Du 25 au 28 février 2021 à Gainbridge en Floride, c’était le retour du LPGA, mais le retour que l’on attendait le moins et qui pourtant a le plus impressionné, c’est celui d’Annika Sorenstam, qui après 13 ans d’absence sur le circuit, nous rappelle un peu, une « histoire de tigre ». Annika Sorenstam a disputé sa première épreuve du Tour en 1993, et en 2003, elle est devenue la première femme à jouer dans une épreuve masculine du PGA Tour. Sa dernière victoire a été le Michelob Ultra Open à Kingsmill en 2008, un mois plus tard, elle avait annoncé qu'elle prenait sa retraite.

421 Hits
0 commentaires