Depuis 2016, on note un phénomène en accélération du côté des golfeurs professionnels évoluant de l’autre côté de l’Atlantique, sur le PGA Tour. A savoir, une plus grande récurrence de cartes de scores rendues sous la barre « mythique » des 60 coups. Pour rappel, la majorité des parcours du circuit professionnel se disputent sur des terrains autorisant 72 coups pour le par. Le premier golfeur qui a cassé cette barre symbolique était Al Geiberger, à l’occasion du Memphis Classic 1977. Il a fallu 14 ans à Chip Beck pour le rejoindre au cours du Las Vegas Invitational 1991. Pour seulement 11 cartes historiques sous la barre des 60 coups, 5 ont été rendues au cours des 4 dernières années ! Accélération ?

682 Hits
1 commentaire

Phil Mickelson à Baltusrol en 2005. Photo Mark Newcombe - visioningolf

Le PGA Championship qui va se dérouler à Baltusrol dans le New Jersey est le quatrième Majeur de la saison. Moins glamour que le Masters, et moins prestigieux pour le public que l’US Open et le British Open, son image est un peu pénalisée par sa place sur le calendrier. Il fait chaud et humide dans la majeure partie de l'Amérique en août, et les médias américains parlent déjà de la saison de football, pourtant l’histoire de ce parcours de golf est étonnante.

1732 Hits
0 commentaires