3,4 milliards de personnes sont confinées dans le monde, soit près de 43% de la population mondiale, et pour ainsi dire la plupart des pays concernés par des tournois de golf professionnels, des Etats-Unis jusqu’à l’Europe. Dans le monde d’après, au-delà du fait de sortir du confinement, et d’essayer une retrouver une vie sociale, tous les pays ne sortiront peut-être pas en même temps, et tous les individus ne retrouveront peut-être pas leur liberté de mouvement en même temps. Comment imaginer un calendrier international et sportif en 2020 ? Ne faudrait-il pas d’emblée travailler pour 2021 ?

27 Hits
0 commentaires

Cela devenait inéluctable et raisonnable, le Player’s Championship 2020 disputé sur le parcours du TPC de Sawgrass a été annulé après un tour disputé, en même temps que les trois prochaines épreuves du PGA TOUR (Valspar, WGC-Dell Championship, et Valero Texas Open). La décision est tombée dans la nuit de jeudi à vendredi (horaire français) alors que l’épidémie de Coronavirus se propage désormais très rapidement, et met en lumière les limites du modèle social et sanitaire américain. Le Masters n'a pas non plus échappé à la décision de report...

167 Hits
0 commentaires

Dimanche dernier, Paul Azinger, consultant pour une chaîne de TV Golf américaine, expliquait en référence à l’anglais Tommy Fleetwood, que peu importe les victoires internationales, en Asie, en Europe, un golfeur professionnel qui se voudrait une référence, se devrait de gagner sur le PGA Tour. Son propos tendait à démontrer la suprématie du circuit nord-américain, véritable test de performance. Immanquablement, nombre de golfeurs européens ont réagi à ses propos, dont l’anglais Ian Poulter, pour rappeler une autre domination, celles des européens en Ryder Cup. Qui a tort, qui a raison ? Que vaut la récente victoire du finlandais Sami Valimaki à Oman ?

234 Hits
0 commentaires

Le début de saison du Tigre ressemble plutôt à un gruyère, avec plusieurs semaines sans jouer entre chaque apparition en tournoi. Depuis le Genesis Open terminé à la 68eme place, Tiger Woods n’a pas rechaussé les chaussures de golf pour le championnat du monde au Mexique, ni pour le Honda Classic, pourtant disputé tout près de son lieu de résidence, et il ne devrait pas plus participer au prochain Arnold Palmer Invitational. A 44 ans, il ménage son dos, et se prépare surtout à défendre sa précieuse veste verte. Pour Woods, c’est le Masters sinon rien ?

226 Hits
0 commentaires

Le sport de haut niveau est clairement un business. Les sports les plus populaires ont aussi pour eux une longue histoire, et souvent associées de belles traditions. Cependant, il arrive parfois que l’argent et le burlesque l’emportent sur la raison, et la passion. Le pire est récemment arrivé dans le domaine du tennis avec l’assassinat de la Coupe Davis, par le groupe Kosmos dirigé par le footballeur Gerard Piqué. Le golf pourrait ne pas être loin de connaître le même sort, avec le projet de Premier Golf League, qui voudrait concurrencer et même décapiter les circuits professionnels actuels. Si l’idée doit être combattue, elle remet sur la table l’incohérence du circuit mondial actuel, et son organisation opaque. Il est temps de se réformer !

270 Hits
1 commentaire

L’américain Brooks Koepka, 29 ans, numéro un mondial de golf en 2018 et 2019, déjà vainqueur de quatre majeurs a démarré sa saison 2020 à Abu Dhabi. Il s’est déclaré en reprise, et pas à 100%, après une blessure contractée au genou gauche, et qui l’a éloigné des terrains de golf, depuis la CJ Cup en Corée Du Sud disputée mi-octobre. Provoqué par Bryson DeChambeau sur son physique, il n’a pas tardé à répondre en sortant l’artillerie lourde. Souvent sous-estimé, il reste le meilleur golfeur de la planète, avec l’ambition de dominer les 5 prochaines années. 

308 Hits
0 commentaires

Drive à plus de 270 mètres sur le fairway, wedge posé à moins de 3 mètres du drapeau, et un ou deux putts maximum, c’est souvent la formule gagnante sur un parcours de golf, et au plus haut niveau. C’est surtout la caractéristique la plus flagrante du jeu de Rory McIlroy, quand il est à son pic de compétence. Un « pic » qui cette année est plutôt une longue vague déferlante, aussi bien sur le PGA Tour (victoire au Player’s, au Canadian RBC Open, et au Tour Championship) que sur l’European Tour avec sa dernière victoire du WGC-HSBC Champions, la quatrième en 2019. Surtout, pour 23 tournois disputés cette année, il a cumulé 18 top-10 et seulement 2 cuts manqués. Numéro 2 mondial, principal rival de Brooks Koepka, McIlroy qui paraissait en retrait en 2017, et par rapport aux meilleurs, semble désormais plus complet que jamais… Récit d’une mutation ou plutôt d'une courbe d'apprentissage.

423 Hits
0 commentaires

Depuis 2016, on note un phénomène en accélération du côté des golfeurs professionnels évoluant de l’autre côté de l’Atlantique, sur le PGA Tour. A savoir, une plus grande récurrence de cartes de scores rendues sous la barre « mythique » des 60 coups. Pour rappel, la majorité des parcours du circuit professionnel se disputent sur des terrains autorisant 72 coups pour le par. Le premier golfeur qui a cassé cette barre symbolique était Al Geiberger, à l’occasion du Memphis Classic 1977. Il a fallu 14 ans à Chip Beck pour le rejoindre au cours du Las Vegas Invitational 1991. Pour seulement 11 cartes historiques sous la barre des 60 coups, 5 ont été rendues au cours des 4 dernières années ! Accélération ?

