Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Mais où est passé le Justin Rose dominateur de la fin de saison 2018, et début d’année 2019 avec notamment une victoire à Torrey Pines ? Il a justement pris la tête de l’US Open de golf 2019 disputé à Pebble Beach avec un score de 66 qui n’est pas sans rappeler celui d’un certain Tiger Woods à l’occasion du mythique US Open 2000. Alors, Justin Rose va-t-il être mythique à son tour sur le célèbre 18 trous de Pebble Beach ? Il est surtout déterminé à ne pas reproduire la même erreur que celle qui a conduit à un cut manqué au dernier Masters…

58 Hits
0 commentaires

Malgré l’immense qualité du champ de joueurs engagés sur ce 119eme US Open disputé sur le mythique parcours de Pebble Beach, en Californie, impossible de ne pas considérer comme immense favori le double tenant du titre, Brooks Koepka. Déjà vainqueur de l’US PGA Championship quelques semaines plus tôt cette saison, Koepka est depuis deux ans la force majeure du golf dans les plus grands tournois. L’actuel numéro un mondial, 29 ans est déjà dans les temps de passages des plus grandes légendes comme Jack Nicklaus ou Tiger Woods avec quatre victoires en majeur. Son ascension a été si soudaine que même le public américain tarde à le prendre en sympathie. Comment est-il passé de bon joueur du circuit à top-player en moins de 3 ans ?

91 Hits
0 commentaires

Contrairement à ce qu’il a voulu laisser entendre dans la presse américaine, Claude Harmon, le fils du célèbre Butch, n’a pas mis fin à sa collaboration avec l’américain Dustin Johnson. C’est bien l’ex-numéro un mondial, qui a, de sa propre initiative, repris son ancien coach universitaire, Allen Terrell, sans en informer Claude Harmon, ni lui répondre sur cette décision. Cette rupture rappelle celle de Woods avec Hank Haney. Dans les faits, c’est le joueur qui rompt, et c’est le coach qui l’annonce. Dans le cas de Dustin Johnson, le ménage à trois formé avec Harmon et Koepka est très certainement la raison de ce vif volte-face d’un garçon déterminé à redevenir numéro un mondial, et gagner plus de majeurs.

205 Hits
0 commentaires

Comment Mickelson repousse les limites de l’âge pour gagner sur le PGA Tour?

Pendant un peu plus de quatre jours, Phil Mickelson, 48 ans, a démontré une précision chirurgicale dans l’attaque des greens du parcours de Pebble Beach, pour remporter son cinquième titre sur ce parcours si important dans sa carrière, terrain où son grand-père a été caddie, un siècle plus tôt. En cette année d’US Open, justement à disputer sur le parcours de Pebble Beach, du 10 au 16 juin prochain, le seul majeur qui manque encore au palmarès de Lefty, ce dernier retrouve une seconde jeunesse. L’américain annonce la couleur : De nouveau, dans le top-20 mondial, il compte bien continuer à peser sur les débats. Mais comment fait-il ?

233 Hits
0 commentaires

Brooks Koepka : Meilleur golfeur de l’année 2018, et encore il n’a pas aussi bien putté qu’en 2017 !

Vainqueur de deux tournois majeurs en 2018, l’américain Brooks Koepka ancien pensionnaire du circuit européen de golf, a remporté le titre de « Joueur de l’année » pour le compte du PGA Tour. Son nom est sorti devant Bryson DeChambeau, Dustin Johnson, Francesco Molinari, Justin Rose ou encore Justin Thomas. Blessé en début de saison, peu de personnes auraient pu parier sur une tel scénario. Golfeur en manque de reconnaissance médiatique, le voilà propulsé sur le devant de la scène…

250 Hits
0 commentaires

Brooks Koepka : Le nouveau meilleur golfeur du monde ? - crédit photo  Tim Spyers/Icon Sportswire

On ne gagne pas trois majeurs dont deux la même année par hasard.  Le doublé à l’US Open et la victoire sur l’US PGA Championship ne doivent pas être sous-estimées. Au cours du dernier majeur de la saison disputé sur le parcours du Bellerive Country Club, Koepka a démontré qu’il avait bel et bien une tête d’avance sur tous les compétiteurs.  Une avance qui pourrait rappeler le même type de domination quand Tiger Woods était arrivé sur le circuit à la fin des année 90, et avec le résultat que l’on connaît : 14 victoires en majeurs étalées sur une décennie et demi. Attention à Brooks Koepka, il ne fait peut-être que commencer…

637 Hits
0 commentaires

L'histoire incroyable du double vainqueur de l’US Open devenu Monsieur Mizuno JPX - Crédit photo : USGA

En matière d’accord entre un golfeur du circuit professionnel, et une marque qui fabrique des clubs, la solution la plus souvent employée est de contacter son agent, d’ajouter quelques zéros au chèque versé par le précédent équipementier, et le tour est joué. Lors du traditionnel mercato de fin de saison, toutes les pratiques sont possibles. Certains joueurs vont même jusqu’à tester en tournois des clubs de différentes marques pour faire monter les enchères. Dans le cas de Brooks Koepka, l’histoire de la série de fers qu’il a utilisée en 2017 et 2018 pour remporter à deux reprises l’US Open a connu de nombreux rebondissements, et méritait d’être contée pour son originalité.

