Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Depuis 2016, on note un phénomène en accélération du côté des golfeurs professionnels évoluant de l’autre côté de l’Atlantique, sur le PGA Tour. A savoir, une plus grande récurrence de cartes de scores rendues sous la barre « mythique » des 60 coups. Pour rappel, la majorité des parcours du circuit professionnel se disputent sur des terrains autorisant 72 coups pour le par. Le premier golfeur qui a cassé cette barre symbolique était Al Geiberger, à l’occasion du Memphis Classic 1977. Il a fallu 14 ans à Chip Beck pour le rejoindre au cours du Las Vegas Invitational 1991. Pour seulement 11 cartes historiques sous la barre des 60 coups, 5 ont été rendues au cours des 4 dernières années ! Accélération ?

267 Hits
1 commentaire

Fin juillet, le comité directeur du PGA Tour a pris une mesure qui est peut-être passée un peu inaperçue pour les golfeurs amateurs, et consistant à réduire la ligne du cut des 70 premiers et ex-aequo, à seulement 65 et ex-aequo. Cette décision poursuit deux objectifs : Réduire le temps de jeu des parties du week-end, et resserrer le versement des dotations sur moins de joueurs. Est-ce pour autant une bonne décision ?

188 Hits
0 commentaires

Les américains adorent désigner, et pour tous les sports individuels ou collectifs, un MVP ou « Most Valuable Player ». C’est une autre forme de consécration que celui de numéro un mondial, ou leader d’une liste de gains ou de points. Le MVP est élu par ses pairs, et désigne celui qui a le plus marqué les esprits. En 2019, un intense débat était permis entre l’américain Brooks Koepka, et le nord-Irlandais Rory McIlroy. Le premier a gagné un majeur (US PGA Championship) et deux autres tournois du PGA Tour. Le second a gagné un tournoi considéré comme un majeur (Le Player’s), et deux autres victoires, avec à la clé, la Fedex Cup. Jusqu’à présent, le joueur de l’année était pratiquement toujours le meilleur en majeur… Jusqu’à présent…

251 Hits
0 commentaires

Mi-juillet, à l’occasion de The Open, dernier majeur de la saison de golf, disputé sur le parcours de Royal Portrush, les meilleurs golfeurs du monde s’affronteront une dernière fois pour tenter de remporter un majeur en 2019. La saison a parfaitement démarré avec une victoire de Tiger Woods au Masters, suivi de l’US PGA Championship remporté par Koepka, et l’US Open par Woodland. Pour la première fois, le calendrier du PGA Tour concentre les quatre majeurs en quatre mois, de sorte que de juillet à avril prochain, vous n’aurez plus de majeur à suivre, si ce n’est les play-offs de la Fedex Cup. Ce nouveau calendrier est-il pertinent ? De l’avis de l’anglais Justin Rose, le compte n’y est clairement pas.

216 Hits
1 commentaire

Discovery Channel a acquis à partir de 2019, et pour 12 ans, les droits de diffusions du PGA Tour à l’international, ce qui comprend bien entendu le marché français. Leur nouvelle offre digitale est déjà accessible en France, via une application GOLF.TV

Discovery Channel a acquis à partir de 2019, et pour 12 ans, les droits de diffusions du PGA Tour à l’international, ce qui comprend bien entendu le marché français. Leur nouvelle offre digitale est déjà accessible en France, via une application GOLF.TV (accessible par PC et mobile), et pour un abonnement de moins de dix euros par mois, pour visionner la plupart des tournois de golf masculin. Discovery Channel n’aurait pas l’intention de se limiter aux droits du tour américain, et pourrait développer à la fois, l’offre la plus internationale, et la plus complète dans le domaine de l’audiovisuel sur le golf, avec d’autres circuits masculins et féminins. A ce titre, elle a déjà acquis les droits du tour européen. Comment un géant des médias veut devenir un géant du golf à la télévision ? Peut-être une bonne nouvelle pour le développement du golf dans le monde ?

408 Hits
0 commentaires

Crédit photo : Icon Sportswire

Quand J.B. Holmes a remporté le Genesis Open, le week-end dernier, ce qui était formidable pour lui, était plutôt insupportable pour tous ceux qui l'ont regardé jouer, et surtout pour les autres joueurs dans sa partie, Adam Scott et Justin Thomas. Le jeu lent sur le PGA Tour est encore malheureusement mis en lumière, et il semble qu'il n'y ait pas pour l'instant d'éclaircie à l'horizon sur ce sujet. Alors que le golf change ses règles pour attirer plus de nouveaux joueurs, l'exemple d'un jeu rapide ne semble toujours pas venir des pros...

392 Hits
0 commentaires

La nouvelle règle 10.2b crée le trouble auprès des joueurs du PGA Tour

A l’occasion du Waste Management Open disputé à Scottsdale en Arizona, le joueur professionnel Denny McCarthy a été sanctionné de deux coups de pénalités pour avoir enfreint la règle 10.2 b. Quelques heures plus tard, le golfeur mondialement connu, Justin Thomas était confronté à la même situation, mais cette fois sans être sanctionné. Le PGA Tour a diffusé dans la nuit un communiqué pour annoncer, avec le plein et entier accord de l’USGA et du Royal et Ancient, revenir en arrière, et ne plus appliquer la pénalité au premier nommé. Le tour ne veut pas faire de distinction entre star et simple joueur du circuit, et ce, au plus grand soulagement de l’ensemble des golfeurs, une mesure que le français Mike Lorenzo-Vera n’a pas manqué de saluer.

