Brooks Koepka : Le nouveau meilleur golfeur du monde ? - crédit photo  Tim Spyers/Icon Sportswire

On ne gagne pas trois majeurs dont deux la même année par hasard.  Le doublé à l’US Open et la victoire sur l’US PGA Championship ne doivent pas être sous-estimées. Au cours du dernier majeur de la saison disputé sur le parcours du Bellerive Country Club, Koepka a démontré qu’il avait bel et bien une tête d’avance sur tous les compétiteurs.  Une avance qui pourrait rappeler le même type de domination quand Tiger Woods était arrivé sur le circuit à la fin des année 90, et avec le résultat que l’on connaît : 14 victoires en majeurs étalées sur une décennie et demi. Attention à Brooks Koepka, il ne fait peut-être que commencer…

1453 Hits
0 commentaires

The Open 2018 : Tommy Fleetwood abonné aux records de parcours en majeur

Si dimanche soir, en plus du vainqueur, vous ne deviez retenir qu’un seul nom parmi les stars présentes à Carnoustie pour disputer le 147eme The Open Championship, ce devrait être assurément celui de Tommy Fleetwood. Cela fait 26 ans qu’un anglais n’a pas remporté son tournoi national. Depuis son record de score à Carnoustie acquis samedi (65), Fleetwood apparaît de plus en plus comme l’un des meilleurs golfeurs du monde…US Open, British Open, Masters, sur les terrains les plus difficiles, Fleetwood semble toujours répondre présent ! Découvrez son histoire…

886 Hits
0 commentaires

L'histoire incroyable du double vainqueur de l’US Open devenu Monsieur Mizuno JPX - Crédit photo : USGA

En matière d’accord entre un golfeur du circuit professionnel, et une marque qui fabrique des clubs, la solution la plus souvent employée est de contacter son agent, d’ajouter quelques zéros au chèque versé par le précédent équipementier, et le tour est joué. Lors du traditionnel mercato de fin de saison, toutes les pratiques sont possibles. Certains joueurs vont même jusqu’à tester en tournois des clubs de différentes marques pour faire monter les enchères. Dans le cas de Brooks Koepka, l’histoire de la série de fers qu’il a utilisée en 2017 et 2018 pour remporter à deux reprises l’US Open a connu de nombreux rebondissements, et méritait d’être contée pour son originalité.

1215 Hits
0 commentaires

US Open : L’étonnante victoire de Brooks Koepka - crédit photo : USGA

Le golf de haut niveau nous réserve parfois des histoires surprenantes. Tellement surprenantes qu’elles paraissent incroyables. Brooks Koepka a remporté dimanche son deuxième US Open consécutif alors que plus tôt dans la saison, il était resté sur le flanc pendant près de trois mois et demi avec une blessure au poignet. La semaine avant de disputer le second majeur de la saison, il s’était même déplacé une cote. Et pourtant, dimanche, avec une dernière carte de 68, une des meilleures, mise à part celle historique de Tommy Fleetwood en 63, Koepka a remporté le plus difficile des tests de golf ! A peine croyable !

1113 Hits
0 commentaires

US Open : Un troisième tour controversé et faussé ? - Crédit photo : USGA

Le troisième tour de l’US Open 2018 disputé à Shinnecock Hills a rendu son verdict, et le fait est que les golfeurs qui ont joué dans l’après-midi ont semblé être lourdement pénalisés par des conditions de jeu plus difficiles, à l’image du numéro un mondial Dustin Johnson inhabituellement à la peine sur les greens. Le soir venu, la colère grondait du côté des joueurs considérant que dans ces conditions, le résultat du tournoi ne pouvait être qu’aléatoire. L’USGA qui organise le tournoi est pointé du doigt. A trop vouloir exister entre le Masters et The Open, l’US Open s’est encore pris les pieds dans le tapis !

1329 Hits
0 commentaires

US Open 2018 : L’inattendu Monsieur Matthieu Pavon - Crédit photo : USGA

Qui aurait prédit que le jeune français, Matthieu Pavon, 25 ans, originaire de Toulouse passerait le cut de l’US Open à Shinnecock Hills, l’un des tournois de golf le plus difficile au monde, et en sortant des qualifications ? Un test de golf au sens propre pour un golfeur qui découvre ce majeur américain, ses stars, et ses difficultés. Pour une première, Pavon réalise une performance très solide !

1106 Hits
0 commentaires

US Open 2018 : Tiger Woods manque son retour - crédit photo : USGA

Trois ans que Tiger Woods n’avait plus disputé l’US Open. Tiger aura fait deux petits tours puis s’en va. Le parcours de Shinnecock Hills aura eu raison de son jeu. Dès le premier trou, le ton était donné. Un triple bogey qui allait se révéler prémonitoire de la suite des événements sur un véritable test de golf. Pour autant, faut-il s’inquiéter pour le tigre ? Pas si sûr, il est loin d’être le seul favori à avoir explosé. D’ici le British Open, il ne disputera qu’un seul tournoi. A mi-saison, certes, il n’a pas gagné, mais il joue toujours, et visiblement sans douleurs.

864 Hits
0 commentaires

US Open 2018 : Dustin Johnson a déjà fait la moitié du chemin vers la victoire - Crédit photo : USGA

Après 36 trous sur le parcours de Shinnecock Hills, on peut déjà distinguer deux tendances : Ceux qui peuvent encore se battre pour la victoire comme Dustin Johnson, Ian Poulter, Justin Rose et Brooks Kopkea, et ceux qui peuvent faire une croix sur l’US Open 2018 comme Jordan Spieth, Rory McIlroy ou Tiger Woods.  Malgré des conditions clairement défavorables, Dustin Johnson s’est encore illustré. Il démontre même avec une certaine régularité qu’il est peut-être le meilleur joueur de sa génération sur l’US Open depuis 10 ans.

996 Hits
0 commentaires

Fait rare sur le PGA Tour, l’américain Dustin Johnson a remporté le tournoi Fedex St Jude Classic bien avant d’arriver lui-même sur le dernier green, celui du 72eme trou.

Fait rare sur le PGA Tour, l’américain Dustin Johnson a remporté le tournoi Fedex St Jude Classic bien avant d’arriver lui-même sur le dernier green, celui du 72eme trou. Déjà largement leader du tournoi devant Andrew Puttnam et JB Holmes, le boss a rentré son approche au fer 9 à plus de 154 mètres du drapeau pour signer un ultime eagle, scellant définitivement une victoire qui ne faisait plus de doute. Au passage, Dustin Johnson récupère le fauteuil de numéro un mondial, seulement quelques jours avant le début de l’US Open à Shinnecock Hills.

759 Hits
0 commentaires