495 Hits
1 commentaire

Fin juillet, le comité directeur du PGA Tour a pris une mesure qui est peut-être passée un peu inaperçue pour les golfeurs amateurs, et consistant à réduire la ligne du cut des 70 premiers et ex-aequo, à seulement 65 et ex-aequo. Cette décision poursuit deux objectifs : Réduire le temps de jeu des parties du week-end, et resserrer le versement des dotations sur moins de joueurs. Est-ce pour autant une bonne décision ?

430 Hits
0 commentaires

Les américains adorent désigner, et pour tous les sports individuels ou collectifs, un MVP ou « Most Valuable Player ». C’est une autre forme de consécration que celui de numéro un mondial, ou leader d’une liste de gains ou de points. Le MVP est élu par ses pairs, et désigne celui qui a le plus marqué les esprits. En 2019, un intense débat était permis entre l’américain Brooks Koepka, et le nord-Irlandais Rory McIlroy. Le premier a gagné un majeur (US PGA Championship) et deux autres tournois du PGA Tour. Le second a gagné un tournoi considéré comme un majeur (Le Player’s), et deux autres victoires, avec à la clé, la Fedex Cup. Jusqu’à présent, le joueur de l’année était pratiquement toujours le meilleur en majeur… Jusqu’à présent…

436 Hits
0 commentaires

Mi-juillet, à l’occasion de The Open, dernier majeur de la saison de golf, disputé sur le parcours de Royal Portrush, les meilleurs golfeurs du monde s’affronteront une dernière fois pour tenter de remporter un majeur en 2019. La saison a parfaitement démarré avec une victoire de Tiger Woods au Masters, suivi de l’US PGA Championship remporté par Koepka, et l’US Open par Woodland. Pour la première fois, le calendrier du PGA Tour concentre les quatre majeurs en quatre mois, de sorte que de juillet à avril prochain, vous n’aurez plus de majeur à suivre, si ce n’est les play-offs de la Fedex Cup. Ce nouveau calendrier est-il pertinent ? De l’avis de l’anglais Justin Rose, le compte n’y est clairement pas.

327 Hits
1 commentaire

Discovery Channel a acquis à partir de 2019, et pour 12 ans, les droits de diffusions du PGA Tour à l’international, ce qui comprend bien entendu le marché français. Leur nouvelle offre digitale est déjà accessible en France, via une application GOLF.TV

Discovery Channel a acquis à partir de 2019, et pour 12 ans, les droits de diffusions du PGA Tour à l’international, ce qui comprend bien entendu le marché français. Leur nouvelle offre digitale est déjà accessible en France, via une application GOLF.TV (accessible par PC et mobile), et pour un abonnement de moins de dix euros par mois, pour visionner la plupart des tournois de golf masculin. Discovery Channel n’aurait pas l’intention de se limiter aux droits du tour américain, et pourrait développer à la fois, l’offre la plus internationale, et la plus complète dans le domaine de l’audiovisuel sur le golf, avec d’autres circuits masculins et féminins. A ce titre, elle a déjà acquis les droits du tour européen. Comment un géant des médias veut devenir un géant du golf à la télévision ? Peut-être une bonne nouvelle pour le développement du golf dans le monde ?

747 Hits
0 commentaires

Crédit photo : Icon Sportswire

Quand J.B. Holmes a remporté le Genesis Open, le week-end dernier, ce qui était formidable pour lui, était plutôt insupportable pour tous ceux qui l'ont regardé jouer, et surtout pour les autres joueurs dans sa partie, Adam Scott et Justin Thomas. Le jeu lent sur le PGA Tour est encore malheureusement mis en lumière, et il semble qu'il n'y ait pas pour l'instant d'éclaircie à l'horizon sur ce sujet. Alors que le golf change ses règles pour attirer plus de nouveaux joueurs, l'exemple d'un jeu rapide ne semble toujours pas venir des pros...

509 Hits
0 commentaires

La nouvelle règle 10.2b crée le trouble auprès des joueurs du PGA Tour

A l’occasion du Waste Management Open disputé à Scottsdale en Arizona, le joueur professionnel Denny McCarthy a été sanctionné de deux coups de pénalités pour avoir enfreint la règle 10.2 b. Quelques heures plus tard, le golfeur mondialement connu, Justin Thomas était confronté à la même situation, mais cette fois sans être sanctionné. Le PGA Tour a diffusé dans la nuit un communiqué pour annoncer, avec le plein et entier accord de l’USGA et du Royal et Ancient, revenir en arrière, et ne plus appliquer la pénalité au premier nommé. Le tour ne veut pas faire de distinction entre star et simple joueur du circuit, et ce, au plus grand soulagement de l’ensemble des golfeurs, une mesure que le français Mike Lorenzo-Vera n’a pas manqué de saluer.

1207 Hits
0 commentaires

Les pros du PGA Tour taperont-ils leurs drives vraiment plus loin en 2019 ?

Comme chaque année, ce sera la grande question : Est-ce que le nouveau matériel de golf permettra vraiment de taper encore plus loin ? La saison du PGA Tour est déjà bien entamée puisque les pros ont disputé une dizaine d’épreuves, soit pratiquement un quart du calendrier 2018-2019, et certaines tendances concernant la longueur depuis le tee de départ sont mesurables et observables. Nouvelles balles, nouveaux drivers, nouvelles performances ?

652 Hits
0 commentaires