Jeudi 24 juin, le numéro un actuel du golf professionnel français, Victor Perez habituellement engagé sur le PGA Tour, 37eme mondial annonce son intention de renoncer aux Jeux Olympiques qui doivent se tenir du 29 juillet au 1er aout prochain. Automatiquement, cette décision qualifie Romain Langasque aux côtés d’Antoine Rozner pour représenter la France, et tenter de ramener une médaille. Dans les heures qui ont suivi cette annonce, un vif débat a animé les réseaux sociaux entre soutien et incompréhension autour de cette décision, admise comme difficile par le joueur lui-même. Après l’épisode de Rio, nombreux sont encore les golfeurs professionnels à se retirer des futurs JO de Tokyo, Adam Scott, Dustin Johnson parmi les plus connus…Zika, Covid-19, au-delà des sujets sanitaires, golf professionnel et olympisme semblent avoir du mal à se réconcilier.

412 Hits
1 commentaire

Geek du golf, passionné, mordu de la petite balle blanche, prêt à jouer sous la pluie, sous la grêle, capable de passer plus d’une heure à tenter le flop shot de Mickelson autour du green d’entrainement du club du coin, mon amour pour ce sport est loin d’être à la hauteur de mon index et pour cause, j’ai pendant longtemps cru que j’y arriverais tout seul. Heureusement, j’ai changé la manière de m’entraîner, mais surtout, j’ai pris des cours. Je m'appelle Greg Lamarche, abonné à JeudeGolf, la rédaction m'a donné carte blanche pour vous parler de mon expérience.

719 Hits
2 commentaires

C’est peut-être un nouvel exemple de cacophonie que pourrait être l’organisation du golf professionnel au niveau mondial, et de l’incapacité de notre sport a transcendé les clivages régionaux ou parfois locaux. L’OWGR, l’ordre du mérite mondial de golf pour classer les professionnels a été suspendu en mars, et en raison de la pandémie de COVID-19. Bien que tous les circuits professionnels ne soient pas encore sur le point de reprendre, l’OWGR va pourtant à nouveau distribuer des points, et donc modifier son classement dès ce week-end, pour le retour du PGA Tour, et du Korn Ferry Tour, son circuit satellite. Le français Mike Lorenzo-Vera n’a pas tardé à monter au créneau, alors que les européens ne peuvent tout simplement pas jouer…

558 Hits
0 commentaires

Seulement 13 tournois disputés au calendrier de l’European Tour qui en compte 47, Jon Rahm a maximisé les ratios pour devenir le premier champion espagnol du circuit, depuis Seve Ballesteros en 1991. 3 victoires dont la finale à Dubaï, l’Open d’Irlande et l’Open d’Espagne auxquelles, il faut ajouter deux secondes places, une troisième place, et deux top-10. Personne n’a fait mieux… Pas même le leader de la Race avant cette finale du DP World Tour Championship, l’autrichien Bernd Wiesberger, avec 29 tournois disputés en 2019, soit plus du double. Dimanche, avec une première partie de parcours tout bonnement stellaire, Rahm n’a laissé aucune chance à son principal rival, l’anglais Tommy Fleetwood. Surtout, il a privé Mike Lorenzo-Vera d’une victoire qui aurait été méritée, tant le français a brillé pendant quatre tours, hissant son niveau de jeu à un niveau tout sauf anecdotique.

537 Hits
0 commentaires

Comparativement aux trois victoires Italiennes sur le circuit européen en 2019, aux deux victoires suédoises, aux deux victoires belges, aux trois victoires sud-africaines ou espagnoles, sans parler des dix victoires britanniques, avec une seule victoire, la France apparaît un peu retrait dans le concert des grandes nations européennes. Victor Perez aura réussi une percée aussi inattendue que spectaculaire pour les néophytes. A contrario, Levy, Dubuisson ou Wattel auront tous connu une saison difficile, pour ne pas dire une trajectoire inverse. Un an après la Ryder Cup à Paris, le tableau aurait pu être plus noir. Perez, mais aussi Hebert, Langasque et Lorenzo-Vera se sont illustrés, et certains espoirs sont permis pour l’avenir…

925 Hits
0 commentaires

HNA Open de France 2018 : Lorenzo-Vera pour mettre le golf français dans le coup dimanche

Dimanche sur le Golf National, Mike Lorenzo-Vera se sentira peut-être un peu seul parmi les golfeurs français pouvant encore espérer un bon résultat. Le second tour avait été fatal à bon nombre des bleus. Des quatre rescapés, Lorenzo-Vera est le seul à avoir gagné des places sensibles pendant le Moving Day. Pour le dernier tour, dans la partie 23, un nouvelle carte sous le par pourrait lui permettre d’accrocher un top-10 d’un tournoi dominé par les espagnols, les suédois, les anglais, et les américains. Avec un plateau encore plus relevé, difficile d’exister à la maison ?

