Dimanche 28 juin, Dustin Johnson a remporté sa 21eme victoire sur le PGA Tour, à l’occasion du Travelers Championship disputé sur le parcours du TPC River Highlands, un joli 18 trous ouvert en 1928. Quand on évoque l’américain de 36 ans, on pense plus souvent à son drive surpuissant, au placement de son poignet gauche au sommet du swing, et un peu moins à la qualité de son putting. C’est pourtant ce compartiment du jeu qui lui permet de remporter au moins une victoire sur le circuit professionnel chaque année depuis 2008. DJ vient tout simplement d’égaler Tiger Woods pour le nombre de titres remportés aux USA depuis 13 ans ! Ce dimanche, c’est encore son putting sans faille qui a masqué quelques coups de départs qui n’ont pas trouvé les fairways.

333 Hits
0 commentaires

Mister Jordan Spieth… Mister Jordan dix

Et de dix victoires sur le PGA Tour pour Jordan Spieth, le nouvel Arnold Palmer, qui ce week-end a irrémédiablement suscité des comparaisons avec Tiger Woods pour sa performance « Tigeresque » ! Si le nombre de 15 victoires avant 24 ans semble difficilement atteignable (il va avoir 24 ans le 27 juillet prochain), Spieth confirme avec sa victoire au Travelers Championship, sa deuxième de l’année après Pebble Beach, qu’il sera l’un des hommes forts des années à venir.

1256 Hits
0 commentaires

Le score de 58 de Furyk ? Quel jeu de golf au-delà de la carte?

Beaucoup de commentaires ont fleuri sur la toile pour saluer l’immense exploit de Jim Furyk, auteur d’une carte exceptionnelle de 58 sur un tour disputé pendant le Travelers Championship 2016 aux Etats-Unis. L’ancien vainqueur de l’US Open 2003, âgé de 46 ans n’en est pas à son premier coup d’éclat de ce type. Au-delà des commentaires, nous avons voulu comprendre comment Furyk avait pu jouer aussi bas ? Putting ? Approches ? Driving ? Dans quel domaine a-t-il pu autant exceller, et quels enseignements pour un golfeur amateur ?

2636 Hits
0 commentaires