étui est proposé à 3,20 euros.

Petit bémol avec cette installation que l’on pourrait qualifier de fortune, et si vous n’avez pas déjà un établi robuste, le petit établi pliant n’est pas assez lourd pour supporter la pression que vous pourriez exercer au moment de gripper vers l’avant.

Comme astuce, je l’ai calé contre un mur et alourdi le pied avec un poids de 20 kilos que je n’utilisais plus, et idéal pour la remise en forme (fitness)…

Bref, vous l’aurez compris, la stabilité de l’établi est un point clé d’une bonne installation, et avant de changer vos grips.

J’en arrive à l’opération qui consiste à enlever le grip déjà sur le club. Il est rare que vous achetiez des clubs sans grip.

A partir de là, il y a deux écoles : Détruire le grip précédent, ou essayer de le retirer pour le réutiliser.

Le premier cas de figure est de loin le plus simple.

Une fois le club enserré dans les étaux, et aligné (pensez à placer le club avec la pointe vers le sommet, surtout en prévision de remettre un grip), avec le cutter, vous coupez le grip sur sa longueur.

Une fois coupé, vous pouvez commencer à le retirer. Il se déchire progressivement, et d’un coup sec, vous finissez de le retirer au niveau du butt, la partie la plus large du grip.

La plupart du temps, l’adhésif sous le grip est endommagé. Il faudra lui-aussi le retirer pour retrouver le manche nu.

C’est là que l’on peut voir que d’un club à un autre, d’une série à une autre, d’une marque à une autre, l’adhésif utilisé est souvent de mauvaise qualité ou mal posé.

Vous verrez… vous aurez des surprises.

Maintenant, si vous ne voulez pas perdre le grip initial, et surtout au vue du prix, dans le cas où le grip n’est pas trop usagé, les choses se compliquent.

Il y a deux grandes solutions : Une coûteuse qui nécessite d’acheter un petit compresseur, et un pistolet « air gripper » pour un budget minimum de 200 euros.

C’est sans garantie, mais vous avez plus de chances de récupérer votre grip, et au passage, plus de facilité pour enlever et remettre un grip.

Sinon, il reste la possibilité de le faire manuellement, et là, c’est une autre paire de manche.

Avec un outil, un tournevis par exemple, il faut écarter le grip du manche depuis sa base, et faire couler du White Spirit afin de dissoudre la colle, et avoir une chance de faire glisser le grip.

Le mieux serait d’essayer avec un Spring Rod Grip (39 euros) pour le fixer au bout du grip, et en parallèle, tenter de tirer le grip en même temps que vous aurez mis du White Spirit.

Heureusement, mettre un grip est beaucoup plus facile qu’en enlever un que l’on voudrait réutiliser.

Une fois le manche nu, il convient de décider si vous voulez mettre une couche ou plusieurs couches d’adhésifs.

Pour débuter le plus simple, c’est d’acheter des bandes déjà prédécoupées, afin de repérer la bonne longueur d’adhésif à placer sous le grip.

Tesi Golf propose 13 bandes prédécoupées et double face pour moins de 10 euros. Plus tard, vous pourrez opter pour le rouleau adhésif de 32 mètres pour 16 euros.

Toujours laisser un petit bout d’adhésif dépasser de la longueur du manche afin de le rentrer à l’intérieur du manche qui est creux (environ 0,5 cm).

De là, vous pouvez asperger l’adhésif avec du solvant, dans le but de faire glisser le grip plus facilement.

C’est une opération relativement délicate, et qui demande de ne pas hésiter.

Pour ma part, sur 13 grips à changer, j’ai raté le premier qui s’est figé alors que le butt du grip n’était pas encore au contact du bout du manche…Ce fut mon seul échec.

Je n’avais pas été assez rapide, et pas mis assez de solvant.

Une fois le grip correctement placé, vous avez quelques secondes pour ajuster sa position. Cela sèche très vite, même si je conseille de ne pas swinguer trop vite avec le club. Laissez-le sécher au moins quelques minutes…

Le fait de savoir changer ses grips soi-même vous permet d’être plus indépendant pour choisir à quel moment le faire, et surtout vous donne l’opportunité de vous amuser à tester des grips différents.

Pour ma part, je jouais des grips standards depuis 20 ans, sans trop me poser de questions. Depuis que j’ai découvert les MidSize, et alors que j’ai plutôt des petites mains, j’ai de nouvelles sensations, et bien plus agréables !

Je réalise actuellement des tests au Trackman, en attendant d’aller sur le parcours pour vérifier, si plus de confort pourrait rimer avec plus de performance.

Autre outil qui équipe désormais le studio JeudeGolf, une échelle à Swing Weight.

Désormais, pour les tests de clubs, je serais en mesure de vous indiquer le swing weight des clubs testés, et pas seulement les indications fournies par le fabricant.

D’autre part, cette machine permet aussi de peser les clubs.

Pour un golfeur amateur, c’est moins indispensable au quotidien. Cependant, connaître le swing weight réel de vos clubs n’est pas dénué d’intérêt.

Parfois, vous composez vos sacs au fur et à mesure, et vos clubs ont des équilibres vraiment très différents des uns aux autres, notamment entre la série de fers, et les wedges.

Pour moins de 120 euros, vous avez une solution pour identifier ou vérifier les swing weights de tous vos clubs.

Cette expérience m’a permis de tester le site Tesi Golf qui présente l’avantage de proposer tous les outils utiles pour débuter en clubfitting, et jusqu’à acheter pour 600 euros une machine pour contrôler lie et loft.

Inconvénient, les frais d’expéditions par DHL sont relativement coûteux (autour de 15 euros), et les prix des manches ne sont pas très compétitifs en comparaison avec Nordica Golf.

Côté service, les délais de livraisons sont acceptables (sous une semaine).

Cet article pour vous inciter à changer plus régulièrement vos grips, par un professionnel ou par vos propres moyens, notamment pour trouver ou retrouver des sensations.

Pour rappel, les mains font le lien avec le club, et par le grip.

Enfin, c’était aussi l’occasion de vous présenter Tesi Golf, une solution qui semble intéressante pour trouver des accessoires pour vos clubs de golf.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 195
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter
Destination de golf par excellence : Crans-Montana...
Les golfeurs seniors sont attirés par les voyages ...

Auteur

 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.