Lucie André et le golf, c’est une histoire qui a débuté lorsqu’elle avait 11 ans, au golf municipal de Bourg-en-Bresse. Une histoire de famille, ses parents, tous deux golfeurs ont initié son grand frère, et elle au golf. Pour qu’elle ne reste pas seule chez elle, son frère l’emmenait avec lui sur les terrains de golf. L’histoire d’amour entre la joueuse professionnelle et le golf a donc commencé ainsi, tout simplement. Trois ans plus tard, à 14 ans, elle remporte le championnat de France, deux fois, en 2002 et en 2008. La joueuse fait partie de nos portrait de femmes de la semaine, où elle nous parle à coeur ouvert, de la problématique des femmes, dans le milieu du golf à haut niveau. 

637 Hits
0 commentaires

Ladies European Tour: En 2017, ce sera toujours la disette !

Le circuit féminin européen est en train de tranquillement disparaître dans une certaine indifférence. Certes en 2016, le circuit affichait encore 30 dates à son agenda, dont 9 seulement sur le continent européen. En 2017, le calendrier complet n’est pas encore publié. Il ne devrait pourtant pas présenter plus d’épreuves en Europe, ce qui finit de pousser un certain nombre de joueuses européennes, dont des françaises à jeter l’éponge, faute de moyens suffisants pour voyager tout autour du monde. C’est le cas de Lucie André qui en arrive au point de privilégier le LETAS, circuit de seconde division intégralement joué en Europe. Quel avenir et quelles solutions pour le golf féminin professionnel en Europe ?

1897 Hits
0 commentaires