Ce mot clé contient 2 articles privés qui sont uniquement accessibles par les membres.

Dans un classement 2021 des meilleurs Par-3 à travers le monde, le 16e trou du TPC Scottsdale n’y figurerait pas, et il ne serait probablement pas mentionné non plus dans les classements des plus beaux trous de golf. En réalité, aujourd'hui, pour de nombreux pros du PGA Tour, il s'agit d'un coup de fer 8 ou 9, voir un pitching wedge pour les plus gros frappeurs, vers un énorme green. « Inoubliable » pourrait être le terme juste pour ce trou pourtant célèbre.

93 Hits
0 commentaires

Tiger Woods est-il vraiment sur le point de faire son comeback ? Peut-on envisager son retour pour 2022?

Cela commence à devenir une bien mauvaise habitude… depuis près de dix ans, le principal sujet de débat concernant la star mondiale du golf, Tiger Woods, bientôt 46 ans en décembre, tourne autour d’un comeback ou reprise de sa carrière de golfeur professionnel. Victime d’un très grave accident de la route en février dernier, Woods a de nouveau disparu des radars, et surtout des greens. Si le capitaine de Ryder Cup victorieux, Steve Stricker a laissé entendre qu’il poursuivait sa rééducation dans le but de rejouer au golf, comme à chaque éventualité de « comeback », le mystère plane à la fois sur le « quand », le « comment », et le « pourquoi »…

198 Hits
0 commentaires

À 72 ans, le caddie le plus célèbre du golf, vient de remporter aux côtés de Jim Furyk l’U.S. Senior Open 2021, et il est bien déterminé à continuer sa carrière. Si le nom de Mike Cowan ne vous dit rien, vous n'êtes pas seul. Son patron Jim Furyk suppose qu'environ 10% seulement des fans de golf connaîtraient ce nom, et dit : « Je serais curieux de savoir combien de pros du Tour le connaisse ». L'un des anciens patrons de Mike Cowan, le vétéran du Tour Peter Jacobsen, dit que chaque fois lors d'un discours qu'il mentionne son ancien cadet par son nom, et pas par son surnom, il obtient la même réponse : « Qui est-ce ? ».

298 Hits
0 commentaires

Comme dans un mauvais rêve, les fans de Tiger Woods revivent une fois de plus un scénario catastrophe pouvant remettre en question l’avenir de leur champion, leur héros, celui qui a inspiré des millions de golfeurs depuis le milieu des années 90, soit près de 30 ans. Depuis quelques heures, les médias du monde entier relaient le terrible accident de voiture de l’homme aux 15 victoires en majeurs, et co-détenteur du record du nombre de victoires sur le PGA Tour. Cependant, il y a déjà une première information miraculeuse : Il est en vie à la faveur de sa ceinture de sécurité, et la robustesse de son SUV Genesis. Quelques jours après une cinquième opération du dos, désormais, il faut attendre le verdict des médecins. Au bloc avec de possibles multiples fractures d'une jambe, une cheville brisée, et un pied cassé, dans quelle mesure va-t-il pouvoir remarcher ? Rejouer au golf ? Et même reprendre sa carrière de golfeur professionnel ?

654 Hits
0 commentaires

Le week-end dernier se tenait un tournoi de golf au format de jeu particulier puisqu’il réunissait de grands champions de golf avec un membre de leur famille, et le plus souvent, le père et le fils. Dans ce cadre, Tiger Woods a fait sa première apparition sur le PNC Championship, en compagnie de son jeune fils Charlie, seulement 11 ans, et qui a capté à lui seul l’attention de tous les médias. Au-delà d’être le fils de Tiger, il a surtout impressionné par la qualité de son swing, déjà très athlétique pour son âge. Immanquablement, ces images ont généré une grande attente autour de son futur golfique. Mais justement à quel âge faut-il commencer à se mettre au golf pour bien jouer ? Les enfants ont-ils forcément plus de chances de mieux jouer que des adultes qui commenceraient dans la force de l’âge ?

837 Hits
0 commentaires

A 36 ans, l’américain Dustin Johnson, numéro un mondial de golf en 2020 remporte son premier Masters, sur le parcours d’Augusta. Auteur notamment de deux cartes exceptionnelles de 65, jeudi et samedi, « DJ » avait déjà une bonne main sur la veste verte promise au vainqueur. Lors d’un dernier tour sans suspense, et un brin ennuyeux, sans les vrombissements du public absent, il n’a pas été réellement poussé dans ses retranchements par ses plus proches poursuivants, le sud-coréen Sungjae Im, et l’australien Cameron Smith. Rory McIlroy et Tiger Woods ont animé la journée, pour des raisons différentes, et sans pouvoir changer le scénario préétabli.

824 Hits
1 commentaire

Auteur d’un troisième tour en 65 (-7 coups sous le PAR) à l’occasion du « Moving Day » à Augusta pour le compte du 84eme Masters, l’américain Dustin Johnson (36 ans) a délivré une partie digne d’un numéro un mondial, en parfaite maîtrise de son jeu, et de ses émotions. Rory McIlroy le reconnaît lui-même, DJ est certainement le meilleur golfeur du point de vue de l’attitude sur un parcours. Dimanche, pour le compte du dernier tour, avec une avance de quatre coups, difficile d’imaginer un scénario où il ne pourrait pas enfin enfiler sa première veste verte. Fin du suspense ?