1055 Hits
0 commentaires

HNA Open de France 2018 : La surprise Kinhult, un cut terrible pour les tricolores

Marcus Kinhult est suédois, et c’est pour bon nombre d’entre nous un illustre inconnu. Si on attendait plutôt Jon Rahm, Sergio Garcia, Justin Thomas ou Tommy Fleetwood, c’est pourtant ce jeune homme de 21 ans qui se retrouve en tête après deux tours sur le HNA Open de France 2018. Il a détoné avec un score de 65. Attention, c’est peut-être le prochain Henrik Stenson, à en juger par son parcours junior. Dans une journée où Rahm et Thomas ont assuré l’essentiel, du côté des français le cut a été terrible. Gregory Havret et Raphael Jacquelin ont néanmoins fait parler l’expérience. Difficile d’être prophète en son pays…

1041 Hits
0 commentaires

Mike Lorenzo-Vera : « Si, je continue comme ça… ça va forcément tomber »

Le HNA Open de France 2017 s’est achevé depuis quelques jours. Côté bilan français, il y a eu du très bon, du bon et du un peu moins bon. Si l’anglais Tommy Fleetwood s’est imposé avec beaucoup de maîtrise, le premier français, Mike Lorenzo-Vera, a réussi une performance très solide, pas très éloignée de celle du vainqueur, ce qui le relance dans la Race, et surtout lui offre une qualification pour The Open à Birkdale. Après une semaine bien remplie pour le pro français, nous avons recueilli ses premiers commentaires à froid sur sa troisième place. 

1830 Hits
0 commentaires

François Illouz sonne de nouveau la charge et cible la FFG

18 octobre – 26 avril 2016…six mois après avoir ouvert le débat sur la performance des golfeurs français au plus haut niveau, François Illouz, avocat brillant et ex-responsable de la fédération française de golf pour justement le haut niveau, golfeur amateur au passé brillant, champion du monde en duo avec Pascal Grizot, remet aujourd’hui sur la table la question des choix stratégiques portés par la fédération, et ses ex-collègues. Sans prendre partie, nous vous décryptons les points relatés par François Illouz, en invitant chacun à la retenue, et au contraire, à poursuivre le débat au moment où seul Alexander Levy est effectivement dans le top-100 mondial.

5754 Hits
0 commentaires

Omega European Masters 2016 : Les français partent en pôle

Pour le compte du premier tour de l’Omega European Masters 2016 disputé sur le parcours de Crans-Sur-Sierre, Mike Lorenzo-Vera, Julien Quesne et Gregory Havret ont fait chauffé les cartes pour se porter en tête du leaderboard. Ayant besoin de points dans la perspective de la Race, les tricolores veulent profiter du tournoi suisse pour parfaitement négocier la dernière ligne droite de la saison. Reportage au plus près des joueurs…

1851 Hits
0 commentaires

Jaidee en tête au 2e jour de l'Open de France

Déjà victorieux à sept reprises sur le tour européen, le thaïlandais Thongchai Jaidee se montre régulièrement à l’aise sur les fairways du golf national. Encore cette année, à l'issue du deuxième jour, il partage la tête provisoire de l’Open de France, en compagnie de Mikko Ilonen l’autre bonne surprise du jour, ainsi que du favori Rory McIlroy.

1803 Hits
0 commentaires

Clash Illouz – Lorenzo-Vera: Quelle vérité à l’épreuve des faits?

François Illouz a beau avoir pris la plume en son nom propre, et pas nécessairement en sa seule qualité de vice-président de la Fédération Française de golf, son billet d’humeur publié cette semaine sur un réseau social professionnel, mettant en cause « la gagne » des golfeurs français au plus haut niveau, dénote sans doute d’une certaine crispation entre d’un côté, ceux qui soutiennent les pros sur le tour, et de l’autre, ceux qui en attendent bien plus.

3852 Hits
0 commentaires

European Tour 2015: Un bilan paradoxal pour les golfeurs français

Au départ du Turkish Airlines Open, ils seront 10 tricolores sur 78 golfeurs (Levy, Dubuisson, Hebert, Wattel, Jacquelin, Quesne, Bourdy, Havret, Lorenzo-Vera et Stal), soit 13% du champ de joueurs et l’un des plus gros contingents pour un même pays. Cette saison, les français ont joué collectif à défaut de gagner autant de tournois que les deux années précédentes. Retour sur la saison 2015 des golfeurs tricolores alors que la série finale de la Race to Dubai va commencer…

2256 Hits
0 commentaires

AODF 2015: Mike Lorenzo-Vera et la gestion des émotions positives 

Premier cut passé en six participations pour le basque Michael Lorenzo-Vera, première partie joué sous le par, et ce samedi, une des belles performances de la matinée du clan tricolore. Après sa partie jouée en 67 (-4), Lorenzo-Vera mettait l’accent sur le fait de bien gérer ses émotions pour continuer à avancer sur ce parcours du Golf National. Comment peut-on s’inspirer de son cas quand on joue au golf en amateur ?

2320 Hits
0 commentaires

Le deuxième tour du PGA Schweppes repart sur des bases très élevées

Alors que nous pensions qu’il serait difficile d’aller chercher Raphael Jacquelin, tout en haut du leaderboard du tournoi français, Gary Stal, déjà capable de jouer très bas en Espagne la semaine passée, a profité de la journée de mercredi pour sortir un 65 tout en autorité. Qu'en est-il du second tour ? Verdict des premiers trous joués sur le parcours des Châteaux.

3086 Hits
0 commentaires