914 Hits
0 commentaires

Les pros du PGA Tour taperont-ils leurs drives vraiment plus loin en 2019 ?

Comme chaque année, ce sera la grande question : Est-ce que le nouveau matériel de golf permettra vraiment de taper encore plus loin ? La saison du PGA Tour est déjà bien entamée puisque les pros ont disputé une dizaine d’épreuves, soit pratiquement un quart du calendrier 2018-2019, et certaines tendances concernant la longueur depuis le tee de départ sont mesurables et observables. Nouvelles balles, nouveaux drivers, nouvelles performances ?

446 Hits
0 commentaires

Les 10 golfeurs professionnels à suivre en 2019

Avec la nouvelle année qui se profile, son lot d’espoirs et de bonnes résolutions...Et justement à propos d’espoirs, quels pourraient être les joueurs les plus surprenants en 2019 ? Ci-après, nous vous proposons une short-List des golfeurs qui ont récemment donné des gages sérieux de talents en devenir. Ils pourraient bien attraper la lumière dès l’an prochain sur le PGA Tour ou l’European Tour.

554 Hits
0 commentaires

Faut-il restreindre les performances du matériel de golf ?

Depuis plusieurs saisons, l’USGA tourne autour de l’idée de réduire les distances réalisées par les golfeurs professionnels ou amateurs, notamment pour prévenir le besoin de parcours plus longs, et afficher une louable intention de réduire l’empreinte environnementale du golf. Le rapport 2019 sur la distance, fruit de mesures et d’études sur la distance au drive devrait paraître en février prochain, et relancer à nouveau un débat dans lequel le législateur cherche à sortir de l’isolement, par rapport à l’industrie et les consommateurs.

806 Hits
2 commentaires

Les raisons d’espérer une bonne saison 2019 pour Tiger Woods

Alors qu’il devrait procéder à des ajustements au sujet de son calendrier en 2019, Tiger Woods qui a remporté sa 80eme victoire sur le PGA Tour à Atlanta en septembre dernier, devrait démarrer sa nouvelle saison avec un niveau de confiance radicalement différent par rapport à 2018. Dans le coup pour la victoire sur deux majeurs, les raisons d’espérer le voir gagner un des quatre gros tournois sont plus que crédibles.

337 Hits
0 commentaires

Quel pourrait-être le calendrier de Tiger Woods en 2019 ?

Présent aux Bahamas pour disputer le Hero World Challenge, un tournoi de golf qui réunit 18 des meilleurs golfeurs de la planète, et dont il s’occupe de l’organisation, Woods a livré quelques révélations sur son programme à venir en 2019. Alors qu’un an plus tôt, il annonçait son retour sans vraiment savoir trop à quoi s’attendre, douze mois plus tard, les perspectives peuvent être raisonnablement revues à la hausse pour le vainqueur du dernier TOUR Championship à Atlanta. Son calendrier à venir devrait être marqué par plusieurs changements notables.

551 Hits
0 commentaires

Prendre les fairways n’est plus l’objectif numéro 1 pour les meilleurs golfeurs du tour

Pour scorer sur un parcours de golf, vous avez sans doute déjà lu ou entendu qu’il était primordial de prendre un maximum de fairways en régulations. Des études ont même démontré une corrélation entre le nombre de fairways touchés par parties et le score sur 18 trous. Pourtant, les faits observés récemment sur le PGA Tour, et notamment en 2018, laissent penser qu’à haut niveau, ce n’est plus un critère déterminant pour gagner. Bien entendu, c’est à relativiser avec la nature et la préparation des parcours de golf aux Etats-Unis. A l’occasion de la Ryder Cup à Paris, l’équipe américaine a essentiellement perdu son match contre l’équipe européenne sur le nombre de fairways pris en régulation…

785 Hits
2 commentaires

Pourquoi le PGA Tour a besoin d’une personnalité telle que Patrick Reed

A 28 ans, Patrick Reed, originaire du Texas (San Antonio) traîne une réputation de « bad boy » du golf qui pourrait en faire un des personnages les plus antipathiques du circuit américain. Encore récemment, il s’est illustré en critiquant le choix du capitaine de Ryder Cup, Jim Furyk de décomposer la paire formée avec Jordan Spieth. Reed n’a pas la langue dans sa poche, et n’hésite jamais à s’exprimer, sans craindre de déplaire. Au début des années 2000, le PGA Tour ne cessait de vanter « This Guys are goods », ce qui illustrait autant les qualités techniques des meilleurs pros, que leur attitude sur et en-dehors du parcours. En 2020, le circuit pourrait bien avoir intérêt à communiquer sur « This Guy is bad »…

451 Hits
0 commentaires

Classement mondial Golf: Comment ça marche et les enjeux de la fin de saison 2018

Comment déterminer avec précision quel pourrait être le meilleur golfeur du monde, dans un environnement sportif où n’existe pas un circuit professionnel unifié ? Tel est le casse-tête auquel s’est confronté le Royal et Ancient en 1986. Le classement mondial du golf professionnel est ainsi né, et a couronné 21 golfeurs depuis son origine.  D’ici à fin 2018, il reste un majeur et deux championnats du monde. Dustin Johnson peut-il être vraiment le meilleur golfeur de la planète, surtout sans gagner de majeur ?

566 Hits
0 commentaires