349 Hits
1 commentaire

Tiger Woods a-t-il bien caché son jeu pendant 19 mois ? Le Masters d’Augusta est-il désormais son seul objectif ? Ces questions peuvent se poser après le premier tour du Masters 2020 disputé à une date, certes inhabituelle, dans des conditions inhabituelles, avec notamment l’absence de public, et un parcours beaucoup plus souple qu’à l’accoutumée.  Auteur d’un premier tour en 68, soit 4 coups sous le PAR, d’un parcours pourtant long de 7103 mètres des backtees, Woods a tout simplement rendu sa meilleure carte ex-aequo avec le Masters 2010, pour une première partie du jeudi. Tout au long de 2020, le Tigre n’a pourtant jamais semblé être capable de jouer à un tel niveau…

397 Hits
0 commentaires

C’était il y a 19 mois, Tiger Woods réussissait en même temps un des come-back, et un des exploits les plus mémorables du sport, en remportant le Masters d’Augusta 2019. En 1997, quand il remporta sa première veste pour sa troisième participation, et le chèque de 486 000 dollars qui allait avec, en sortant du dix-huitième green, il serra son père, Earl, fort dans ses bras, pour une image qui resta dans les annales du golf. En avril 2019, en quittant cette fois le 18eme green, remontant vers le club-house, cette fois, ce fut une autre émotion, quand Tiger put étreindre son fils Charlie avec la même dose d’amour. Cette image risque fort de marquer, elle-aussi, l’histoire de la légende du golf. Interrogé cette semaine en conférence de presse, le tenant du titre ne cachait pas son émotion à l’évocation de ses souvenirs. Dès ce jeudi, il lui faudra puiser dans cette énergie, pour au contraire, oublier que depuis ce fameux dimanche 14 avril 2019, Tiger a eu bien du mal à retrouver son jeu…

500 Hits
0 commentaires

Avec seulement 7 tournois disputés pour le compte de la saison 2019-2020, Tiger Woods ne pouvait certainement pas espérer figurer parmi les 30 meilleurs golfeurs qualifiés pour la finale de la Fedex Cup, et invités à disputer le dernier tournoi de la saison, le Tour Championship. Deux ans ont passé depuis sa mémorable et spectaculaire victoire sur les greens d’Atlanta, en marche vers sa 15eme victoire en majeur, quelques semaines plus tard. Woods joue trop peu, et surtout, fait incroyable, son putting l’a pour le moment lâché. A son propos, on ne peut plus parler de coups gagnés, mais de coups perdus, qu’il n’arrive pas à atténuer avec un jeu de fers, au contraire, toujours exceptionnel. Tenant du titre du Masters à Augusta, il ne lui reste plus beaucoup d’opportunités, et de temps pour se rassurer, et éviter une saison blanche.

532 Hits
0 commentaires

C’était, il faut bien l’admettre, l’événement du week-end dernier, à l’occasion du célèbre Memorial Tournament, Tiger Woods a enfin refoulé les fairways d’un parcours de golf, en compétition, sur le PGA Tour. Dans l’antre de l’ours Blond, l’homme aux 18 majeurs, Jack Nicklaus, celui qu’il rêve toujours d’égaler, Tiger Woods a souffert, comme beaucoup avec lui, et finalement terminé à une honorable 40 eme place avec un score de 6 coups au-dessus du par. Certes, il n’a jamais été dans la course pour la gagne, alors qu’il a déjà gagné ce tournoi à 5 reprises par le passé, mais faut-il pour autant considérer 2020 comme une saison blanche pour lui ?

730 Hits
0 commentaires

Phil Mickelson « Lefty », le gaucher préféré du monde du golf, portant une casquette bleue logotée KPMG, vient de passer le cap des 50 ans. Il est difficile de croire que Lefty a un demi-siècle, vu la façon dont il arpente encore les fairways aujourd’hui. Ce qui le rend si spécial et qu’il est sûrement pour toujours l'une des plus grandes personnalités sportives de tous les temps.

812 Hits
0 commentaires

Quelques mois après peut-être sa plus grande réussite, remporter le Masters à 43 ans, et après plusieurs chirurgies du dos, Tiger Woods s’attelle à une autre tâche importante pour lui, concevoir des parcours de golf et contribuer au développement du jeu. Déjà devenu un concepteur de parcours de golf reconnu, Tiger Woods est également sur le point de devenir un architecte de parcours de putting.

1014 Hits
0 commentaires

Le début de saison du Tigre ressemble plutôt à un gruyère, avec plusieurs semaines sans jouer entre chaque apparition en tournoi. Depuis le Genesis Open terminé à la 68eme place, Tiger Woods n’a pas rechaussé les chaussures de golf pour le championnat du monde au Mexique, ni pour le Honda Classic, pourtant disputé tout près de son lieu de résidence, et il ne devrait pas plus participer au prochain Arnold Palmer Invitational. A 44 ans, il ménage son dos, et se prépare surtout à défendre sa précieuse veste verte. Pour Woods, c’est le Masters sinon rien ?

739 Hits
0 commentaires

Le sport de haut niveau est clairement un business. Les sports les plus populaires ont aussi pour eux une longue histoire, et souvent associées de belles traditions. Cependant, il arrive parfois que l’argent et le burlesque l’emportent sur la raison, et la passion. Le pire est récemment arrivé dans le domaine du tennis avec l’assassinat de la Coupe Davis, par le groupe Kosmos dirigé par le footballeur Gerard Piqué. Le golf pourrait ne pas être loin de connaître le même sort, avec le projet de Premier Golf League, qui voudrait concurrencer et même décapiter les circuits professionnels actuels. Si l’idée doit être combattue, elle remet sur la table l’incohérence du circuit mondial actuel, et son organisation opaque. Il est temps de se réformer !

702 Hits
1 commentaire