La filière golf en France emploie plus de 15000 personnes (source : Cabinet EY) et la PGA France recense parmi eux, plus de 1500 enseignants et moniteurs. Avec l’avènement des réseaux sociaux, il semble que le métier a évolué, et la communication en ligne a pris une place prépondérante dans le quotidien de ces professionnels. Dans un contexte de relative stabilité du nombre de pratiquants sur les dix dernières années, quel regard portent-t-ils sur leur métier, leurs perspectives d’évolution, et leurs rémunérations ? Nous avons interrogé une dizaine de professionnels pour prendre le pouls d’une profession-passion.

877 Hits
2 commentaires

Vendredi 1er mai, pas de répit pour le pro de golf Rina Rajaonarisata, enseignant au Golf du Parc de Tremblay, bien connu pour ses prises de positions libres et fortes, farouchement convaincu du bien-fondé du golf scolaire pour changer l’image du golf « tout court », et en France. En postant, en début de matinée, une image choc « La carte du golf scolaire pour le 11 mai – F… you », le pro a pris le risque de choquer, et laissé exprimer une forme de colère. Nous avons voulu comprendre les raisons de cette expression si singulière dans l’univers du golf. Quelle est la véritable nature de son message ? Pour ou contre le golf scolaire ? A qui est vraiment destiné ce message ? La forme sert-elle le fond ? Le pro a accepté de répondre à nos questions pour s’expliquer.

1299 Hits
1 commentaire