Les golfeurs amateurs se rebiffent à l'idée de payer plus pour faire des compétitions de haut niveau amateurEpineux sujet pour la fédération française de golf confrontée à une colère non feinte des golfeurs amateurs concernés par les compétitions fédérales, et en particulier, les Grands Prix. Face à une baisse très sensible des licences golf en France, la fédération cherche des solutions pour maintenir les équilibres budgétaires du haut niveau amateur à trois ans de la Ryder Cup.

5608 Hits
0 commentaires