Bubba Watson : Finalement une fausse bonne idée pour Volvik

En janvier 2017, la société sud-coréenne Volvik était toute heureuse de signer la star américaine Bubba Watson, pour qu’il mette en jeu la balle S4 sur le PGA TOUR. Alors déjà adepte d’un driver rose, et après avoir joué pendant des années une Titleist Pro V1x, l’américain tentait un coup. Pour Volvik, c’était enfin la reconnaissance ultime pour une marque en recherche de crédibilité chez les hommes. Cependant, l’expérience aura tourné court, moins de onze mois après le début de l’aventure, Watson retourne à ses premiers amours avec perte et fracas, et surtout, après une saison complètement ratée.

1885 Hits
0 commentaires