658 Hits
0 commentaires

US Open : L’étonnante victoire de Brooks Koepka - crédit photo : USGA

Le golf de haut niveau nous réserve parfois des histoires surprenantes. Tellement surprenantes qu’elles paraissent incroyables. Brooks Koepka a remporté dimanche son deuxième US Open consécutif alors que plus tôt dans la saison, il était resté sur le flanc pendant près de trois mois et demi avec une blessure au poignet. La semaine avant de disputer le second majeur de la saison, il s’était même déplacé une cote. Et pourtant, dimanche, avec une dernière carte de 68, une des meilleures, mise à part celle historique de Tommy Fleetwood en 63, Koepka a remporté le plus difficile des tests de golf ! A peine croyable !

567 Hits
0 commentaires

US Open : Un troisième tour controversé et faussé ? - Crédit photo : USGA

Le troisième tour de l’US Open 2018 disputé à Shinnecock Hills a rendu son verdict, et le fait est que les golfeurs qui ont joué dans l’après-midi ont semblé être lourdement pénalisés par des conditions de jeu plus difficiles, à l’image du numéro un mondial Dustin Johnson inhabituellement à la peine sur les greens. Le soir venu, la colère grondait du côté des joueurs considérant que dans ces conditions, le résultat du tournoi ne pouvait être qu’aléatoire. L’USGA qui organise le tournoi est pointé du doigt. A trop vouloir exister entre le Masters et The Open, l’US Open s’est encore pris les pieds dans le tapis !

650 Hits
0 commentaires

US Open 2018 : L’inattendu Monsieur Matthieu Pavon - Crédit photo : USGA

Qui aurait prédit que le jeune français, Matthieu Pavon, 25 ans, originaire de Toulouse passerait le cut de l’US Open à Shinnecock Hills, l’un des tournois de golf le plus difficile au monde, et en sortant des qualifications ? Un test de golf au sens propre pour un golfeur qui découvre ce majeur américain, ses stars, et ses difficultés. Pour une première, Pavon réalise une performance très solide !

500 Hits
0 commentaires

US Open 2018 : Tiger Woods manque son retour - crédit photo : USGA

Trois ans que Tiger Woods n’avait plus disputé l’US Open. Tiger aura fait deux petits tours puis s’en va. Le parcours de Shinnecock Hills aura eu raison de son jeu. Dès le premier trou, le ton était donné. Un triple bogey qui allait se révéler prémonitoire de la suite des événements sur un véritable test de golf. Pour autant, faut-il s’inquiéter pour le tigre ? Pas si sûr, il est loin d’être le seul favori à avoir explosé. D’ici le British Open, il ne disputera qu’un seul tournoi. A mi-saison, certes, il n’a pas gagné, mais il joue toujours, et visiblement sans douleurs.

448 Hits
0 commentaires

US Open 2018 : Dustin Johnson a déjà fait la moitié du chemin vers la victoire - Crédit photo : USGA

Après 36 trous sur le parcours de Shinnecock Hills, on peut déjà distinguer deux tendances : Ceux qui peuvent encore se battre pour la victoire comme Dustin Johnson, Ian Poulter, Justin Rose et Brooks Kopkea, et ceux qui peuvent faire une croix sur l’US Open 2018 comme Jordan Spieth, Rory McIlroy ou Tiger Woods.  Malgré des conditions clairement défavorables, Dustin Johnson s’est encore illustré. Il démontre même avec une certaine régularité qu’il est peut-être le meilleur joueur de sa génération sur l’US Open depuis 10 ans.

352 Hits
0 commentaires

Fait rare sur le PGA Tour, l’américain Dustin Johnson a remporté le tournoi Fedex St Jude Classic bien avant d’arriver lui-même sur le dernier green, celui du 72eme trou.

Fait rare sur le PGA Tour, l’américain Dustin Johnson a remporté le tournoi Fedex St Jude Classic bien avant d’arriver lui-même sur le dernier green, celui du 72eme trou. Déjà largement leader du tournoi devant Andrew Puttnam et JB Holmes, le boss a rentré son approche au fer 9 à plus de 154 mètres du drapeau pour signer un ultime eagle, scellant définitivement une victoire qui ne faisait plus de doute. Au passage, Dustin Johnson récupère le fauteuil de numéro un mondial, seulement quelques jours avant le début de l’US Open à Shinnecock Hills.

447 Hits
0 commentaires

Tiger Woods à la recherche de son meilleur putting avant l’US Open

Cela fait 6 mois que Tiger Woods est revenu à la compétition. Il a déjà disputé 9 tournois sur le PGA Tour, et obtenu deux top-10 pour un seul cut manqué. Ce premier tour de chauffe permet de constater qu’il est largement au niveau des meilleurs (80eme mondial), et en capacité de gagner prochainement un tournoi. Il occupe actuellement la dixième place sur le tour pour le nombre de coups gagnés sur le parcours. Woods n’est pas loin d’avoir pleinement retrouvé la plénitude de ses moyens. Ce qui ne manque pas de surprendre les chroniqueurs à travers le monde. Pourtant, ce week-end à l’occasion du Memorial, chez Jack Nicklaus, un compartiment du jeu lui a cruellement fait défaut.

549 Hits
0 commentaires

Rory McIlroy. Photo Mark Newcombe - visionsingolf.com

Rory McIlroy, 28 ans, l’ancien numéro un mondial et déjà vainqueur de quatre majeurs, le nord-irlandais est incontestablement une des grandes stars du golf mondial. 2017 a marqué un tournant dans sa vie professionnelle et personnelle. Désormais marié avec Erica Stoll, séparé de son caddie de toujours, JP Fitzgerald, signataire d’un nouveau contrat avec TaylorMade pour 24 millions de dollars, sortant d’une saison décevante en majeurs comme sur le circuit américain ou européen, Rors a parfois donné le sentiment de jouer avec la presse au sujet de ses intentions, et de ses objectifs pour le futur.

1268 Hits
0 commentaires